Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le site internet des impôts veut rendre la fiscalité accessible



La nouvelle page d'accueil du site internet du service des impôts, la DICP. Le site est désormais plus interactif.
La nouvelle page d'accueil du site internet du service des impôts, la DICP. Le site est désormais plus interactif.
PAPEETE, le 2 février 2016. Se repérer parmi la quarantaine de taxes prélevées par la direction des impôts et contributions publiques (DICP) est parfois difficile. Pour mieux informer le public de leurs obligations, la DCIP a modernisé son site internet, en le rendant interactif.

Claude Panero, la directrice de la DICP (direction des impôts et des contributions publiques) a un credo en "accompagnant mieux les usagers dans leurs recherches d'information, on peut faire de la pédagogie et rendre la fiscalité accessible". Avec le nouveau site internet (CLIQUER ICI), elle espère même "susciter l'intérêt des contribuables". Le tout est que ceux-ci puissent trouver dans ce nouvel outil numérique plus moderne et facile d'accès, les informations qu'ils sont effectivement venus chercher.

L'ancien outil numérique des impôts polynésiens datait de 2007 et son look austère pouvait rebuter autant que le montant de ces contributions à verser au Pays ! Aussi toute la navigation au cœur du site a été revue : photographies, onglets faciles à manier, formulaires de déclaration à télécharger, une page d'accueil partagée entre particuliers et professionnels pour aller plus vite trouver l'information recherchée, des "zoom" sur les TPE par exemple : l'ergonomie a été réfléchie pour faciliter la visite des contribuables qui se connectent. Le site se veut "la vitrine d'un changement d'image de l'administration fiscale engagée dans une démarche de qualité" commente encore Claude Panero. Surtout ne pas lasser et agacer les contribuables qui se connectent et sont ainsi engagés dans une démarche civisme fiscal alors que ce dernier a progressé d'un ou deux points entre 2014 et 2015.

UN SIMULATEUR EN LIGNE

Au-delà de la présentation, des outils nouveaux ont été ajoutés au site internet des impôts. On peut désormais "commander en ligne" son mémento fiscal personnalisé complet ou bien une attestation fiscale. Un outil qui facilitera la vie des entreprises qui répondent à un appel d'offres d'un marché public ou bien pour les étudiants qui ont sollicité des bourses. Enfin, la DICP propose désormais sur son site un simulateur d'impôt. Les contribuables peuvent ainsi en quelques clics avoir une idée assez précise, en fonction des renseignements qu'ils fournissent, du montant des taxes qu'ils vont devoir payer en tant que patenté ou propriétaire d'un bien loué ou le montant de leur impôt foncier…

"Cet outil va répondre à un vrai besoin des usagers qui sollicitaient énormément nos services pour ce genre d'informations" poursuit Claude Panero, directrice de la DICP. Le site internet des impôts recevait jusqu'à présent environ 70 000 visites par an : elles pourraient bien doubler rapidement.


Pas encore de télédéclaration ni de télépaiement

Engagée dans une démarche de qualité et de modernité auprès des usagers, qui seront bientôt appelé des clients, la DICP va engager des travaux également dans ses locaux pour créer un guichet fiscal unifié et un accueil personnalisé. Mais ce n'est qu'après cela, probablement vers 2019-2020, que les e-services progresseront vraiment au sein des services fiscaux du Pays, jusqu'à rendre possible les déclarations en ligne et les règlements des taxes d'un simple clic.

Rédigé par Mireille Loubet le Mardi 2 Février 2016 à 16:23 | Lu 1140 fois

Tags : DICP, FISCALITE, IMPOT






1.Posté par Kaddour le 03/02/2016 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on sait la brousse que représentent les droits et taxes au pé'ï .... (même les fonctionnaires ont du mal à ne pas se perdre dans les sentiers de keukeu de la législation ! ) Il s'agit là d'un TRES GROS effort de la part de l'administration douanière et fiscale !!! LOL

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance