Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les projets écologiques du Bhoutan s'inscrivent dans sa tradition



THIMPHOU, 21 février 2014 (AFP) - Le Premier ministre du Bhoutan, Tshering Tobgay, a expliqué à l'AFP que ses multiples projets écologiques, de l'agriculture biologique à la voiture électrique, s'inscrivaient dans "la tradition" du pays.

Question: Après s'être déclaré volontaire pour adopter une agriculture 100% biologique, le Bhoutan se lance dans la voiture électrique. Pourquoi cet intérêt pour le développement durable ?

Réponse: Ce n'est pas une question d'intérêt, c'est la réalité de notre vie ici. Ceci provient de notre philosophie du "bonheur national brut" fondée par notre quatrième roi, en vertu de laquelle la croissance économique doit être contrebalancée par divers facteurs dont la culture, la spiritualité, le respect des traditions et le développement durable. Lors de notre développement des 30-40 dernières années, nous avons mis l'accent sur la promotion de l'environnement et des industries propres. Nous espérons aussi adopter une agriculture biologique à 100%, mais cela prendra du temps. Et nous voulons développer un objectif de "zéro émission" (de CO2, ndlr). Tout cela s'inscrit dans la tradition du Bhoutan, dans ce qu'il est et où il veut aller.

Q: Quelle est votre ambition dans le domaine de l'hydroélectricité qui se trouve au coeur de votre stratégie ?

R: Notre plan était de construire une capacité hydroélectrique de 10.000 mégawatts entre 2008 et 2020. Nous avons pris du retard mais ce n'est pas dramatique. L'important est d'avancer vers notre objectif de produire de l'énergie renouvelable, afin de l'utiliser non seulement pour nous-même mais aussi pour fournir de l'énergie propre à nos voisins. 100% de notre électricité est créé dans des centrales hydroélectriques mais, plus important, il s'agit d'installations situées sur des rivières et pas des grands barrages, ce qui réduit l'impact sur l'environnement. Au-delà, nous cherchons aussi à développer les panneaux solaires, les éoliennes et la biomasse.

Q: Est-ce que le Bhoutan veut passer directement du Moyen-Age à l'époque contemporaine, sans passer par l'âge industriel ?

R: Ce n'est pas notre objectif. Nous voulons célébrer notre passé, ce que vous appelez le Moyen-Age, le conserver pour en faire le meilleur usage possible au présent de façon à nous projeter vers l'avenir. Les téléphones portables sont arrivés il y a une dizaine d'années et ont été très bien adoptés, aujourd'hui presque tout le monde en a au Bhoutan. De la même manière, nous avons lancé aujourd'hui la voiture électrique de Nissan, la Leaf, au Bhoutan. Elle est disponible. Ce n'est pas que nous sommes pressés de brûler les étapes. Nous voulons juste tirer le meilleur de toutes les options, passées, présentes et futures.

(Propos recueillis par Patrice Novotny)

Rédigé par () le Samedi 22 Février 2014 à 07:07 | Lu 405 fois






1.Posté par JeVotedoncJeJuge le 22/02/2014 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tout un art de vivre dont nous ferions bien de nous inspirer !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies