Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Législatives 2017 : Jacquie Graffe "appelle clairement à voter Nicole Sanquer"



PAPEETE, 9 juin 2017 - A l’issue d’un entretien avec Edouard Fritch, vendredi, Jacquie Graffe a déclaré soutenir les candidats du Tapura Huiraatira sur les 2ème et 3ème circonscriptions de Polynésie française, au second tour des élections législatives.

Le conseil politique du Tapura Huiraatira a voté à l’unanimité la réintégration du maire de Paea au sein du parti, jeudi soir. Jacquie Graffe avait été suspendu, à sa demande, le 3 avril dernier pour s’affranchir d’un soutien partisan à Nicole Sanquer, au bénéfice de Tapuaraurii Teriitahi, sa candidate sur la 2ème circonscription législative. Après l’élimination de cette dernière, samedi, c’est à sa demande qu’il a été réintégré au sein du parti de la majorité, jeudi.

Après quelques jours d’incertitude et à l’issue d’un entretien matinal avec Edouard Fritch il a déclaré vendredi qu’il "appelle clairement à voter Nicole Sanquer" sur la deuxième circonscription le 17 juin. "Et je dois m’occuper de défendre les intérêts de mon copain Patrick Howell", ajoute-t-il au sujet du candidat Tapura Huiraatira encore en lice sur la 3ème circonscription. "Je demande à tout le monde de voter pour eux".

Avec 10 085 voix (37,6 % des suffrages exprimés ; 15,1 % des inscrits) la candidate investie par le parti politique d’Edouard Fritch est qualifiée pour le second tour des législatives avec une large avance sur la Tahoera’a Huiraatira Teura Iriti, en deuxième position avec 6 453 voix (9,7 % des inscrits), samedi lors d’un scrutin marqué par une très forte abstention (59 %). Le 17 juin prochain l’élection du député de la 2ème circonscription législative polynésienne se jouera donc lors d’un duel entre ces deux candidates autonomistes.

Lors du premier tour de scrutin des législatives, Tepuaraurii Teriitahi a de son côté obtenu 3 508 voix en sa faveur, dont 1 707 sur la commune de Paea. Interrogé, Jacquie laissait avait vite laissé entendre qu’il entendait négocier au mieux son soutien à l’une des deux candidates encore en lice. Il promettait de rencontrer Edouard Fritch dès son retour de New York, avant de s’entretenir avec Gaston Flosse. "Je n’ai jamais demandé à renconter Gaston Flosse", assure-t-il aujourd’hui. "Il est venu me voir pour me faire certaines propositions (…). J’attends qu’il m’appelle".

Quant à ce qu’aurait pu obtenir Jacquie Graffe en échange de son soutien aux candidats du Tapura Huiraatira, des rumeurs ont circulé jeudi annonçant que le maire de Paea souhaitait négocier le portefeuille de ministre de l’Education en faveur de Tepuaraurii Teriitahi, en cas d’élection de Nicole Sanquer à l’Assemblée nationale, de même que trois places en positions éligibles au bénéfice de proches, sur la liste que présentera le Tapura Huiraatira aux élections territoriales d’avril 2018. "Je n’ai rien négocié", dément vendredi l’intéressé. "Il est revenu sans condition", assure l’entourage d’Edouard Fritch.

Suspendu du parti d'Edouard Fritch pendant le temps de la campagne des législatives, Jacquie Graffe avait continué à siéger au sein du groupe des 31 représentants Tapura Huiraatira à l'Assemblée de la Polynésie française.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 9 Juin 2017 à 11:14 | Lu 3857 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance