Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le phénomène dépressionnaire qui inquiète Météo-France



Les analystes de Météo-France se refusent à employer le terme de cyclone, pour l’instant.
Les analystes de Météo-France se refusent à employer le terme de cyclone, pour l’instant.
FAAA, 29 novembre 2015 - Météo-France observe très attentivement une "zone perturbée" constituée dans la nuit de samedi à dimanche, au nord des îles de la Société. Ce phénomène a un risque d’évolution en "dépression tropicale faible" estimé à 90% dès aujourd’hui, et devrait concerner le nord des Tuamotu.

Le centre de Météo-France de Faa'a a publié dès samedi soir un bulletin d'alerte, concernant un risque météorologique très probable qui pourrait affecter le nord des Tuamotu dans les 24 heures en forcissant pour passer du stade de "zone perturbée" à dépression tropicale faible, lundi en milieu de journée.

Les zones nord-ouest et centre-nord de l’archipel des Tuamotu sont placées en vigilance orange depuis dimanche matin. Des vents de 70 à 80 km/h avec des rafales à 90 km/h sont à craindre dès lundi dans la région de Rangiroa, avec une mer "très agitée".

Dans les prochains jours, ce phénomène météo devrait très probablement concerner l’archipel des Tuamotu. Les îles de la Société devraient être épargnées.

Les analystes de Météo-France se refusent à employer le terme de cyclone, pour l’instant. Rien ne permet pour l’heure d’affirmer que la zone dépressionnaire évoluera en dépression tropicale forte. Mais dans cette perspective, et compte tenu d’un "grand cône d’incertitude", le phénomène pourrait concerner l’archipel des Gambier en fin de semaine.

Quand ce phénomène va-t-il commencer à descendre ? Jusqu’à quelle intensité se développera-t-il ? Les modèles ne peuvent prévoir avec une relative exactitude que dans un délai de 48 heures.

"Notre vocation est d’assurer une vigilance météorologique et de donner des prévisions à 24 heures", soulignait le chef prévisionniste de Météo-France, Bertrand Grassi, dimanche après-midi. "Nous avons affaire pour l’instant à une dépression tropicale en gestation, avec un évolution probable en dépression tropicale faible dans les 24 heures. Sa trajectoire la porte vers le nord des Tuamotu".

Une expertise en analyse cyclonique est faite en temps réel par les météorologues de Faaa où un technicien est mobilisé 24 heures sur 24 à l’observation d’un phénomène dont le risque d’évolution en dépression tropicale faible est de 90% et de 60% de risques au-delà de 48 heures qu’il évolue au stade de dépression tropicale moyenne.

Après la dépression modérée Tuny qui vient de se disloquer, mais dont l’observation à l’ouest de la Polynésie a occupé Météo-France la semaine dernière, place maintenant à ce "bébé polynésien" qui n’a pas encore de nom mais qui devrait plus sérieusement inquiéter la collectivité dans les prochains jours.

Une expertise en analyse cyclonique est faite en temps réel par les météorologues de Faaa où un technicien est mobilisé 24 heures sur 24 à l’observation de ce phénomène dépressionnaire inquiétant.
Une expertise en analyse cyclonique est faite en temps réel par les météorologues de Faaa où un technicien est mobilisé 24 heures sur 24 à l’observation de ce phénomène dépressionnaire inquiétant.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Dimanche 29 Novembre 2015 à 16:34 | Lu 6512 fois

Tags : METEO






1.Posté par Chaval le 30/11/2015 06:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que le ciel nous préserve et toute la Polynésie de ce que nous avons vécu lors de la saison 1982-1983 avec un Veena catastrophique, il y aura des phénomènes c'est pratiquement certains mais Dieu veuille qu'ils restent au stade de dépressions tropicale faibles à modérées, mais pas plus svp, merci.

2.Posté par Tic et tac le 30/11/2015 06:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Espérant qu''''''''il ne touche pas Tahiti.
Que les fêtes de fin d''''''''année se passent sans dégâts matériel et humain.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance