TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les Iles Marshall contre trois puissances nucléaires: la CIJ rendra ses arrêts le 5 octobre




La Haye, Pays-Bas | AFP | jeudi 22/09/2016 - La Cour internationale de Justice rendra ses arrêts le 5 octobre dans le cadre de la plainte des Iles Marshall contre l'Inde, le Pakistan et le Royaume-Uni, à qui elles reprochent de ne pas avoir abandonné "la course" à l'armement nucléaire, a annoncé la CIJ jeudi.

"Le mercredi 5 octobre 2016, la Cour internationale de Justice (CIJ), organe judiciaire principal de l'Organisation des Nations Unies, rendra ses arrêts" dans ces affaires, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Ces arrêts porteront sur la compétence de la Cour et la recevabilité de la requête concernant l'Inde et le Pakistan et sur les "exceptions préliminaires" soulevées par le Royaume-Uni.

Théâtre de nombreux essais nucléaires dans les années 1940 et 1950, cet archipel situé au coeur de l'Océan pacifique demande que ces trois puissances nucléaires prennent "toutes les mesures nécessaires" pour s'acquitter de ce qu'il estime être leurs obligations au regard du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires.

Le traité de 1968 - ratifié par Londres, mais pas par Islamabad ou New Delhi - oblige les Etats à "poursuivre de bonne foi des négociations sur des mesures relatives au désarmement nucléaire". Les Iles Marshall estiment néanmoins que l'Inde et le Pakistan ont les mêmes obligations, du fait du droit international coutumier découlant du traité.

Ce petit Etat de 72.000 habitants avait déposé en 2014 une plainte contre neuf pays: la Chine, la Corée du Nord, la France, l'Inde, Israël, le Pakistan, la Russie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Israël n'a jamais officiellement affirmé détenir l'arme atomique, mais les observateurs estiment qu'il est le seul pays du Moyen-Orient à en disposer.

La Cour n'a entendu en mars que trois affaires, le Royaume-Uni, le Pakistan et l'Inde ayant par le passé accepté la "compétence obligatoire" de la CIJ.

Les autres plaintes ne peuvent être examinées que si les pays visés donnent leur feu vert.

Entre 1946 et 1958, 67 armes nucléaires de différentes puissances ont explosé sur le territoire des Iles Marshall.

Ces tests nucléaires ont notamment eu lieu sur les atolls de Bikini et d'Enewetak. Le plus puissant d'entre eux, Castle Bravo, avait été réalisé en 1954 par les Etats-Unis et est considéré comme mille fois plus puissant que la bombe atomique lâchée sur Hiroshima en 1945.

Rédigé par () le Jeudi 22 Septembre 2016 à 16:11 | Lu 485 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par tutua le 23/09/2016 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les essais nucléaires c'est toujours chez les autres qu'on les faits, les petits états sans grands moyens face aux cadors, Etats Unis, Russie, Angleterre, France, ...
Faaitoito les Iles Marshall

2.Posté par Roro LEBO le 23/09/2016 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Plaisir de lire les vraies infos...
...des autres pays qui ont causés des essais nucléaires dans l'océan Pacifique.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine











Publicité