TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Légende de la princesse Tuihana et du requin protecteur




La vallée de la Fautaua en 1940. Photo Paul-Isaac Nordmann
La vallée de la Fautaua en 1940. Photo Paul-Isaac Nordmann
TAHITI, le 21 avril 2017. Cette légende tahitienne raconte comment un requin a réussi à sauver de la mort le plus bel homme de Tahiti et la princesse Tuihana, qui étaient tombés amoureux. Elle montre le rôle important dans la mythologie polynésienne des Täura, ces animaux protecteurs.
Pour célébrer le début de la saison d’abondance, matarii i nia , le roi Teri’i tau Mata Tini décide d’organiser une grande fête pour célébrer l’abondance de uru (l’arbre à pain). L’invité d’honneur des festivités sera le plus bel homme qui existe. Il envoie alors ses messagers dans toutes les vallées à la recherche de cet homme. Ces derniers découvrent des hommes de belle apparence mais jamais ne trouvent un homme exceptionnel et rentrent bredouilles.

Taru’ia, le plus beau des hommes

Le roi ne se résigne pas et, dans la nuit, fait un songe dans lequel il découvre que le plus bel homme vit dans la vallée de la Fautau’a, caché dans une grotte. Au matin, il rappelle ses messagers pour leur annoncer précisément où se trouve le jeune homme et leur ordonne de le ramener. Ils vont à la grotte où vit Taru’ia, le plus bel homme qu’ils n’aient jamais vu. Ses parents le cachaient depuis de nombreuses années car les ancêtres de sa famille les avaient mis en garde : « Un jour des hommes viendront chercher Taru’ia. Il pourrait alors lui arriver malheur ! »

Mais ce jour-là, les choses étaient différentes, les ancêtres ne devaient pas être opposés au départ de Taru’ia puisque le roi l’a vu en songe. Les parents décident alors d’accepter que leur fils rejoigne le roi. Taru’ia, dit alors aux messagers : « Je ne veux pas de cérémonie, je viendrai seul demain »
Sur son chemin le lendemain, il rencontre une très jolie jeune fille, Tuihana, qui est la sœur du roi et va également participer aux festivités. Les deux jeunes tombent immédiatement amoureux. Tauru’ia, qui ne peut voyager avec la princesse, propose de l’attendre aux abords du lieu de fête. Il poursuit donc son chemin et se poste en bordure, attendant le passage de la princesse.

La princesse Tuihana a disparu

A quelques pas de lui, sur ce chemin, quelqu’un a tué un cochon pour la cérémonie. Il y a beaucoup de sang et de viscères. Des gens du coin, voyant ce jeune homme qu’ils ne connaissent pas à côté de tout ce sang s’inquiètent, d’autant que la princesse Tuihana n’arrive pas. « Il a sans doute tué la princesse, c’est pour cela qu’il y a tout ce sang », murmurent les hommes qui courent prévenir le roi. Le souverain, persuadé de la mort de sa sœur, décide d’arrêter le coupable et exige sa mise à mort.

Taru’ia est capturé sans ménagement, ligoté, sa beauté humiliée. Il apprend qu’il va mourir sans pouvoir s’expliquer. Mais cette période de matari’ ini’a, il est tabou de tuer un homme sur un marae (ancien temple). Alors Taru’ia leur dit : « si je dois mourir, je préfère être jeté dans l’océan ». Les gardes du roi acceptent et le jettent à l’eau alors qu’un requin vient de s’approcher de leur pirogue. Ils repartent, sûrs du devoir accompli.

Ils ignorent alors que le requin, son täura (gardien protecteur) était là pour protéger Taru’ia et le sauver !

Le requin protecteur

Ensuite, le son du pu (gros coquillage) annonça l’arrivée de la princesse Tuihana, bien vivante. C’est à se moment là que le roi se rend compte que les habitants lui ont menti et qu’il a fait tuer son invité d’honneur, ce qui est un crime devant les dieux.

La princesse Tuihana, désespérée de la mort de son amour, s’offre alors pour réparer cette erreur devant les dieux et propose de rejoindre Taru’ia dans les profondeurs, et saute. Elle ignore que le requin, le gardien protecteur (tâura) de la famille de Taru’ia est encore là.

Le requin protecteur ramène Taruia et Tuihana vivants sur la plage de Taunoa (Pirae), au grand étonnement du roi ! Tuihana demande alors à son frère le roi d’accepter le verdict des dieux : son union avec Taru’ia. Il ne peut faire autrement après que leur volonté se fut si clairement manifestée et que la justice des hommes ait si malencontreusement failli. Le roi accepte donc officiellement et de grandes festivités sont organisées pour le mariage.
La vallée de la Fautaua en 1884
La vallée de la Fautaua en 1884

FOCUS : Täura, les gardiens protecteurs

Les täura sont des animaux, végétaux et minéraux qui sont « alliés » avec des êtres humains, des familles, des clans. Ils sont considérés comme des pères, des mères, des frères, des sœurs. La relation avec eux est donc fraternelle et respectueuse. Les täura animaux sont des gardiens et apportent force et pouvoir. Les täura végétaux aident à l’équilibre, à l’harmonie et à la guérison.
Nous naissons avec des täura, nous pouvons en acquérir de nouveaux, au fur et à mesure de notre évolution, nous pouvons aussi en perdre en cas d’abus ou de négligence. Les täura minéraux aident à la connaissance et à la guérison.
Dany Carlson
Requin, Photo Sylvain Girardot
Requin, Photo Sylvain Girardot

Rédigé par TAHITI HERITAGE le Vendredi 21 Avril 2017 à 16:15 | Lu 2500 fois





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Avril 2017 - 10:40 Légende de la création des premières vagues

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies