Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les mésaventures de la délégation uruguayenne en terres scandinaves



Les mésaventures de la délégation uruguayenne en terres scandinaves
STOCKHOLM, 14 octobre 2011 (AFP) - Le président d'Uruguay José Mujica, en tournée en Scandinavie, joue décidément de malchance dans cette région supposée être à la pointe des technologies où pannes et alarmes se succèdent à son passage.

Dans le grand amphithéatre de l'Université de Stockholm où près d'un milliers de personnes étaient venues l'écouter mercredi soir, l'ancien guerillero des Tupamaros a été victime d'une panne de micro pendant près d'une heure.

Les haut-parleurs sont restés muets pendant la quasi totalité de l'intervention du président qui dissertait sur la politique mondiale, la philosophie et la solidarité entre les peuples.

"Bienvenue dans le tiers-monde!" a lancé dans l'assistance un des auditeurs contrarié alors que l'organisateur de la conférence venait de s'excuser pour cette panne.

Le lendemain, des cadeaux remis par la délégation uruguayenne ont été soupçonnés par les médias d'avoir déclenché des alertes à la bombe au ministère des Affaires étrangères et dans le bâtiment du Premier ministre.

Le président Mujica a dû expliquer lors d'une conférence de presse que les paquets remis à ses hôtes ne contenaient que des améthistes provenant du nord du pays, travaillées par des artisans uruguayens et souvent offertes en cadeau.

La police, par discrétion ou par ignorance, n'a pas donné d'explication sur l'origine de ces alarmes mais, pour les médias suédois, ces cadeaux présidentiels n'avaient sans doute pas été soumis aux contrôles de sécurité de rigueur, provoquant ainsi le déclenchement des alertes.

Nouvelle malchance vendredi mais cette fois à Oslo, capitale de la Norvège voisine. Pendant deux minutes le président et sept membres de sa délégation sont restés bloqués dans l'ascenseur du ministère des Affaires étrangères. La capacité de l'ascenseur était limitée à sept personnes.

bur-fc/ih

Rédigé par AFP² le Samedi 15 Octobre 2011 à 07:32 | Lu 314 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 06:12 Sri Lanka: enquête autour d'un sari de 3 kilomètres

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance