Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les Polynésiens, nouvel atout pour le tourisme



PAPEETE, le 5 février 2016. Les Polynésiens et leur culture sont deux atouts largement mis en avant dans la nouvelle campagne de promotion de Tahiti Tourisme. Objectif : ne plus viser que les honeymooners mais attirer les touristes intéressés par la culture locale, les habitants du fenua et le tourisme vert.




Le mot « Petit » est inscrit à côté d'un petit garçon marquisien. A gauche de cette image, une baleine à bosse est accolée au mot « grand ». Voici un des visuels de la nouvelle campagne de promotion de Tahiti Tourisme. Le GIE en charge de la promotion de la Polynésie souhaite donner un nouveau visage à la destination. Les images de plage de sable blanc, de bungalows sur pilotes et des fonds marins ne suffisent plus à se différencier. Des paysages similaires sont en effet proposés dans de nombreuses autres destinations maintenant.
Sont donc placés au coeur de cette nouvelle campagne de promotion « la culture locale, le peuple et son style de vie », décrit Vaihere Lissant, directrice marketing et communication à Tahiti Tourisme. « On s'adresse à des voyageurs pour qui l'exclusivité est un must, qui cherchent une expérience, des sensations, des souvenirs ». En plus des honeymooners, « notre point fort », Tahiti Tourisme vise donc deux types de vacanciers : ceux qui cherchent à s'évader, à déconnecter du monde et ceux qui cherchent à avoir des expériences uniques, grâce à nos paysages, la culture...

La nouvelle campagne mise sur les oppositions qui cohabitent en Polynésie : « Les îles de Tahiti offrent aux voyageurs à la fois la chaleur, la fraîcheur » permet de « tisser des liens, de vous déconnecter du monde ». Le mot « Mana » a été mis en avant dans cette campagne : « le mana, énergie vitale, force spirituelle qui nous entoure », indique la voix off d'un clip promotionnel. « Vous pouvez le voir, l'entendre, le goûter et le toucher »
Cette nouvelle campagne a déjà été lancée en janvier aux Etats-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Elle sera prochainement déployée en Europe.

Visionner le clip promotionnel de Tahiti Tourisme


Gina Bunton, directrice des opérations internationales à Tahiti Tourisme

Vous lancez cette année votre nouvelle campagne de communication. Disposez-vous d'un budget suffisant pour promouvoir la destination ?

Nous lançons la nouvelle campagne globale, qui est la suite logique de notre repositionnement et notre nouvelle marque.

L'idée est de donner une nouvelle visibilité à la destination, de donner un nouveau positionnement mais aussi d'ouvrir le choix de nos visiteurs, leur montrer les expériences qu'ils peuvent avoir au-delà de Bora Bora, des bungalows sur pilotis et du mont Otemanu.

On optimise au mieux les budgets que nous avons. Nous avons aujourd'hui un soutien très fort qui nous vient du ministère du Tourisme. Il renouvelle toujours son soutien et essaie de trouver les financements dont nous avons besoin. Après en tant qu'organisme de promotion, nous avons toujours besoin de plus de budget. Nous regardons nos compétiteurs et la part de voix que nous avons sur le marché se réduit d'année en année car le budget d'autres destinations augmente, le coût des publicités et de la participation aux salons aussi. C'est surtout une question de parts de voix et de visibilité, il y a de plus en plus de nouvelles destinations. On essaie d'adapter nos actions et nos opérations à ce qu'on peut faire avec les budgets qu'on a.
Cette nouvelle campagne est principalement digitale mais on va avoir aussi du print et de l'affichage. D'un pays à l'autre, les supports vont varier selon les médias les plus efficaces pour trouver nos cibles. Internet permet de cibler le consommateur à un moment clé.



Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 5 Février 2016 à 07:12 | Lu 1924 fois

Tags : TOURISME






1.Posté par TOM le 05/02/2016 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le GIE passe son temps à mettre en relief les évidences et à réinventer le Marketing ... c'est pitoyable!
De d'argent jeté par les fenêtres !!!!!!!
Baisser le prix des billets d'avions et vous aurez des touristes.

2.Posté par Substance le 05/02/2016 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A mettre en corrélation avec cet article:
http://www.tahiti-infos.com/Forte-hausse-du-trafic-aerien-en-2015-grace-a-la-baisse-des-tarifs_a144073.html

3.Posté par ninamu le 05/02/2016 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellente idée TOM, au lieu de dépenser dans le GIE tourisme (subvention, salaires, ministère, service et j'en passe) le Pays devrai utiliser cet argent pour faire baisser les prix des billets d'avions !!! Et tous ces gens qui se retrouveront au chômage et bien ils ouvriront leurs entreprises pour occuper ces touristes !!!!

4.Posté par manoivi le 05/02/2016 22:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et oui jusqu'ici seuls et Gauguin étaient vendus, le GIE vient tout juste de découvrir qu'il restait encore quelques Marquisiens dans l'archipel, encore quelques décennie et Tuamotu, Australes et Gambier seront enfin vendus. Il est vrai qu'il est plus facile de parader en tentant de se faire offrir quelques séjours sur le salon du tourisme!!!!

5.Posté par Popoti le 06/02/2016 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme le souligne "TOM" et "Subtance", se référer à Tahiti infos : "Forte hausse du trafic aérien en 2015 grâce à la baisse des tarifs" au niveau mondial sauf en Polynésie où les billets ne baissent pas alors que le carburant est à son plus bas niveau. Il faut arrêter de prendre les touristes pour des demeurés. Une baisse significative des billets d'avion induira mathématiquement une augmentation du nombre de visiteurs. Il n'y a pas besoin d'avoir le bac pour le comprendre mais on préfère maintenir les prix pour distribuer à tout va des billets GP et gratuits.

6.Posté par emere cunning le 06/02/2016 22:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les polynésiens et leur culture, une trouvaille !!!

7.Posté par Pitate le 08/02/2016 08:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et bien il était temps que vous le compreniez ! Dites maintenant à l'hôtel Brando d'arrêter d'embêter Teiki et sa petite famille parce que quand leurs touristes y sont reçus à la Polynésienne juste pour dire bonjour et partager sans rien demander, ils sont particulièrement très heureux de cette rencontre authentique qui n'est pas la mise en scène de leur village avec des employés guidés comme des automates. Ils se tirent une balle dans le pied cet hôtel alors que leur présence est un atout pour l'image de la Polynésie et de la vie authentique à la polynésienne ! Vous croyez que les touristes payent aussi cher pour voir un "décor" ??? Et bien non, ils viennent pour voir un pays, une culture, un peuple et son environnement et la nature dans lequel ils vivent. Vous aussi les Brando commencez à montrer une meilleure image car en agissant ainsi vous ne ressemblez pas à votre mère et grand mère Tarita qui est une authentique polynésienne qui vous a sauvé avec son amour contre toutes épreuves ; j'ai lu votre histoire qui m'a émue et Tarita est de loin une femme exemplaire et vous a sauvé en partie votre âme. Mais qu'en reste - t-il si vous agissez ainsi soyez au moins dignes d'elle car...

8.Posté par Taniera le 08/02/2016 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En pleine contradiction avec le discours des politiques qui prônent toujours un tourisme haut de gamme dans des hôtels de luxe (projet Mahana Beach). Avec tous les milliards engloutis par le GIE Tahiti tourisme pendant des dizaines d'années sans aucun résultat, on aurait pu développer les iles et proposer un vrai tourisme vert et culturel. Notre destination est chère mais certainement pas haut de gamme, nous avons des hôtels de luxe qui cachent la misère, quand on voit qu'à Bora Bora on est même pas capable d'entretenir les chemins tracés par les américains il y a plus de 70 ans et qu'il n'y a aucun panneau pour signaler un site naturel, ça fait pitié pour nos touristes en mal d'authenticité... Si vous voulez des touristes, c'est simple, baissez le prix des billets d'avion et ouvrez l'espace aérien à la concurrence, les "sacs à dos" ont aussi leur place en Polynésie !

9.Posté par emere cunning le 08/02/2016 23:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Taniera,
Il ne faut pas non plus dire n'importe quoi. Il y a pour toutes les bourses, des hôtels de luxe aux pensions de famille qui n'existaient pas auparavant et ont été aidées par le Territoire à Tahiti ET dans les îles. La grande majorité des touristes français se payent deux semaines à un mois de vacances dans la famille avec une ou deux îles à visiter et des sentiers à explorer. Les chinois, eux, disposent de si peu de jours off qu'ils font le voyage de leur vie en s'offrant les plus beaux hôtels et en fréquentant les boutiques de marque, à Hawaïi. Quant aux billets d'avion, nos cies internationales et locale se trouveront tous les prétextes possibles pour ne pas les baisser ou si peu (carburant et lignes déficitaires hier, renouvellement de leur flotte aujourd'hui).

10.Posté par Bruno FABRE le 10/02/2016 07:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aménager des sites pour améliorer le séjour, le taux de satisfaction des visiteurs devrait être la priorité.
Le budget évaporé du jardin botanique de Faaroa, les boum boum dans le jardin botanique de Tahiti, voilà votre réalité derrières vos budgets qui depuis 40 ans trompent la crédulité du bon peuple. Vous êtes juste méprisables.

11.Posté par Vahine le 10/02/2016 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le tourisme est un mot qui englobe bien des façons de voyager ... quand à dire qu'il y en a pour toutes les bourses, non ... Il manque l'hébergement pour les personnes qui voyagent avec le "round the world flight ticket", on les appellent communément les "backpackers", ou maintenant aussi "solo travellers" ... Mais taper en anglais sur un moteur de recherche backpacking tahiti avec restriction articles de moins d'un an ... c'est le néant ... Par contre on tombe sur cet article qui résume bien "la réputation" sur la destination Tahiti (esprit sensible s'abstenir) http://www.travelindependent.info/australia-pacific.htm Pourtant avec Air New Zealand, il y a moyen d'obtenir un billet muti-destinations 1 an, 3 continents entre 1000 et 1500 Euro selon les périodes ... les destinations en Océanie qui "reçoivent" ces "voyageurs" car leur communication est "clair" sur leur "souhait" de les recevoir sont la NZ, l'Australie, fiji, cook et le vanuatu ... Quand aux "idées reçues" que ces "voyageurs" ne "dépensent pas" ... voici les résultats 2015 pour l'Australie http://www.thebyte.com.au/latest-backpacker-stats-from-tra/ ... Tout mettre sur le dos de Tahiti Tourisme c'est pas correct, cet o...

12.Posté par Vahine le 10/02/2016 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

... les destinations en Océanie qui "reçoivent" ces "voyageurs" car leur communication est "clair" sur leur "souhait" de les recevoir sont la NZ, l'Australie, fiji, cook et le vanuatu ... Quand aux "idées reçues" que ces "voyageurs" ne "dépensent pas" ... voici les résultats 2015 pour l'Australie http://www.thebyte.com.au/latest-backpacker-stats-from-tra/ ... Tout mettre sur le dos de Tahiti Tourisme c'est pas correct, cet organisme fait la promo de la destination pour les établissements existant, c'est à la population d'ouvrir ses portes à une autre forme de tourisme, si elle le souhaite (car en effet ces "touristes" préfèrent dépenser sur les activités, la nourriture, les frais de déplacement que sur le "coucher", une "structure" style "Fare Hape" ou "chez l'habitant" ayant leur préférence ... le faire savoir à Tahiti Tourisme qui pourra ensuite aider à développer au référencement et la communication auprès des spécialistes "round the world" car c'est pour beaucoup eux qui influence les voyageurs au moment de la réservation du billet ...

13.Posté par Vahine le 10/02/2016 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

... le faire savoir à Tahiti Tourisme qui pourra ensuite aider à développer au référencement et la communication auprès des spécialistes "round the world" car c'est pour beaucoup eux qui influence les voyageurs au moment de la réservation du billet ...

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance