Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Législatives 2017 - Moana Greig : "agir pour l’ensemble des Polynésiens"



Moana Greig présente sa candidature aux élections législatives sur la 1ere circonscription polynésienne avec l'investiture du Tahoera'a Huiraatira. Son suppléant est Ewans Haumani, le maire de Moorea-Maiao.

Qu’est-ce qui motive votre engagement pour ces législatives ?
A l’âge de 29 ans, je me suis engagé en politique au sein du mouvement des jeunes du Tahoeraa Huiraatira en réaction aux émeutes de 1995 au cours desquelles le centre-ville de Papeete et l’aéroport de Faa’a ont été incendiés par des jeunes de ma génération.
Aujourd’hui, dans le cadre des élections législatives, je m’engage à nouveau en politique en réponse au désastre humain et social, malheureusement illustré par les 75 000 Polynésiens qui vivent sous le seuil de pauvreté (48 000 Fcfp /mois) et les 55 000 Polynésiens au chômage.
Après avoir parcouru les Marquises, les Tuamotu, l’île de Moorea et les quartiers prioritaires de Papeete, Arue et Pirae, j’ai vu la misère. C’est inacceptable. Ces rencontres donnent du sens à mon engagement. Je veux travailler pour leur redonner leur dignité et foi en l’avenir.
Au cours de ces rencontres, j’ai aussi redécouvert l’ambition partagée par des Polynésiens, chefs d’entreprise, élus locaux et responsables d’association, d’agir ensemble dans une volonté de réussite pour tous.
Ministre de l’Éducation, Inspecteur de l’Éducation nationale, je suis convaincu de pouvoir être un relais utile pour toutes les initiatives favorables à la Polynésie française et aux familles polynésiennes.
A cet effet, je vais inscrire mon action dans une vision qui se résume en deux points essentiels : retrouver le plein emploi par la réalisation de projets structurels, soutenue par une évolution institutionnelle, telle que le statut de Pays associé au sein de la République ; réapprendre à mieux vivre ensemble, en misant sur l’éducation et la promotion des valeurs. Enfin, originaire de Raiatea où j’ai passé toute mon enfance et mon adolescence dans une famille modeste, je veux aussi m’engager pour les habitants des archipels. Tel est le sens de mon engagement politique.


Quel est le point clé du programme que vous défendriez, pour votre circonscription ?
Élu député de la circonscription 1, j’ai bien l’intention d’agir pour l’ensemble des Polynésiens. Depuis 1984, le Tahoeraa Huiraatira a initié les évolutions institutionnelles et significatives qui ont libéré les énergies locales avec le souci de toujours lier le destin du fenua à celui de la France. C’est toujours dans cet esprit d’émancipation républicaine que je défends la nécessaire évolution institutionnelle pour rendre la Polynésie française plus libre, plus démocratique et plus forte. Aujourd’hui, nous proposons le statut de Pays associé qui consolidera l’ancrage de la Polynésie française au sein de la République.
Ce statut est aussi conçu pour rendre la Polynésie plus performante. Il renforcera entre autre : la stabilité politique par l’élection du président au suffrage universel ; la protection de l’emploi local ; la réduction des inégalités dans plusieurs domaines (code bancaire et monétaire,…) ; le développement économique par la délivrance des visas de court séjour ; les droits des victimes polynésiennes face aux maladies radio-induites…


Concrètement, comment défendriez-vous les dossiers polynésiens à l’Assemblée nationale ?
Je m’engage à être un député présent au sein de l’Assemblée nationale afin, d’une part, de réaliser prioritairement le programme du Tahoeraa Huiraatira et d’autre part, de construire un réseau de relais politiques ou autres, fiables et performants. Ce réseau d’influence est vital pour faire adhérer les élus de la nation à notre démarche intellectuelle et politique inhérente au statut de Pays associé et plus largement à notre programme. Pour y parvenir, je m’appuierai sur une équipe d’assistants parlementaires engagée, compétente et performante. Enfin, je voterai toutes les lois favorables à la Polynésie française.

Quel groupe parlementaire rejoindrez-vous, si vous êtes élu ?
A ce jour et en l’absence de liens avec nos partenaires historiques, nous avons pris la décision de siéger au titre du Tahoeraa Huiraatira, dans l’attente des résultats des élections législatives et, a postériori, des accords de partenariat politique qui en découleront.

Rédigé par Propos recueillis par JPV le Jeudi 1 Juin 2017 à 05:00 | Lu 708 fois






1.Posté par PLOUF le 01/06/2017 05:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils vont siéger avec le Front National....au secours!!!

2.Posté par willys le 01/06/2017 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ok comme candidat moana greig Mais le Haumani hahahahaa il est vraiment serieux le mec, il veut se présenter !

Il n'arrive même pas à aligner 2 mots en français, il faudrait deja qu'il prenne des cours de français, je connais des écoles maternelle a moorea. En plus il va faire quoi là bas, déjà qu'il n'a pu régler le confit de la cantine, il s'est caché.

On t'attend au prochaine élection Haumani evans, les parents d'élèves, la population.

3.Posté par Wiriamu le 01/06/2017 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Futur député d'extrème droite FN...avec emploi d' attachés parlementaires fictifs ???...Ca va rigoler !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 19 Août 2017 - 14:59 Back to school pour une rentrée réussie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance