Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les vacances à To’ata, jeux et copains



PAPEETE, le 6 juillet 2016 - Dans le cadre du projet éducatif local, l’association API en partenariat avec la ville de Papeete organise un accueil collectif de mineurs. Les enfants de 3 à 12 ans sont accueillis à la journée. L’opération est renouvelée deux fois par an depuis 2008. Après les Minions et les fées, les pirates sont arrivés.

Au total, 140 primaires âgés de 6 à 12 ans et 55 maternelles âgés de 3 à 5 ans se retrouvent tous les jours de ce mois de juillet à l’école To’ata. "Nous avons eu une très forte demande pour cette période", constate Jean-Louis, Teapehu, le directeur adjoint du centre de l’accueil collectif de mineurs (ACM). Le thème Les pirates à la recherche des trésors perdus de Tahiti a sans doute séduit enfants et adultes. Les Minions et les fées ont été les grands héros des derniers ACM.

Savoir, savoir être et savoir-faire

"Ce centre est ouvert deux fois par an depuis 2008, en juillet et en décembre", poursuit le directeur. Il est l’œuvre d’une action conjointe de l’association API et de la ville de Papeete. Il se déroule du lundi 4 juillet au vendredi 29 juillet à l’école To’ata.

"Nous accueillons en priorité des issus de quartiers défavorisés. Mais, pour garantir une mixité sociale, nous prenons aussi des enfants venus d’autres quartiers." Les animateurs, dont certains sont des habitués, sont sélectionnés en fonction des attentes des organisateurs, à savoir : "la réussite éducationnelle, l’apprentissage du savoir, du savoir être et du savoir-faire".

Kermesse et spectacle

Dans ce cadre, de nombreuses activités sont proposées en extérieur et en intérieur, en fonction des âges. Les enfants se retrouvent pas tranche d’âge. Il y a des activités manuelles, des jeux en plein air groupe ou en individuel.

Deux temps forts sont d’ores et déjà annoncés. La kermesse des pirates, le lundi 18 juillet de 8 à 11 heures. Les enfants pourront se mettre dans la peau de pirates et s’amuser en participant à des stands de jeux comme le chamboule-tout, le photo booth, la pêche aux crochets… Un spectacle de chants et de danses sera organisé le 27 juillet à 18 heures à la salle Maco Nena. Il racontera les épopées des enfants à la quête des trésors perdus de Tahiti.

Témoignages

Kaupe, 13 ans (à gauche) et Veiana, 13 ans
Veiana revient chaque année au centre : "Quand je suis à la maison, je ne fais pas grand-chose, je surfe le net. Mes parents m’ont obligée à venir et finalement, je suis contenant. On fait plein d’activités en plein air. On va à Paofai, on fait des grands jeux en groupe. Je me suis fait deux copines dont Kaupe qui est dans ma classe d’habitude".

Kaupe est inscrite pour la première année : "Au début, je ne voulais pas venir, je voulais aller à Moorea avec des amis pour faire une sortie, la dernière avec eux. Mais mes parents ont refusé, il voulait que j’aille dans un endroit plus sécurisé. Ils m’ont inscrite au centre à l’école To’ata. J’y suis pour tout le mois, toute la journée. C’est bien, on fait plein d’activités manuelles en groupe. Et on apprend à connaître de nouvelles personnes".

De nombreuses activités sont proposées en extérieur et en intérieur, en fonction des âges.
  • De nombreuses activités sont proposées en extérieur et en intérieur, en fonction des âges.
  • Au total, 140 primaires âgés de 6 à 12 ans et 55 maternelles âgés de 3 à 5 ans se retrouvent tous les jours de ce mois de juillet à l’école To’ata.
  • "Nous accueillons en priorité des issus de quartiers défavorisés. Mais, pour garantir une mixité sociale, nous prenons aussi des enfants venus d’autres quartiers", explique Jean-Louis, Teapehu, le directeur adjoint du centre de l’accueil collectif de mineurs (ACM).
  • "Nous avons eu une très forte demande pour cette période", constate Jean-Louis, Teapehu, le directeur adjoint du centre de l’accueil collectif de mineurs (ACM).
  • Les organisateurs travaillent à la réussite éducationnelle (l’apprentissage du savoir, du savoir être et du savoir-faire).

Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 6 Juillet 2016 à 10:28 | Lu 952 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance