Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le titi mama, bon pour les enfants et les mamans



L'Organisation mondiale de la santé recommande l'allaitement exclusif jusqu'à six mois.
L'Organisation mondiale de la santé recommande l'allaitement exclusif jusqu'à six mois.
PAPEETE, le 13 octobre 2016. Près de 90% des femmes allaitent à la naissance de leur enfant. Un mois plus tard, elles ne sont plus qu'un tiers à le faire. A l'occasion de Semaine de l'allaitement, des stands sont mis en place pour informer les parents.

Paola est née mercredi. Depuis sa venue au monde, sa maman, Gabrielle, la nourrit au titi mama. "J'essaie de l'allaiter", confie la maman dans le hall de l'hôpital du Taaone. "J'ai allaité mon premier enfant mais j'ai eu quelques complications: des crevasses, des engorgements… Je souhaite allaiter Paola car c'est un chouette moment à partager avec son bébé. Côté santé c'est aussi ce qu'il y a de mieux". Le rôle bénéfique de l'allaitement maternel sur le développement du système immunitaire de l'enfant a en effet été prouvé par de nombreuses études. "Grâce au titi mama, les enfants sont moins fragiles. Cela limite les risques d'allergie et l'obésité dans l'enfance et l'adolescence", note Marie-Line Minjard Pasquier, puéricultrice et consultante en lactation, au pôle mère-enfant du centre hospitalier de Polynésie française

Comme Gabrielle, de nombreuses mamans choisissent d'allaiter à la maternité. A la maternité du Taaone, une étude a été menée sur près de 700 femmes. 89% d'entre elles allaitaient à la maternité. Mais, ce chiffre diminue assez rapidement après la sortie de la maternité. "A la fin du premier mois, l'allaitement prédominant ou exclusif est à 35 % et chute à 10 % à 6 mois."

A travers cette étude, les sages-femmes espèrent identifier les causes de la fin de l'allaitement. Si la reprise du travail est souvent pointée du doigt pour expliquer la fin de l'allaitement, il semble que ce ne soit pas la principale raison. Parmi les femmes interrogées lors de cette étude, 60 % ne travaillaient en effet pas. Pour expliquer la fin de l'allaitement, sont mis en avant "la fatigue, le fiu, l'impression de ne pas avoir assez de lait", décrit Marie-Line Minjard Pasquier. "Il faut mieux informer les mamans", ajoute-t-elle. "La moitié seulement reçoit des informations sur l'allaitement lors de la grossesse. On n'a pas à convaincre les mamans mais à mieux les informer".
Pour la semaine de l'allaitement maternel, une diététicienne et des sages-femmes donnaient des conseils aux jeunes mamans ce jeudi matin dans le hall du centre hospitalier. A cette occasion, une salle de l'hôpital a été inaugurée. Elle est réservée aux femmes travaillant à l'hôpital qui voudront y tirer leur lait. Au Taaone, près de ¾ des personnes y travaillant sont des femmes.

Les mamans à leur reprise du travail après leur congé maternité peuvent en effet disposer d'une heure par jour pour pouvoir tirer leur lait. "Une salle de ce type sur un lieu de travail est un point positif pour tout le monde", notait-on ce jeudi à l'hôpital. "L'allaitement permet d'avoir des enfants moins malades et donc des mamans qui ont moins besoin de s'absenter. C'est bon pour le patron aussi…"
Les résultats complets de l'étude sur les mamans et l'allaitement devraient être connus l'an prochain.

Dr Isabelle Andres, référente en allaitement maternel, au centre de consultations spécialisées en protection maternelle et infantile

"Plus le bébé va téter, plus il va stimuler la production de lait"

Quels conseils donnez-vous aux futures mamans qui souhaitent allaiter leur enfant ?
"Pendant la grossesse, c'est important de suivre les huit séances de préparation à l'accouchement. Ces séances sont prises en charge par la Caisse de prévoyance sociale. Une séance est consacrée à l'alimentation du bébé. Parfois les mamans choisissent de ne pas allaiter car elles ne connaissent pas les bienfaits et les avantages du titi mama."

Beaucoup de femmes allaitent à la maternité et arrêtent après être rentrées à la maison, comment y remédier ?
"Au retour à la maison, le bébé ne doit pas avoir de sucette, ni de biberon d'eau, surtout pas d'eau sucrée. Il faut allaiter le bébé à la demande, il n'y a pas d'horaires. Plus le bébé va téter, plus il va stimuler la production de lait. Il faut que le sein lui soit accessible tout le temps et sans restriction.
Il faut aussi du repos pour la maman et demander au reste de la famille d'assurer la logistique domestique.
A la sortie de la maternité, les mamans ont les contacts des référentes en allaitement, elles peuvent les appeler pour demander des conseils."

On parle beaucoup des effets positifs de l'allaitement sur le bébé mais il y en a aussi pour la maman.
"L'allaitement permet de perdre les kilos accumulés pendant la grossesse. L'allaitement la protège aussi du cancer du sein et des ovaires, et cela est proportionnel à la durée de l'allaitement et au nombre d'enfants.
L'allaitement permet aussi de créer un lien privilégié avec le bébé."


Marcelline, maman de Tehaunui

" J'espère allaiter aussi longtemps que possible. "
Tehaunui est mon troisième enfant. Je l'allaite comme je l'ai fait pour les deux premiers. L'allaitement jusque-là s'est bien passé pour moi-même si c'était un peu dur au début. J'ai allaité mon premier enfant jusqu'à ses trois ans, le second jusqu'à ses six mois et j'espère allaiter Tehaunui aussi longtemps que possible.



Osa, maman de Maëlly

Le titi mama, bon pour les enfants et les mamans
"Les enfants tombent moins malades"
"Pour moi c'est important d'allaiter. J'ai remarqué que les enfants tombaient moins malades. Maëlly est mon troisième enfant. J'ai allaité les deux premiers : l'un jusqu'à trois et le second jusqu'à 18 mois."

12 pharmacies proposent des tire-lait en location

Pour les mamans qui reprenaient le travail, trouver une pharmacie qui louait des tire-lait électriques relevait du parcours du combattant. Depuis cette année, le nombre de pharmacies qui en proposent est beaucoup plus important (retrouvez la liste complète sur le site:tahiti-infos.com). Désormais, huit pharmacies en proposent à Tahiti. Il est aussi désormais possible d'en trouver à Moorea, Bora Bora, Raiatea et Hiva Oa !



Les pharmacies qui proposent des tire-lait électriques

Pharmacie de la cathédrale Papeete 40 42 02 24
Pharmacie Mamao Papeete 40 43 16 51
Pharmacie Porinetia ¨Pirae 40 43 82 03
Pharmacie Paofai 40 43 93 93
Vaima Papeete 40 42 97 73
Marché Papeete 40 42 06 77
Moana Nui Punaauia 40 43 16 98
Taiarapu Est 40 54 74 42
Maharapea Moorea 40 55 20 75
Bora Bora 40 67 70 30
Avera Raiatea 40 66 27 17
Atuona Hiva Oa 40 91 71 65


Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 13 Octobre 2016 à 15:47 | Lu 3675 fois







1.Posté par Cool Ruler le 14/10/2016 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nuance cependant, l'alcool et le THC passent dans le lait donc si les mamans ne sont pas capables de résister à la tentation, il est peut être mieux qu'elles n'allaitent pas ...

2.Posté par Roro LEBO le 14/10/2016 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La nature est la nature...
Son propre enfant allaité naturellement est son avenir sain. ♥

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Septembre 2017 - 08:53 Le foyer Bon Pasteur de la Mission fête ses 50 ans

Mercredi 20 Septembre 2017 - 08:44 Page enfant : Cassini, c'est fini !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance