Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les victimes du crash d’Air Moorea décorées à titre posthume



Les familles des victimes, lors de l'audience en indemnisation sur intérêts civils en février dernier.
Les familles des victimes, lors de l'audience en indemnisation sur intérêts civils en février dernier.
PAPEETE, le 4 août 2015 - C’est en tout cas ce que vient d’annoncer sur sa page Facebook, ce mardi, l’association 987 des familles des victimes du crash du Twin Otter de Air Moorea. La catastrophe avait coûté la vie au pilote de l’appareil et à ses dix-neuf passagers, le 9 août 2007, en raison d’une défaillance technique et d’un défaut de maintenance de l’avion, au décollage de l’aéroport de Temae à Moorea.

« Nous vous informons que le Président de la Polynésie française a proposé que les victimes (presque toutes, nous continuons pour les dernières à militer) soient décorées à titre posthume prochainement », annonce ainsi l’association. « La cérémonie de décoration sera programmée prochainement afin que les familles soient le plus largement représentées ».

Cette communication de l’association 987 intervient à cinq jours de la commémoration de l’accident par les familles et proches des victimes, qui se réuniront le samedi 8 août à 17 h 30, au pied de la pierre commémorative dans les jardins de Paofai, pour la traditionnelle cérémonie de recueillement et le jeté de couronnes à la mer.

Une exposition sur le thème du crash

Cette huitième commémoration de la tragédie sera aussi marquée cette année par l’organisation d’une exposition sur le thème de l’accident, nous apprend l’association 987 : « Sur une idée originale d’Alban Noble-Demay et sous son impulsion, nous organiserons une exposition sur le thème de l’accident d’Air Moorea d’une dizaine d’œuvres au Café Verde, en face des Jardins de Paofai ».

L’association 987 devrait enfin, à cette occasion, dénoncer une fois encore « l’immobilisme de la justice qui après 8 ans sommeille toujours ». Si les procédures en indemnisations –contestées en appel- suivent leur cours, les familles attendent surtout aujourd’hui la tenue d’un procès au pénal dans ce dossier où sept personnes sont mises en examen. Leurs avocats avaient estimé possible qu’un tel procès se tienne avant la fin de l’année 2015, mais « plus raisonnablement au premier semestre 2016 ».

Rédigé par Raphaël Pierre le Mardi 4 Août 2015 à 15:31 | Lu 1763 fois







1.Posté par papounette le 04/08/2015 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et les responsables sont au calme dans leurs familles alors que les familles des victimes sont marquées à vie par ce crash, quelle honte, il n'y a pas de justice, samedi RDV nombreux avec eux pour les soutenir

2.Posté par PABLO le 04/08/2015 21:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tu as parfaitement raison Papounette, les veritables responsables ne sont pas inquietes, pire y en a meme un qui ose encore se presenter au poste de conseiller CESE en Metropole....aucune decence pouŕ le malheur des autres.
Aita e ravea tous des parvenus.

3.Posté par Awa le 05/08/2015 08:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si je comprends la douleur des familles et comme elle trouve inadmissible la lenteur de la justice et son incométence globale, je ne vois pas pourquoi le gouvernement souhaite décorer les disparus à titre posthume. Ces personnes décédées n'ont "rien fait d'extraordinaire" pour cela. Pourquoi ne pas aussi décorer les marins disparus au large des Australes, les accidentés de la route. Tout cela relève de la démagogie !!!

4.Posté par gaston le 05/08/2015 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les victimes auront que leurs médailles pour pleurer.Déjà pas d'argent, pas de jugement équitable ,A croire que c'est la faute des passagers si l'avion est tombé .Une honte .

5.Posté par Ariitaia le 05/08/2015 14:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une médaille, ça va leur faire une belle jambe. Quand mettra-t-on en prison les responsables de cet énorme gâchis !

6.Posté par papounette le 05/08/2015 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien vu Pablo, et ce monsieur qui avait des indemnités mensuelles de au moins deux millions est responsable de la plongée de la CPS avec son usine à gaz "te auteraa"( excuse si l'orthographe est mauvaise) en plus sauve qui peut quand Air- tahiti boit le bouillon . Aue le pôvre il fait le malheureux, wait and see.

7.Posté par J.M. le 05/08/2015 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les responsables des négligences à l'origine de cette catastrophe seront condamnés à titre posthume. Leur procès est programmé pour la nuit du 4 août 2089, pour fêter l'"abolition des privilèges" de la Révolution française (Nuit du 4 août 1789). En Polynésie, les privilèges, c'est notamment d'être "protégé"... Et cela vaut dans tous les domaines, judiciaire, politique, et bien sûr économique (la TDL à titre posthume, ça existe...). Même système dans tous les domaines: il ne faut pas se demander pourquoi on végète !

8.Posté par J.M. le 05/08/2015 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à Awa
Tout à fait, il s'agit là de "botter en touche" , alors que les responsables des négligences, des personnalités locales clairement identifiées, passent des vacances tranquilles "ad vitam aeternam". La démagogie est un art poussé au pinacle en Polynésie, avec les résultats que l'on constate sur le terrain... Certains sont "protégés". D'autres non, ici les victimes...Honorées "à titre posthume". Quelle honte.

9.Posté par Le vieux le 05/08/2015 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On va leur décerner quoi comme décoration ? L’ordre de Tahiti-Nui, la légion d’honneurs, la médaille militaire peut-être car je doute que le mérite agricole soit de circonstance. Ils ont fait quoi pour mériter une médaille ? Ils sont morts dans un accident d’avion. Toutes mes condoléances sincères et profondes aux familles des victimes. Je suis vraiment désolé d’un tel drame. Mais, je ne vois pas ce que pourrait apporter de plus ou de moins une médaille aussi prestigieuse soit-elle à votre souffrance, votre chagrin. Ils ne sont pas morts pour une cause, juste ou pas. Ils ne sont pas morts pour leur pays la France ou la Polynésie. Non, ils sont morts dans un accident d’avion, un triste et banal accident d’avion.

10.Posté par Awa le 05/08/2015 21:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@JM et Le vieux, ça fait plaisir de voir qu'il reste dans ce pays quelques personnes de bon sens et réalistes...

11.Posté par Gabs le 06/08/2015 02:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Décorés de l'’ordre de Tahiti-Nui ??? Surtout, refusez-la !!! En plus de la souffrance due à la disparition d'un être cher, il faudrait subir la honte de voir cette personne décorée d'une médaille de pacotille... en plus du "retard" de la justice, ce serait le pompon !!!

12.Posté par Aue le 07/08/2015 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des responsables Franc-Maçons, des juges Franc-Maçons. Les familles n'ont aucun espoir, ou bien dans 20 ans.

Et justement, les Loges ont la haute main sur les décorations genre Ordre de Tahiti Nui. Alors ils s'achètent pour pas cher une bonne conscience.

Cousu de fil blanc tout ça, et ce n'est pas une première.

13.Posté par Xenos le 07/08/2015 21:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Gabs : +1 Je me demande qui a eu une idée aussi immonde. Une honte pour les victimes, pour leurs familles, et même pour l'"ordre de Tahiti Nui".

Le plus grave dans cette histoire reste que la lenteur de la justice occulte les responsabilités et ne permet pas de mettre fin aux dysfonctionnements qui ont conduit à ce drame.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance