Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le rap en Ouzbékistan doit être patriotique



En Ouzbékistan, le rock est considéré comme une musique de Satan
En Ouzbékistan, le rock est considéré comme une musique de Satan
TACHKENT, 19 avril 2011 (AFP) - Les rappeurs en Ouzbékistan doivent chanter leur "amour pour la patrie", a estimé mardi un haut responsable ouzbek chargé d'approuver la production musicale de ce pays d'Asie centrale, tout en estimant que la télévision d'Etat allait trop loin en qualifiant le rap de "satanique".

Un documentaire, "Mélodie et Calamité", diffusé à plusieurs reprises depuis février "n'interprète pas correctement le rôle du rap et du rock", a estimé Azamat Haïdarov, le directeur d'Uzbeknavo, l'organisme d'Etat chargé de délivrer les licences aux musiciens pour qu'ils puissent se produire.

Le film estimait notamment que le rap "a été créé par les forces du mal pour mettre la jeunesse occidentale sur le chemin de la dégradation morale".

Plus indulgent, M. Haïdarov a jugé que les musiciens de rock et de rap doivent simplement s'adapter à la culture d'Ouzbékistan, une ex-république soviétique d'Asie centrale à majorité musulmane.

"Nous ne voulons pas que le rap ouzbek fasse partie de la culture de masse nocive des Occidentaux, nous voulons lui donner une mentalité et un esprit national", a-t-il dit.

"Nous avons réuni environ 30 rappeurs, nous avons dialogué avec eux. Ils sont d'accord sur le fait que leurs chansons peuvent être plus humaines, sur l'amour pour la patrie, la nature", a ajouté le responsable lors d'une conférence de presse consacrée aux influences néfastes de la culture occidentale.

Le vice-ministre de la Culture et des sports, Bakhtior Saïfoullaïev, a lui mis en garde contre la diffusion grandissante de la culture occidentale via l'Internet et la télévision.

"Nous ne pouvons pas être indifférents face à quelqu'un qui chante en jeans troués ou en mini-jupe. Nous pouvons nous battre contre la culture de masse en développant notre propre culture et musique", a-t-il dit.

Le gouvernement ouzbek, l'un des plus autoritaires d'Asie centrale, dénonce à la fois l'influence de la culture occidentale et l'islamisation de la société.

msm-ma-alf/bfi/mr

Rédigé par AFP le Mardi 19 Avril 2011 à 06:17 | Lu 486 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance