Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le pôle Nord magnétique, une cible mouvante



PARIS, 18 novembre 2013 (AFP) - Depuis qu'il a été précisément localisé pour la première fois, en 1831, par James Ross, dans le Grand Nord canadien, le pôle Nord magnétique n'a cessé de bouger, ses déplacements accélérant même parfois brutalement pour des raisons encore mal connues.

Tout au long du XIXe siècle, et jusqu'en 1980, le pôle magnétique Nord dérivait assez lentement (moins de 10 km par an) en direction de la Sibérie mais sa vitesse a ensuite accéléré, frisant les 60 km par an dans les années 1990, pour se stabiliser ensuite.

Au total, entre 1831 et 2007, le pôle magnétique Nord a parcouru près de 2.000 km vers le nord-est!

La raison ? Le champ magnétique terrestre, que la mission Swarm doit mesurer avec ses trois satellites, est très variable, à la fois dans l'espace et dans le temps. Il s'est même inversé à plusieurs reprises au cours de l'histoire, de manière très irrégulière mais tous les 200.000 ans en moyenne.

Actuellement, le champ magnétique terrestre décroît assez rapidement (il a perdu environ 6% de son intensité en un siècle), mais reste bien supérieur à ce qu'on observe avant une inversion, un processus qui nécessite plusieurs milliers d'années.

Contrairement aux pôles géographiques, les pôles magnétiques Nord et Sud - les points à la surface de la Terre où ce champ magnétique est exactement vertical - ne sont pas situés en des points diamétralement opposés du globe. Le pôle magnétique Nord se trouve actuellement à plus de 85 degrés de latitude (par rapport au Nord géographique) tandis que le pôle magnétique Sud est situé à seulement 65 degrés de latitude Sud, au large de la base française Dumont d'Urville en Antarctique.

Comme les pôles géographiques sont fixes, il est donc nécessaire de corriger la direction donnée par une boussole pointant sur le pôle magnétique Nord de la "déclinaison", c'est-à-dire l'angle formé par ces deux pôles. Cet angle varie non seulement dans le temps mais aussi selon l'endroit où l'on se trouve car le champ magnétique terrestre n'est pas uniforme.

Pour s'orienter précisément avec une boussole - qui ne tombe jamais en panne, contrairement à un GPS ou un instrument radio -, il faut disposer d'une carte suffisamment récente. Les données récoltées par les satellites Swarm serviront à l'actualisation de ces cartes, surtout utilisées dans l'aviation et la navigation.

Rédigé par () le Dimanche 17 Novembre 2013 à 20:44 | Lu 977 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies