Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Let’s Go Tahiti" : la chanson officielle des premiers Championnats du monde de va'a marathon



Les chorégraphies de danse sont signées Tumata Robinson, la chef de troupe de Tahiti Ora.
Les chorégraphies de danse sont signées Tumata Robinson, la chef de troupe de Tahiti Ora.
PAPEETE, le 2 juin 2017 - Alors que les premiers Championnats du monde de va’a marathon se tiendront au fenua, du 27 au 30 juin, le Comité d'organisation local (COL) Tahiti Va’a 2018 a réalisé la chanson officielle de l'événement, ainsi qu'un clip vidéo. Avec le concours notamment de Léo Marais, cette production locale mixée à Paris est interprétée par deux jeunes Polynésiens, Tiheni Ena et Teiho Tetoofa.

Les premiers Championnats du monde de va’a marathon arrivent à grands pas, puisqu'ils auront lieu à Tahiti, du 27 au 30 juin, dans la baie du Taaone. À l'occasion de ce grand rendez-vous sportif qui devrait rassembler 34 pays participants et environ 600 visiteurs, le Comité d'organisation local (COL) Tahiti Va’a 2018 a réalisé la première chanson officielle d’un événement de la Fédération internationale de va’a (FIV), créée il y a 36 ans. "Let’s Go Tahiti" a fait par ailleurs l’objet du premier clip officiel, qui est diffusé sur TNTV jusqu'au 30 juin et le sera également dans une trentaine de nations.

La réalisation de la vidéo, que l'on doit à Patrick Mirakian, responsable de production à TNTV, a mobilisé près de 100 personnes, de la conception à la réalisation. C’est dans le studio à Papeete d'Eremoana Ebb, ingénieur son, que le titre a été enregistré, avec le concours de Fabrice Mahe, Léo Marais et Marc Louvat. Deux jeunes artistes polynésiens, Tiheni Ena et Teiho Tetoofa, sont les interprètes de cette chanson mêlant des sonorités polynésiennes et modernes. "Méconnus du grand public, ils ont été tous deux découverts grâce aux réseaux sociaux et portent un texte mettant en avant la cohésion, la volonté et le bon esprit de ce sport", explique Léo Marais, l'auteur et le compositeur (Charley Maitere et Lara Farahei ont co-écrit les paroles avec Léo Marais). Et de préciser : "Vous retrouverez Tiheni et Teiho lors des concerts organisés sur la Fan Zone du 22 au 30 juin prochains.


Une production locale mixée à Paris

Le tournage du clip a eu lieu dans la résidence de Bill Ravel, sur les hauteurs de Temaruata.
Le tournage du clip a eu lieu dans la résidence de Bill Ravel, sur les hauteurs de Temaruata.
Trois jours de tournage ont été nécessaires aux techniciens de TNTV pour nous offrir de belles images de danse traditionnelle, sur des chorégraphies signées Tumata Robinson, la chef de troupe de Tahiti Ora. Tourné dans la résidence de Bill Ravel, sur les hauteurs de Temaruata, le clip a été en outre agrémenté de séquences de courses de pirogues hautes en couleur, provenant de manifestations mythiques comme celles de la Hawaiki Nui Va’a et de Tahiti Nui Va’a. Ce projet réalisé localement a été mixé et masteurisé en métropole au mois d’avril dernier. "Il valorise notre destination à travers le va’a, nos paysages, notre langue, nos chants et danses, et notre jeunesse", commente le COL.

Le mixage s’est donc fait ensuite à Paris, avec Xavier Aubert et la complicité artistique de Vincent Carpentier, éditeur et producteur reconnu qui a lancé par exemple Thomas Dutronc, Stromae, les Daft Punk, etc. Lors de leur déplacement en métropole, Léo Marais et Eremoana Ebb en ont profité pour visiter plusieurs médias, et notamment TF1 en rencontrant une de ses journalistes vedettes, Anne-Claire Coudray. Originaire de la Bretagne, Léo travaille en effet à la mise en place d’un partenariat avec un quotidien régional diffusé à plus de 100 000 exemplaires : Le Télégramme. Le réseau France Bleu/Radio France, qui regroupe près de 60 stations sur l’ensemble du territoire métropolitain, devrait également être consulté pour participer à la promotion de l’événement par la diffusion de la chanson officielle.

Tiheni et Teiho, les deux interprètes polynésiens

Tiheni Ena et Teiho Tetoofa sont les interprètes de cette chanson mêlant des sonorités polynésiennes et modernes.
Tiheni Ena et Teiho Tetoofa sont les interprètes de cette chanson mêlant des sonorités polynésiennes et modernes.
Tiheni : "Mon rêve est de pouvoir me faire connaître à travers la musique"

"J’ai 27 ans, mon père est originaire des Australes (Rurutu) et ma mère des îles Raromatai (Huahine). J’ai grandi à Tahiti. Je suis ensuite partie en France poursuivre mes études. Cette passion que j’ai pour la musique, je pense qu’elle est innée. Mon père chante, mon frère aussi. En fait, tout le monde joue d’un instrument dans ma famille. La musique, on l’a aussi beaucoup pratiquée à la paroisse. La musique fait aussi partie de notre culture. Avoir été choisie pour interpréter la chanson officielle est vraiment un honneur pour moi ! Toute cette organisation, la rencontre avec les professionnels de la musique, savoir que notre morceau est parti en France pour être masteurisé dans un grand studio, le tournage du clip… Toute cette belle aventure m’a fait grandir professionnellement. Mon rêve est de pouvoir me faire connaître à travers la musique, de me produire, et je sais que cette opportunité est un grand pas dans ma vie d’artiste."


Teiho : "C’est vraiment une expérience exceptionnelle !"

"J’ai 21 ans et mes parents sont originaires de Faaite, un atoll des Tuamotu. Je suis né à Tahiti et j’ai grandi à Faaite. J’ai poursuivi mes études au collège de Makemo, puis au lycée du Taaone. Actuellement, je suis à l’Université de la Polynésie française. Mon grand-père était professeur de musique. Je pense que c’est de là que je tiens ma passion pour la musique. Avoir été sélectionné pour la chanson officielle m’a permis de découvrir l’aspect professionnel de la musique. Nous avons eu la chance d’enregistrer en studio, tourner un clip, travailler avec des professionnels comme Léo Marais… C’est vraiment une expérience exceptionnelle ! Je sais que c’est ce genre d’expérience qui va me permettre d’avancer dans mes projets. En effet, j’aimerais pouvoir produire un album et me faire une place dans le monde de la musique."

Les paroles de la chanson

"On est tous des frères quand on est sur l’eau
oh oh oh…
C’est pas la galère, car rien n’est plus beau
oh oh oh…

Ladies and gentlemen
Welcome to paradis
Welcome to TAHITI
Hu Ha…

On a du soleil monoï sur la peau
oh oh oh…
Au rythme des îles pour suivre le tempo
oh oh oh…
S’il faut glisser, on va glisser…
S’il faut donner, on va donner…

On va ramer, on gagner…
On va ramer, on va gagner…
Faaine’ ine hoe
Hu Ha

On est des guerriers, tatoo sur la peau
oh oh oh…
A grand coup de rame, va’a sur les flots
oh oh oh…

S’il faut chanter, on va chanter
s’il faut crier, on va crier
On va ramer, te ho’e tatau
On va gagner, e manuia tatou
On va ramer, te ho’e tatau
On va gagner, e manuia tatou

Let’s go TAHITIT, ua reva tatau e
Lest’s go TAHTITI, te nunaa maohi
Let’s go TAHITIT, ua reva tatau e
Lest’s go TAHTITI, te nunaa maohi

On va ramer, te ho’e tatau
On va gagner, e manuia tatou
On va ramer, te ho’e tatau
On va gagner…
On va ramer…
On va gagner…
TAHITI
On va ramer."


Rédigé par Dominique Schmitt le Vendredi 2 Juin 2017 à 16:38 | Lu 9919 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance