Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les articles des journalistes en herbe de Ua Pou sont parus



PAPEETE, le 30 juin 2017 - Des élèves de 3ème du collège terre des hommes de Ua pou ont participé cette année à un grand projet sur la francophonie baptisé Francoplanète. Ils ont rédigé des articles sur des thèmes choisis et nourris par des élèves du Canada. Leurs textes viennent de paraître dans un magazine dédié.

C'est un soulagement et une fierté pour les élèves de 3ème du collège Terre des hommes de Ua Pou. Ils ont découvert leurs articles dans le magazine Francoplanète. "C'est un beau magazine, très bien organisé", ont-ils constaté. Philippe Peigné, le professeur de lettres qui a suivi et porté le projet rapporte : "ce travail a donné une image positive du canada aux élèves marquisiens, ça leur a donné envie! En plus, ils ont appris à travailler en groupe. Ils sont prêts à recommencer, ils ont besoin de connaître et de savoir".

Le projet Francoplanète a mis en place par les éditions Sivori (Toronto, Canada) et le Conseil scolaire Providence, veut favoriser les échanges inter-établissements. Il a mis en lien des élèves de classes de même niveau du Canada, du Rwanda, de Haïti et de Polynésie. L'occasion pour les uns et les autres de découvrir des coutumes, habitudes, façon de vivre bien différentes de leur propre quotidien.

Les objectifs affichés de Francoplanète sont que les élèves "prennent conscience de l’universalité de la culture d’expression française", qu’ils en découvrent "les différentes facettes et en tirent fierté", qu’ils "en fassent la promotion auprès des autres élèves des écoles des pays respectifs", qu’ils "renforcent les expériences d’apprentissage en contextes culturels mondiaux", qu’ils "promeuvent le curriculum ontarien" et, pour les pays participants, qu'ils "connaissent la culture franco-ontarienne et ses représentants".

Ce projet a duré 18 semaines, de janvier à mai 2017. Pendant cette période, les classes de Polynésie, du Rwanda et d’Haïti sont mises en relation avec une classe du Canada. Les élèves de chaque classe travaillent sur des thèmes définis au préalable : musique/cinéma, sport, sciences/technologie, mode/design/architecture, arts/littérature, environnement/alimentation. Les classes sont divisées en trois groupes qui ont chacun deux thèmes.

Entre autre défi, Ua Pou a dû faire face à des problèmes de connexion. Par ailleurs, le travail en groupe qui a été "catastrophique" en démarrant car il y avait beaucoup de "désordre" et "peu de motivation" s'est énormément amélioré au fil du temps. "Les élèves ont la sensation d'avoir fait au mieux pour éviter le retard, d'où l'utilité des échéances", indique Philippe Peigné.

Aujourd'hui, les élèves et enseignants, profitent de leurs productions. Les efforts ont payé. D'autres établissements pourraient participer à ce projet l'année scolaire 2017-2018. Car, cette première édition était une sorte de test. Un coup d'essai. "Le choix des destinations s’est surtout fait avec le concours du hasard des relations", indiquait Philippe Porée-Kurrer directeur des éditions Sivori (Toronto, Canada), en début de programme. Il espère vivement pouvoir reconduire l’opération.

"J’aspire à étendre ce projet pilote à tout l’Ontario et à la Colombie-Britannique l’an prochain. Il faudra alors faire jouer plus que le hasard. Quoi qu’il en soit je souhaite que la Polynésie et l’Afrique participent sur une plus grande échelle." La parution du magazine vient soutenir les espoirs du directeur des éditions. Reste à attendre l'aval des partenaires.



Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 30 Juin 2017 à 10:26 | Lu 761 fois






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 18:35 Le salon du livre 2017 : "une réussite"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance