Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les embouteillages des 30 plus grandes villes du monde coûtent 266 mds de dollars par an



Les embouteillages des 30 plus grandes villes du monde coûtent 266 mds de dollars par an
PARIS, 08 mars 2013 (AFP) - Les difficultés de circulation dans les 30 plus grandes villes du monde coûtent 266 milliards de dollars par an, selon une étude du cabinet Roland Berger, publiée vendredi.

"La mobilité personnelle est clé pour le succès et la prospérité de l'économie d'un pays. Mais la croissance démographique, et donc l'augmentation du trafic au sein des plus grandes mégalopoles mondiales mènent à une paralysie", constatent les spécialistes qui ont réalisé l'étude.

Ils estiment que la solution est "la mobilité connectée": lier les données de transport et les modes de transport.

"Bien que nous vivions dans un monde de plus en plus connecté, la mobilité individuelle reste très fragmentée: au moment opportun, nous manquons d'information sur la meilleure manière d'aller du point A au point B", explique Xavier Aymonod, de la division Transport du cabinet Roland Berger.

Le cabinet suggère en outre d'interconnecter les différents modes de transport (véhicules privés, transports publics, co-voiturage et voitures électriques) pour que les voyageurs puissent passer de l'un à l'autre selon leurs besoins.

"L'intégration de modes de transport variés aurait des impacts positifs en termes environnementaux, mais aussi sur la qualité de vie et permettrait d'économiser 266 milliards de dollars par an pour les 30 plus grandes mégalopoles mondiales", selon cette étude.

Roland Berger note que "plusieurs des conditions nécessaires sont déjà en place", à commencer par la vulgarisation des smartphones, "avec déjà plus d'un milliard de smartphones présents sur le marché mondial" (et un doublement attendu dans les deux ans), qui permet d'accéder à l'information en temps réel, n'importe où.

"Les dispositifs mobiles, les technologies de transmission rapide (LTE) et les services en cloud sont déjà une réalité et constituent l'ossature de la future mobilité", explique Xavier Aymonod.

L'étude ajoute qu'au-delà des constructeurs de voiture, "déjà au coeur de la mobilité individuelle", les opérateurs ferroviaires et les compagnies aériennes avec leurs réseaux internationaux "pourraient également assumer cette fonction intégratrice".

Enfin, "les opérateurs télécoms et les fournisseurs Internet sont également en bonne position pour mutualiser les services de divers fournisseurs de mobilité via des portails uniques", estiment-ils.

Dt/elm/df

Rédigé par () le Vendredi 8 Mars 2013 à 05:31 | Lu 285 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies