Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les cyclistes font leur vélorution à Punaauia



(Photo : mairie de Punaauia)
(Photo : mairie de Punaauia)
PAPEETE, le 30 juillet 2017 - Après un grand rassemblement de cyclistes à la mairie de Punaauia pour demander de meilleures infrastructures pour ce mode de transport doux, la journée a enchaîné sur une grande manifestation festive autour du vélo.

La deuxième édition de la Vélorution ce samedi 29 juillet a commencée par un moment citoyen fort, quand dès 7h du matin une centaine de cyclistes s'est rassemblée à la mairie de Punaauia pour demander de meilleures infrastructures cyclables.

Ces fans de vélo veulent promouvoir ce moyens de locomotion écologique, abordable et bon pour la santé… Un combat encore à mener au niveau des infrastructures en Polynésie. Les Vélorutionnaires soulignent que les vélos doivent encore souvent se contenter de la route ou du trottoir pour circuler, ce qui favorise les accidents.

Après ce rassemblement, les organisateurs de la journée ont proposé de nombreux ateliers et animations ouverts au public à côté du Musée de Tahiti et des îles, où les cyclistes de tous âges ont pu s'amuser ensemble et découvrir les bons gestes pour la sécurité routière et pour l'environnement.



Lucia Teihotaata, co-organisatrice de la Vélorution, chef de projet des actions de sensibilisation de la commune de Punaauia

"Cet événement entre dans le cadre d'une formation financée par le Contrat de ville que nous avons lancée début juillet. Elle a pour objectif de sensibiliser les jeunes des quartiers prioritaires au développement durable en général, et plus précisément aux transports doux pour notre environnement comme le vélo.

20 jeunes de Outumaoro et de Atehi ont été suivis pendant la première semaine de juillet par M. Baptiste Sureau, coursier à vélo de Mana Cycles Express, qui les a formés à tout ce qui est vélo, réparation, recyclage, changer une roue… Après, nous avons eu la formation de la police municipale à tout ce qui est sécurité routière, et pour le développement durable ce sont les agents communaux du service de développement durable qui les ont rencontrés.

Après cette semaine de formation il y a eu deux semaines où il y a eu des postes de réparation et d'entretien des vélos dans leurs quartiers prioritaires, pour sensibiliser tous les résidents de leurs zones. Et aujourd'hui c'est le grand événement grand public avec tous les partenaires qui nous ont suivis, notamment l'Espace info-énergie. Mais il y a aussi des activités vraiment grand public comme du poney pour les petits. Il y a un parcours de la fédération Tahitienne de cyclisme pour les BMX, à côté on a Xtrem Team Riders, où là c'est vraiment le freestyle pour les jeunes. Par exemple ils proposent des compétitions de wheeling : on sait bien qu'il ne faut pas faire ça sur la route mais là c'est cadré. La police municipale forme aussi les plus petits à la sécurité routière, aux panneaux de circulation, parce qu'on voit que dans la commune de plus en plus d'enfants vont à l'école en vélo. Enfin il y avait du fitness pour les mamans !

Donc aujourd'hui c'est un moyen de sensibiliser le grand public à tous les bienfaits du vélo. Nous étions une centaine de cyclistes ce matin à l'hôtel de ville pour la Vélorution, des petits et grands, sportifs ou civils, pour demander de meilleures infrastructures cyclables, donc plus sécurité pour les vélos avec des pistes cyclables !"


Le lieutenant Teavai entouré de ses hommes de la police municipale de Punaauia
Le lieutenant Teavai entouré de ses hommes de la police municipale de Punaauia
Lieutenant Teavai, chef de la police municipale de Punaauia
"Nous participons à cet événement sur la mobilité en organisant un atelier d'initiation au code de la route pour les plus petits, surtout sur les panneaux. Donc nous leur prêtons des vélos pour qu'ils fassent un petit parcours que nous avons balisé. Tout ça c'est pour la sécurité de nos enfants, et éventuellement on espère qu'ils pourront expliquer aux plus grands que, là, c'est un panneau stop, là c'est autre chose… C'est de l'éducation !"


Raihiti, jeune cycliste
"Je suis venu aujourd'hui pour l'Airbag mais je n'ai pas fait la formation. Je fais du vélo depuis tout petit, j'ai commencé sur un vélo lourd et je suis passé après sur des trucs plus légers comme le BMX pour faire des figures. On s’entraîne dans le quartier, faire des roues en l'air, comme ça, mais il n'y a pas de problème de sécurité avec les voitures chez nous, tout se passe bien elles roulent doucement.En tout cas c'est une journée réussie !"

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Dimanche 30 Juillet 2017 à 02:41 | Lu 2350 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 23 Septembre 2017 - 10:24 Gaya exposera ses oeuvres à la salle Muriavai mardi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance