Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les experts des îles flottantes viennent présenter leurs technologies



Winiki Sage (président de la FAPE – Te Ora Naho), Pauline Sillinger qui organise les workshops et Marc Collins, directeur de Blue Frontiers.
Winiki Sage (président de la FAPE – Te Ora Naho), Pauline Sillinger qui organise les workshops et Marc Collins, directeur de Blue Frontiers.
PAPEETE, le 2 octobre 2017 - Six journées de conférences et d'ateliers sont organisées fin octobre avec des experts internationaux liés au Seasteading Institute, l'organisation qui porte le projet d'îles flottantes en Polynésie. C'est l'occasion pour les étudiants et entreprises locales de s'immerger dans des sujets aussi variés que la ville verte et intelligente, le biomimétisme, la blockchain ou les nouvelles formes de gouvernance.

Si vous vous intéressez aux dernières technologies/recherches dans les domaines de la ville verte, de la ville intelligente, du biomimétisme, de la blockchain ou de la gestion d'une ZEE, l'évènement "Workshops by Blue Frontiers" est fait pour vous. Cette collaboration entre la jeune société Blue Frontiers (créée par le Seasteading Institute, qui porte le projet d'île flottante en Polynésie) et la Fédération des associations de protection de l'environnement – Te ora naho (FAPE) va permettre d'organiser une série de six "workshops" durant chacun une journée complète, entre le 14 et le 30 octobre (voir encadré).

Les invités sont des experts internationaux et locaux, tous liés au Seasteading Institute. Les workshops seront donc tous au moins partiellement en anglais et il faudra parler la langue Shakespeare pour en profiter. Les journées mêleront présentations théoriques et ateliers pratiques, donc il faudra aussi prévoir un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable pour participer à certains ateliers.

Les workshops sont ouverts à tous, mais sont payants : le prix du ticket est fixé par le participant, et sera entièrement donné sous forme de don à la FAPE, qui reversera ces sommes aux associations de protection de l'environnement pour financer des projets en besoin de moyens. Blue Frontiers s'engage à doubler, de sa poche, le montant des dons avant de les reverser à la FAPE.

Le président de la FAPE, Winiki Sage, assume totalement le rapprochement entre sa fédération et l'initiative américaine : "ce qui nous intéresse dans ce projet, ce sont toutes les idées en faveur du développement durable. C'est une opportunité extraordinaire de pouvoir accueillir des experts et entreprises de ce genre. Concernant l'île flottante, certaines associations de la fédération ne sont pas pour et sont effrayées par ce projet, c'est normal. Mais de l'extérieur on ne pourra pas avoir d'influence dessus, alors que de l'intérieur on pourra intervenir. Et si nous ne sommes pas d'accord, nous n'hésiterons pas à taper du poing sur la table !"

UN TRANSFERT DE TECHNOLOGIES VERS LA POLYNÉSIE

"L'île flottante de Tahiti ne sera qu'un prototype, notre but est de construire des centaines d'îles flottantes à travers le monde, et pour y arriver il n'est pas possible qu'elles aient un quelconque impact négatif sur l'environnement. Donc elles seront entièrement autonomes, et pour ça il nous faudra de nombreuses technologies, au niveau du traitement des déchets, de la désalinisation de l'eau, de l'autosuffisance alimentaire... Et ces problématiques intéressent de nombreuses personnes en Polynésie. C'est pourquoi nous organisons ces workshops, pour partager cette expertise internationale avec la population" explique Marc Collins, qui gère localement le projet d'île flottante

Marc Collins est le directeur de la nouvelle société Blue Frontiers, créée par le Seasteading Institute. Cette structure immatriculée à Singapour est en charge de réaliser les études préliminaires demandées par le Pays avant de valider le projet d'île flottante. Il assure que la structure a facilement levé plusieurs centaines de millions de francs auprès d'investisseurs privés pour financer les travaux préparatoires, et que ces fameuses études environnementales, sociales et économiques seront livrées d'ici la fin du mois d'octobre pour être rendues publiques dans la foulée.


Les six workshops

La présentation complète des workshops et des intervenants, ainsi que le lien pour acheter un billet, sont à retrouver sur www.blue-frontiers.com/theworkshops.

Quand l’architecture et l’urbanisme se mettent au vert
Technologies de pointe, architecture flottante, constructions traditionnelles, villes vertes

Session 1 - Samedi 14 octobre
8h30 - 11h30 et 12h30 - 16h00

Session 2 - Lundi 16 octobre
8h30 - 11h30 et 12h30 - 16h00
À Papeete

Experts :
- Greg Delaune (USA)
- Lenick Perennou (Tahiti)
- Savelina Bringold (Tahiti-Wallis)


La nature utile: s’inspirer de la nature pour favoriser l’innovation
Biomimétisme, design écologique, systèmes sociaux et politiques auto-organisés

Session 1 - Samedi 21 octobre 8h30 - 11h30 et 13h00 - 16h00
Session 2 - Lundi 23 octobre 8h30 - 11h30 et 13h00 - 16h00
À Papeete le matin et Punaauia l’après-midi

Experts :
- Nathalie Mezza-Garcia (UK-Colombie)
- François Briant (Tahiti)


Gouvernance 2.0 : économie et politique high-tech au 21ème siècle
Zones économiques spéciales, cryptomonnaies, blockchain (transactions décentralisées en ligne)

Session 1 - Samedi 28 octobre
8h30 - 11h30 et 13h00 - 16h00

Session 2 - Lundi 30 octobre
8h30 - 11h30 et 13h00 - 16h00
À Papeete

Experts :
- Tom W. Bell (USA)
- Robert Viglione (USA)


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Lundi 2 Octobre 2017 à 16:59 | Lu 6033 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 17:44 Le nouvel ATR d’Air Tahiti béni à Rurutu

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance