TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

MMA – Epic Championship : Raihere Dudes, le combat comme art de vivre.


Encore un déplacement en Californie fructueux pour Raihere Dudes. Soutenu par son team californien Arena et ses sponsors locaux, il revient avec deux nouvelles ceintures. La première obtenue grâce à un combat gagné par arrêt de l’arbitre, la seconde par forfait de son adversaire. Son mental a toute épreuve est devenu sa marque de fabrique.



'Ces gars sont ma famille' (ndlr le team Arena)
'Ces gars sont ma famille' (ndlr le team Arena)
CALIFORNIE, le 9 novembre 2015. Une fois de plus, Raihere Dudes a osé partir en Californie pour combattre en MMA, cette discipline qui mélange divers arts martiaux. Raihere Dudes a peu de moyens, cette fois encore il a profité du déplacement pour enchaîner plusieurs combats, ce qui bien sûr complique une tâche déjà ardue, dans le pays qui a vu naitre l’UFC, la fédération de MMA la plus importante.
 
Mercredi 4 novembre dernier, il affrontait au Golden Gate Casino de Las Vegas Harutunyan, un turc de 33 ans, un combat prévu en 3 rounds de 5 minutes. Le combat fut difficile mais il tourna rapidement à l’avantage de Raihere Dudes. Suite à un low-kick à la fin de la 1e reprise, le genou de son adversaire a lâché et le médecin a fait arrêter le combat.
 
Cette victoire lui a permis de remporter une première ceinture décernée par le World Martial Arts Series, un festival d’arts martiaux comprenant, entre autres disciplines, du MMA. Raihere Dudes, qui a eu 24 ans en juillet dernier, combattait dans la catégorie des – de 66kg. Tamahau Mc Comb n’a pas combattu mais il était présent en Californie pour un ‘training’ avec le coach de Brandon Vera, une star du MMA.

Here Dudes, Vince Salvador, Charles Martinez et Tamahau Mc Comb
Here Dudes, Vince Salvador, Charles Martinez et Tamahau Mc Comb
Rappelons qu’au moment de sa première expérience de MMA en Nouvelle Zélande en 2012, son poids était d’environ 80 kg. Il a pu ensuite, après des mois d’entrainement au Canada et grâce à un mental d’acier qui deviendra sa marque de fabrique, décider de perdre du poids et de changer de catégorie.
 
Il devait ensuite enchaîner le vendredi 6 avec un combat prévu au Sheraton Four Points de San Diego, un lieu où il avait combattu il y a trois en ans, cette fois-ci en tête d’affiche. Son adversaire, un asiatique nommé Josh Kim, a malheureusement déclaré forfait au dernier moment.
 
Grâce au forfait de son adversaire, il devient le nouveau champion de la catégorie. Son combat héroïque contre Gerardo Abazan lors de son dernier périple a certainement dû contribuer à forger sa réputation, Raihere continue ainsi son ascension dans le monde du MMA, sous la houlette de son Team Californien Arena.
 

Raihere Dudes est devenu un exemple pour beaucoup de jeunes
Raihere Dudes est devenu un exemple pour beaucoup de jeunes
Raihere Dudes en interview exclusive depuis les US :
 
Pourquoi passer de 80 à 66 kg ?
 
« A 66 kg j’ai trouvé le bon équilibre entre puissance, vitesse et endurance. A 80 kg, je n’ai que la puissance, pas beaucoup de vitesse ni d’endurance. En 66 kg, je me sens plus à l’aise en MMA, plus performant.’ »
 
Connais-tu les raisons du forfait de Josh Kim ?
 
« Non, pas vraiment, il a dit qu’il s’était blessé, une petite coupure à l’orteil. Je ne sais pas si au final il a douté ou eu un peu peur, car c’est un vrai phénomène, il est invaincu et champion du Xplode, une organisation très réputée en MMA. J’ai ressenti de la frustration dans un premier temps car je m’étais préparé à l’affronter, malgré mon pied et ma main foulés lors du premier combat. Ce n’est que partie remise. »
 
Tu t’es tatoué un A pour Arena sur la main ?
 
« C’est comme une seconde famille, ils m’ont accueilli et suivi tout au long de ma carrière MMA aux Etats Unis. Ils planifient mes combats de manière à ce que j’arrive à accéder à des combats importants, des combats qui ‘boostent’ ma carrière. Il y a mes entraineurs Charles Martinez, Vince Salvadore mais aussi Baret Yoshida. Arena, c’est ma maison, ces gars ce sont ma famille. »
 
Un dernier mot, un remerciement ?
 
« Merci à Air Tahiti Nui, Sparkgreen et Aito Sport qui me soutiennent et merci à Tahiti Infos. Un message ? Il faudrait plus d’infrastructures pour les clubs afin de pouvoir canaliser la jeunesse. Plus de salles et de compétitions permettraient aux jeunes de se donner des objectifs au niveau sportif plutôt que de se taper dans la rue. La pratique en club inculque des valeurs telle que l’humilité, le respect de soi et celui d’autrui. »

Rédigé par SB le Lundi 9 Novembre 2015 à 14:54 | Lu 1826 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Pito le 10/11/2015 06:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment peut on titrer le MMA est devenu "art de vivre", ce sport complètement debile fait la une de nos journaux alors que celui ci est interdit sur le territoire, comme dans beaucoup de pays. C'est le retour aux jeux dû cirques.
Quel belle exemple pour notre jeunesse, nous faisons tout pour arrêter la violence et on fait de la publicité pour ce genre de manifestation. Il serait temps que chacun prenne ses responsabilité et arrête de mettre en avant ce sport totalement dégradait.

2.Posté par Peace le 11/11/2015 17:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si tu veux que la violence s''arret commence par apprendre à arrêter de critiquer la violence commence toujour par les critique!!

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki