Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Législatives 2017 - Tina Cross : "Je serai la députée de tous les Polynésiens"



Tina Cross, candidate Tavini Huiraatira sur la 2ème circonscription.
Tina Cross, candidate Tavini Huiraatira sur la 2ème circonscription.
Valentina Ebb, épouse Cross, est la candidate investie par le parti souverainiste polynésien Tavini Huiraatira sur la 2ème circonscription législative. Son suppléant est Bruno Flores.

Qu’est-ce qui motive votre engagement pour ces législatives ?
Ces fonctions électives de représentante à l’Assemblée de Polynésie depuis 2001, de ministre sous les gouvernements Temaru et Flosse entre 2005 et 2008 avec les portefeuilles de la Famille, de l’Enfance et de la Condition Féminine, de la Solidarité et de la Famille, et de l’Artisanat, mais également de maire de la commune de Teva I Uta et de 1ère vice-présidente du Syndicat pour la Promotion des Communes de Polynésie française (SPCPF) de 2008 à 2014, me donnent cette capacité à assumer, avec efficacité et compétence, ce mandat de député. Mon objectif n’a pas changé : vous défendre, défendre mon peuple et mon Pays.

Quel est le point-clé du programme que vous défendez pour votre circonscription ?
Il est acquis que si les électrices et les électeurs de la deuxième circonscription où je me présente, décidaient le 3 juin prochain de voter pour moi, je serai la députée de tous les Polynésiens sans distinction aucune, comme je l’ai été pour mes administrés lorsque j’étais Tavana de la commune de Teva I Uta.

Concrètement, comment défendrez-vous les dossiers polynésiens à l’Assemblée nationale ?
Pour répondre en trois mots : avec détermination, combativité et sans compromission. Car, au-delà de mon engagement politique pour la souveraineté pleine et entière de mon Pays, mon combat depuis des années pour une électricité juste en Polynésie contre la multinationale ENGIE et sa filiale EDT suffit amplement à me situer sur l’échiquier politique, à savoir que je suis allergique à la corruption et que je n’oublie pas que j’ai été élue à l’Assemblée de Polynésie pour défendre l’intérêt général et le service public.

Quel groupe parlementaire rejoindrez-vous, si vous êtes élue ?
Je n’hésiterai pas un seul instant à rejoindre le groupe parlementaire issu de ces élections législatives de juin prochain, qui reconnaîtrait la réinscription de notre Pays sur la liste des pays à décoloniser de l’ONU et le droit à l’autodétermination du peuple māòhi ; ce qui ne m’empêchera pas d’être toujours respectueuse des institutions de la République et de voter tout projet ou proposition de loi qui irait dans le sens des intérêts de mes compatriotes, comme ce projet de loi sur la moralisation de la vie politique que le nouveau Ministre de la Justice François Bayrou entend déposer sur le bureau de la future Assemblée nationale.

Rédigé par Propos recueillis par JPV le Mardi 30 Mai 2017 à 11:00 | Lu 969 fois

Tags : LEGISLATIVES






1.Posté par tamatoas le 30/05/2017 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IAORANA ?
TINA aussi défendra son Peuple , quelle possession !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Juin 2017 - 16:15 Bulibasha : le Patriarche maori

Samedi 24 Juin 2017 - 14:33 Un week-end pour fêter l'orange à Punaauia

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance