TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Lutte – Wrestling Tournament n°3 : ‘Showtime’ entre le rugbyman Jean Tautu et le boxeur Orirau Apeang.


La 3e compétition de lutte de cette année 2015 a offert du beau spectacle dans la salle Vaitavatava samedi, dans les règles de l’art. La discipline semble se développer rapidement et attire des combattants de divers horizons. Combattants de MMA, de jiu jitsu, de boxe thaï, judokas, boxeurs, avec également un rugbyman... La salle modeste était pleine à craquer.



Tamahau Mc Comb vs Steven Pierson
Tamahau Mc Comb vs Steven Pierson
PAPEETE, le 30 novembre 2015. La 3e compétition de lutte a eu lieu samedi après midi dans la salle Vaitavatava à Papeete. Elle a connu un vif succès en terme de participation puisqu’une soixantaine de compétiteurs étaient inscrits, toutes catégories confondues, avec notamment des pointures de différents sports de combat de Polynésie.
 
Rappelons que la lutte est une discipline qui vient de renaître à Tahiti. Hiro Lemaire est le président de la fédération de lutte et disciplines associées, fraîchement redynamisée depuis 2013. David Proia est un des acteurs principaux du renouveau de la discipline. Bernard Di Rollo, devenu président de la fédération de judo, a également participé à ce renouveau en organisant en 2014 et 2015 un championnat de lutte sur sable qui a contribué à attirer l’attention sur la discipline.
 
Les règles sont relativement simples, il s’agit de pousser son adversaire hors du cercle, ou de tenter de le mettre à terre. Si un des deux combattants parvient à faire toucher les épaules de son adversaire au sol, c’est gagné. Chaque combat se fait en deux rounds de trois minutes, le combat peut également se gagner aux points.

Un bel esprit de fair play a regné toute la journée
Un bel esprit de fair play a regné toute la journée
On peut dire que la lutte présente plusieurs avantages. Les combattants ‘se rentrent dedans’ et doivent faire preuve d’engagement, de rapidité mais aussi de technicité. Le juge-arbitre les incite au contact dès que qu’ils ralentissent. On peut dire que c’est plus spectaculaire que le jiu jitsu, qui se passe beaucoup au sol et qui est plus statique.
 
Contrairement à la boxe thaï, il n’y pas de frappes, il est donc en quelque sorte plus ‘soft’ et attire un nombre important de compétiteurs. C’est également un sport olympique, ce qui pourrait offrir un certain nombre de débouchés pour les nombreux Polynésiens amateurs de sports de combat.
 
Il y avait en tous cas une chaude ambiance lors de cette journée de combats. Très belle performance du free surfeur Teiva Mare qui s’impose dans la catégorie – de 70 kg, devant Chris Mervin qui aura été lui aussi très bon. Le judoka Yvan Shan, un excellent combattant également, complète le podium.
 
En – de 74 kg le combattant de MMA affuté Tamahau Mc Comb s’est offert le luxe de battre Tumaui Nordman, le ‘tueur’ de la presqu’île, une pointure en jiu jitsu. Le pro surfeur de retour de Hawaii Steven Pierson, dans cette catégorie relevée, obtient une belle 3e place, donnant du fil à retordre aux deux spécialistes des arts martiaux.

Jean Tautu vs Orirau Apeang
Jean Tautu vs Orirau Apeang
En – de 86kg, pas de surprise, le fer de lance de la lutte polynésienne Jonathan Biarez s’impose face à son pote de club Vaiarii Childs et Tevaihi Trafton. Jonathan Biarez a remporté les trois compétitions dans sa catégorie et reste le plus expérimenté dans ce sport au niveau local, même si lui aussi vient du jiu jitsu brésilien. Jonathan fera partie de la délégation qui participera aux Océanias de lutte à Hamilton, en Nouvelle Zélande, en mars 2016.
 
Dans la catégorie – de 97 kg, là aussi Tamatea Taataroa s’impose à nouveau. Ce combattant à fort potentiel partira lui aussi en Nouvelle Zélande. Il s’impose devant Roumia Teinauri et Tehau Bennett, lui aussi un excellent combattant.
 
En – de 125 kg, le ‘phénomène’ Jean Tautu a fait le show. Le rugbyman joueur de Arue a brillé en Papouasie cette année avec la sélection de Tahiti. Apparemment, le rugby n’est pas assez combattif pour lui. Il s’impose face à Orirau Apeang, ancienne gloire de la boxe anglaise locale, qui faisait un ‘come back’ remarqué. Pourtant spécialiste du combat debout, ce dernier n’a pas manqué de technicité au sol. Un combat vraiment spectaculaire et surprenant.
 
Pour clore la journée de combat, on a pu assister à un combat ‘juste pour le fun’ entre les deux frères jumeaux Loïc et Jean Taut. Jean, épuisé par son précédent combat gagné contre Orirau, a rapidement perdu.
 
Loïc Tautu, qui s’impose dans la catégorie + de 125 kg gagne le trophée pour le combat le plus rapide. Islander MMA gagne celui du club le plus représenté et Orirau Apeang gagne le trophée bien mérité du lutteur le plus ancien. SB

Rédigé par SB le Lundi 30 Novembre 2015 à 10:09 | Lu 1312 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki