Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les deux-roues, dans la ligne de mire des autorités.



Le comité de sécurité routière s'est tenu ce lundi après-midi. Il consiste à dresser le bilan des années passées et à trouver de nouveaux axes pour faire évoluer la règlementation routière.
Le comité de sécurité routière s'est tenu ce lundi après-midi. Il consiste à dresser le bilan des années passées et à trouver de nouveaux axes pour faire évoluer la règlementation routière.
PAPEETE, le 21/09/2015 - Le comité de sécurité routière s'est tenu ce lundi après-midi à la Présidence. Ce comité réunit tous les acteurs du Pays et de l'Etat, l'objectif est de définir la règlementation sur les routes en Polynésie Française. Sur le territoire, dans la majorité des accidents mortels, on retrouve les deux-roues. Le Pays envisage de mettre en place des formations pour que tout le monde connaisse ses droits.

Ce comité de sécurité routière était très attendu. Présidé par le ministre de l'équipement, il réunit les différents acteurs du Pays et de l'Etat. L'idée est de dresser un bilan des évènements passés en termes de sécurité routière, afin de définir l'évolution de la règlementation.
"Nous donnons les chiffres, nous donnons aussi nos constats et la règlementation évolue en fonction de cela", confie le Haut-commissaire, Lionel Beffre. Le Pays quant à lui met en place les différents dispositifs de la règlementation.

Aujourd'hui, le bilan des accidents de la route est sans appel : "Nous avons un grand nombre d'accidents mortels qui concernent les jeunes et plus particulièrement les deux-roues", souligne Lionel Beffre.

Même si les chiffres restent corrects par rapport à l'an dernier, avec deux accidents et deux blessés de moins. Par contre, pour les tués, on en compte un de plus, cette année. Le Haut-commissaire ne note pas de progression pour 2015. "Nous avions baissé de 37 % en nombre de tués, en 2014. La difficulté maintenant est d'arriver, en fin d'année, avec un nombre de tués qui soit, si possible, inférieur à l'année dernière et en tout cas qui ne dérive pas".

Les accidents mortels concernent donc, dans la plupart des cas, les deux-roues et le Pays veut mettre les bouchées doubles pour "sauver des vies".

"La règlementation évolue vers une formation obligatoire, c'est-à-dire, qu'ils sont obligés d'avoir trois à cinq heures de formation générale, pour savoir au moins ce qu'est un stop, une priorité, comment on se comporte sur un passage piétons… Des éléments de base, ce n'est pas un permis très compliqué et très chère, mais, c'est d'être sûr que tout le monde soit bien formé", explique Albert Solia, ministre de l'équipement.

Outre l'aspect technique, des aménagements routiers seront également mis en place, avec l'installation de plusieurs carrefours dans les communes. À Mahina, par exemple, des travaux verront le jour, avant la fin de l'année. Cela devrait réguler la circulation et diminuer le nombre d'accidents.

Rédigé par Corinne Tehetia le Lundi 21 Septembre 2015 à 21:23 | Lu 1129 fois







1.Posté par xixi le 22/09/2015 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour "sauver des vies" on va mettre les bouchées doubles pour vous racketté les poches.

2.Posté par TuladiBouffi le 22/09/2015 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et c'est reparti, la mode est aujourd'hui au carrefour, alors hop là supprimez moi tous ces ronds-points. Comme dit le dicton, quand le BTP va, tout va ! Ce Solia, encore un empêcheur de tourner en rond.

3.Posté par Albatros le 22/09/2015 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

90% des 2 roues ont un comportement à risque sur nos routes: dépassement à droite, dépassement des lignes continues, pas de casque, vitesse excessive... etc...
Je constate aussi que beaucoup d'automobilistes roulent d'une façon dangereuse.. mais ils sont davantage protégés dans leur voiture !

4.Posté par BorisL le 22/09/2015 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mauruuru de vous intéresser au nombre de mort sur les routes. Il est clair qu'il s'agit pour vous d'un indicateur important pouvant démontrer plusieurs choses... Il semble donc évident que la formation et la sensibilisation des concernés soit entreprise au plus tôt.
Toutefois, il serait également intéressant de protéger autrement ceux qui circulent en 2 roues pour les raisons que vous connaissez évidement : Le manque de routes !!!
Cela avait fait rage lors de la campagne électorale de 2004 : Tous les partis avaient à se prononcer sur ce sujet et les idées ont fusées de partout... Aujourd'hui, pas grand chose n'a été réalisé.
Les routes sont trop étroites et ne permettent pas aux 2 roues de rouler sans être frolés par des voitures dont les chauffeurs se foutent éperudment de ce qui peut se passer autour d'eux !!! Ces véhicules de nuit éblouissent ceux qui roulent en face... De nouvelles ampoules sont tolérées, beaucoup roulent avec des lumières mal réglées. L'alcool !!! Ayez le courage de voter des lois allant dans ce sens !!! Si quelqu'un est auteur d'un accident sous l'emprise de l'alcool, qu'il blesse, tue, qu'il soit blessé ou qu'il y ait de la casse pour sa voiture, son engin ...

5.Posté par Le fabulateur le 22/09/2015 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il convient également de faire comprendre aux personnes qui marchent sur la RDO (hors des nouveaux aménagements faits), que ce n'est pas un endroit autorisé pour les piétons, et encore moins pour y faire son jogging.


6.Posté par Rigel le 22/09/2015 17:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BorisL Je crois que tu inverse les choses ce ne sont pas les voitures qui doublent entre les voitures ou qui roulent vite dans les embouteillages ou qui font des queues de poissons. Ce sont les deux roues que je sache.
ils doublent quand même alors qu'une voiture arrive en face, on est obligés de s'écarter pour ne pas les percuter. vrai ou faux ?
Ils roulent sans phare pour la plupart vrai ou faux ?
Alors qu'on arrête de dire que ce sont les automobilistes les fautifs. Les conducteurs de deux roues ont un comportement qui est seul responsable des accidents.
Même si certains automobilistes ne valent pas mieux au volant.
Il n'y à plus aucun civisme tout le monde se fou des règles et des lois, et ils parlent de leur apprendre ce qu'est un sens interdit ou un stop. MdR
Ils savent très bien ce que c'est mais ils s'en foutent complètement nuance.

Alors ai lieu de pleurer les autorités n'ont qu'à faire une seule chose, faire respecter le code de la route dont tout le monde se moque royalement ici et cela vaut autant pour les voitures que pour les deux roues.

7.Posté par ARTIMON le 23/09/2015 07:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne fait pas bon être piéton banal dans cette ville où, entre le Pont de l'Est et Fautaua, par exemple, les voitures encombrent les trottoirs. Ils leur servent de parking et obligent à descendre sur la chaussée pour contourner l'obstacle, avec le risque de se faire écharper par les véhicules qui y circulent. L'exercice devient suicidaire pour un handicapé en fauteuil roulant ou pour un bébé dans une poussette.
Des trottoirs qui lorsqu'ils ne sont pas envahis par des voitures en stationnement, deviennent des pistes cyclables pour des pédaleurs se livrant parfois à des numéros de cirque et des figures de gymkhana.
Dernière interrogation: les commerçants qui s'adjugent des emplacements de stationnement à la porte de leur boutique sont ils en droit de confisquer la voie publique ?

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance