Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les Tuihani, père et fils, démissionnent du Tahoera’a



Gaston Flosse, entouré de Mate Tuihani et de son fils, le 15 septembre 2014 lors de l'élection de Marcel Tuihani à la présidence de l'Assemblée de la Polynésie française.
Gaston Flosse, entouré de Mate Tuihani et de son fils, le 15 septembre 2014 lors de l'élection de Marcel Tuihani à la présidence de l'Assemblée de la Polynésie française.
PAPEETE, 6 juin 2017 - Mate Tuihani, trésorier depuis 1989 et pilier historique du parti orange a démissionné ce mardi matin de toutes ses fonctions au sein du Tahoera’a Huiraatira. Son fils, Marcel Tuihani, l’actuel président délégué du parti de Gaston Flosse et président de l’Assemblée de la Polynésie française aurait également posé sa démission ce mardi.

L'information a également été divulguée par TNTV, sur son site internet, en début d'après-midi. "Ça me fait mal au cœur, nous a confirmé Mate Tuihani, contacté en début d’après-midi. Mais j’ai beaucoup trop supporté, explique-t-il en évoquant les choix "essuie-glace" du Tahoera’a Huiraatira depuis quelques mois. Et notamment avant la présidentielle, lorsque le parti de Gaston Flosse avait annoncé son soutien à Alain Juppé, avant de soutenir Nicolas Sarkozy, puis François Fillon, pour terminer par appeler à voter Marine Le Pen. "Il n’y a ni queue ni tête, dans tous ces choix ! J'en ai assez de faire partie des béni-oui-oui. Je suis obéissant, mais la coupe est pleine".

C'est la possible alliance électorale Tahoera'a-Tavini aux législatives qui serait à l'origine du départ de ce membre historique du parti orange. Mate Tuihani nous assure que le Vieux Lion aurait convaincu, lundi soir, les cadres de son parti de soutenir le candidat souverainiste Moetai Brotherson, sur la 3e circonscription de Polynésie française, au second tour de scrutin des élections législatives. La décision pourrait être officialisée lors d'un grand conseil du parti, mardi soir.

"J'ai mal au cœur, répète Mate Tuihani, mais là ça suffit ! Je suis obligé de constater que Gaston Flosse n'a rien pigé, dit-il aussi en allusion à la précédente alliance Tahoera'a-Tavini, la fameuse alliance du 7-7-7 que le parti orange avait chèrement payée aux élections territoriales de 2008. "Les gens diront peut-être qu'il est un peu tard aujourd'hui pour démissionner ; mais mieux vaut tard que jamais".

Tuihani père nous assure que son fils, Marcel, président délégué du Tahoera’a et actuel président de l’Assemblée de la Polynésie française, aurait également démissionné ce mardi matin du parti orange. Nous n’avons pas réussi à le joindre pour l’instant. "Il voit bien qu'il n'est plus dans les bons papiers au parti". Marcel Tuihani avait du mal à cacher son désarroi après l'appel au vote en faveur de la Front National Marine Le Pen, lors du dernier scrutin présidentiel. Ses relations avec Gaston Flosse étaient devenues assez froides depuis sa mise en examen, en décembre 2014, dans l'affaire de la vaisselle, puis son audition dans le dossier des "chargés d'étude" de l'Assemblée, deux affaires étroitement liées au Vieux Lion.

Mate Tuihani était un membre très actif du Tahoera'a Huiraatira depuis 1982. Il était trésorier du parti politique de Gaston Flosse depuis 1989. Il a déposé ce mardi matin sa démission au secrétariat de Gaston Flosse, à l'Assemblée. Cette démission a été déclarée dans la journée au Haut-commissariat de même qu'au président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).

Mate Tuihani pourrait être remplacé par Mike Villierme, son actuel adjoint au poste de trésorier du Tahoera’a Huiraatira. Mais des actes doivent encore être faits pour donner à ce dernier la délégation de signature. Une situation que devra régler au plus vite le parti de Gaston Flosse, pour faire face aux dépenses liées à la campagne en vue du second tour des élections législatives. Après la contre-performance des candidats du Tahoera’a, samedi sur les trois circonscriptions législatives de Polynésie française, cette vacance au poste de trésorier du parti ne pouvait pas se produire à pire moment.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 6 Juin 2017 à 13:10 | Lu 12971 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance