Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le maire de Rikitea renonce à utiliser les graviers de Hao



A Rikitea, les graviers livrés de Hao ont été bloqués à quai.
A Rikitea, les graviers livrés de Hao ont été bloqués à quai.
RIKITEA, le 5 novembre 2016. Le tavana de Rikitea Vai Gooding annonce dans un communiqué qu’il renonce à l’utilisation des graviers de Hao, suite «à des « insultes sur (sa) personne et des calomnies mensongères sur (sa) vie privée ».

Jeudi, le président du Pays, Edouard Fritch, appelait les habitants des Gambier à la raison alors que la section locale de l’association 193 continuait d'exiger du maire de Rikitea l’évacuation de Rikitea des 122 mètres cubes de graviers débarqués la semaine précédente en provenance de Hao.
Le maire de Rikitea a finalement renoncé à utiliser le gravier de Hao. Dans un communiqué d’une page, il explique ce samedi les raisons de sa décision : « Certaines personnes sont désormais venues à propager des insultes sur ma personne et des calomnies mensongères sur ma vie privée. Cette dérive outrancière expose directement ma famille et mes proches d’une attaque de moralité qui ne les concerne pas. Leur comportement irrationnel et irraisonné fait désormais courir de graves dangers à des personnes de Mangareva ».

Comme solution, le maire indique que la commune avait déjà « entrepris les démarches pour l’acquisition d’un concasseur avant que cette affaire n’arrive, et que stratégiquement, le concasseur permettra à la commune, la population, les entreprises privées et les collectivités, de disposer de concassé de l’île pour leurs travaux divers ».

La polémique, qui a pris de l’ampleur cette semaine, est liée à la rénovation d’une portion d’un kilomètre de route, à 4 kilomètres du village principal, dans la baie de Gatavake à Mangareva. La voie est actuellement dans un état "calamiteux" selon le maire de l’archipel, avec "des trous partout". Empruntée quotidiennement par les transports scolaires, cette section routière dessert aussi la plupart des fermes perlières de l’île. Le chantier de rénovation de cette voie, décidée par le Pays en janvier dernier à la demande de la commune, prévoit son bétonnage après des travaux de remblai. Un apport de 1300 mètres cubes de gravier est nécessaire pour les travaux.

Les matériaux prélevés sur l’atoll de Hao sont issus du concassage des gravats de démolition de l’ancienne base militaire de l’île, base arrière du Centre d'expérimentation du Pacifique (CEP) pendant 30 ans. L’association 193 y redoute la présence de polluants d’origine industrielle de type polychlorobiphényles (PCB), hydrocarbures aromatiques polycycliques et métaux lourds et s’oppose à son transfert. Une crainte jugée sans fondement par la présidence : "Ces polluants sont dans les sols, pas dans les murs".

Les graviers ont néanmoins été livrés à Rikitea. Ils ont été bloqués sur le quai par les membres de l’association 193. Reste maintenant à savoir ce que vont devenir ces sacs pleins de graviers.

Communiqué du maire de Rikitea

"Désirant mettre ma famille et mes proches à l’abri des insultes et de la calomnie gratuites, j’ai décidé de demander au gouvernement de ne plus utiliser les gravats et donc de suspendre le chantier de bétonnage de la roue de ceinture de Rikitea.
Je tenais à préciser également, que la commune a déjà entrepris les démarches pour l’acquisition d’un concasseur avant que cette affaire n’arrive, et que stratégiquement, le concasseur permettra à la commune, la population, les entreprises privées et les collectivités, de disposer de concassé de l’île pour leurs travaux divers, évitant ainsi, à commander sur Tahiti (coût du fret élevé)
Afin de ne pas trop retarder le chantier de rénovation de la route principale de Rikitea et de répondre au réel besoin de concassés pour le bétonnage de la route et pour tous les ouvrages privés ou public, la commune de Mangareva fournira du concassé dès réception du concasseur sur notre île.
En tant que maire de Mangareva, je ne peux que profondément regretter l’outrance dans laquelle se sont enfermées ces personnes.
Vu l’ampleur et les conséquences des décisions qui seront prises dans cette affaires, mes pensées vont aux 12 jeunes mangaréviens, recrutés par le Pays, pour les travaux de bétonnage, qui risquent de perdre leur emploi, lorsque le Pays décidera de suspendre les travaux.
En bon père de famille, il m’est inconcevable, que ces jeunes perdent leur emploi, à cause de cette affaire, donc je m’engage à les recruter sur des futurs chantiers communaux."

Rédigé par Mélanie Thomas le Samedi 5 Novembre 2016 à 21:57 | Lu 4666 fois

Tags : GRAVIERS, RIKITEA






1.Posté par Kriss le 06/11/2016 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et voilà ! Une petite bande d'illuminés a eu gain de cause et à réussi à semer la discorde sur une île à l'équilibre économique et relationnel déjà fragile ... !!!

2.Posté par zozo le 06/11/2016 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

an nom du père ,du frère et du TAHOERAA !!!! l'eglise catholique est revenu à ses racines. Soumettre les populations et contraindre les chefs a se convertir à leurs idéesen utilisant tous les moyens et en s'acoquinant avec les tyrans
Messieur des RG, merci de faire suivre au vatican .

3.Posté par Xenos le 06/11/2016 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et personne, parmi les opposants, n'a voulu mesurer la radioactivité de ces matériaux... seulement hurler, c'est tellement plus convaincant.

L'hystérie et le mensonge ont de beaux jours devant eux, on dirait.

Qui est gagnant ? Personne,
Qui est perdant ? Tout le monde...

Je dis "Bravo !".

4.Posté par peyrot le 06/11/2016 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La connerie triomphe toujours !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

5.Posté par Mathius le 06/11/2016 17:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il suffit aujourd'hui ã adouard Frich de faire analyser les graviers par deux ou trois laboratoires et de montrer par les résultats ã l'ONU pour que factuellement la magouille des néo colonialiste de la polynesie par des moyens indignes (mensonges) d'églises pour se retrouver une conscience en accusant la main qui l'a nourris pendant un demi siècle . Nous sommes pas pas loin des pratiques bien connu de mouvements sectaires politique religieux pour arriver à prendre le pouvoir pour imposer leurs lois..
Ce qui sera intéressant c'es t ce que dira l'ONU de ce néo colonialisme pseudo religieux bien connu par les experts.
Bravo, Temaru tu vas réussir à démontrer exactement ce que la France attends de toi.
Marrant ces independantistes😜😋🤑

6.Posté par TAAHOA le 06/11/2016 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Père CARLSON serait-il candidat aux prochaines municipales ? Encore un qui a glissé sur une peau de banane ?

7.Posté par PIROMIMI le 07/11/2016 06:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A TAVANA DES GAMBIER

Ne baisse pas culotte devant , les curaillons et 193 ,
leurs '''combat''' est truqué , basé sur la naïveté du peuple
maintenant ,193 dit ,......il y a ...PEUT ÊTRE ...des isotopes ,193 sait
qu'il n'y a rien, donc il joue sur les peurs et les approximations
donc ,il y a PEUT ÊTRE DES ISOTOPE , DES MÉTAUX LOURD
DE L'AMIANTE......E.T.C
La seul chose VRAIMENT QUANTIFIABLE , c'est les menteurs , et les abr.....i
qui compose 193 .Une honte cette manipulation de l’église , ils attendent QUOI pour MUSELER
ce trublion , qui devrait s'occuper de ses brebis, et non diviser pour mieux regner
FIU J'AI HONTE

8.Posté par Nuutania le 07/11/2016 07:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo monsieur le Maire et l'association 193. Hao est pollué, les gens y habitent et subiront les retombées radioactives et non financière. Comment des idiots peuvent-ils penser que ce sont des emmerdeurs. Bandes d’ignares arrogants. Encore des gens qui ne pensent qu'à eux, typique des profiteurs qui ne voient rien d'autre que leur intérêts à court terme, reconnaissants envers l'état pollueur et insensibles au devenir de nos enfants.Vous êtes à gerber, quand on est immigrés on s'en fout des gens du coin, on ramasse et basta, on va profiter de son argent sans se préoccuper du sang du peuple. Vous êtes des étrangers dans ce pays, préoccupés de ce que votre pays farāni peut faire pour vous ici. Il n'y a rien d’autre qui vous intéresse, on le voit à travers vos prises de position haineux et raciste... Votre bien être et celui de vos enfants quitte à sacrifier des innocents petits indigènes sans valeurs à vos yeux.

9.Posté par Piripirifaufau le 07/11/2016 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonne idée ça, pour faire taire les mauvaises langues de tous bords, une bonne analyse avec des résultats rendus publiques... Alors? elle est où? quelqu'un aurait il la trouille?

10.Posté par emere cunning le 07/11/2016 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Kriss, zozo & co,
Faaea i te haavare e te faahape ia vetahi, HAAMA 'ORE. Mais c'est bien, au fond, que TOUS, à commencer par père Carlson et frère Maxime, nous réalisions que, malgré les centaines de pétitionnaires, rien n'arrête l'Etat qui n'a pas fini de de semer la discorde chez nous bien qu'il reste silencieux... comme pas concerné. La France nous convainc qu’elle claque ses milliards à dépolluer et nettoyer le site... De la poudre aux yeux. Elle aurait du de les consacrer au rapatriement de tous ces matériaux archi pollués en France plus à même de les traiter (if still possible), mais elle n’en veut chez elle, et ça lui coûtera trop cher. Fastoche, elle les enterre à Hao, les évacue à Rikitea en attendant de les distribuer dans les autres îles, ET TANT PIS POUR NOUS.

11.Posté par Paroa le 07/11/2016 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

M.le maire avait dit: pas de gravier sur le quai de Rikitea sur une chaine de télé, s'il avait tenu sa parole, il n'y aurait pas eu de suite.
à ma connaissance, lors d'un essai atmosphérique, la population avait été cantonnée dans un hangar, pendant que d'autres mettaient leur famille sur Tahiti ou quittaient précipitamment les Gambiers.

12.Posté par Chaval le 07/11/2016 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Nuutania, tu distilles la haine dans tes propos et tu racontes n'importe quoi. Est-ce que 193 a demandé ou fait analyser ces gravats avant de hurler aux loups ? A ma connaissance non mais c'est juste pour foutre la mer...e parce qu'ils ne savent pas faire autre chose, les églises en tête qui feraient mieux de s'occuper des sans abri et des mensonges de certains de leurs paroissiens. Ces gens là passent leur temps à prier au temple ou à l'église et ils se dépêchent ensuite de cracher leur venin sans aucun état d'âme, bravo à ces sectaires. C'est honteux tout bonnement d'accuser sans preuve. En arriver à menacer et calomnier le Maire et sa famille, ça démontre le niveau de bassesse.

13.Posté par Lebo RORO le 07/11/2016 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Facile à tester "officiellement" pour voir et découvrir si c'est sain...
Qui a le droit de refuser une action saine pour le peuple ?

14.Posté par Viniura le 07/11/2016 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui, des analyses, factuelles et indépendantes.
Ce serait bien des faits parfois. Pas des spéculations démagogiques.

15.Posté par amaru le 07/11/2016 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana tout le monde, juste pour faire prendre conscience : Pouvanaa avait essayé à l'époque de stopper tout cela résultat EMPRISONNER. AUJOURD'HUI , un groupe de personne se lève pour dénoncer Ah!!! on essaie de les étouffer. C'est très SIMPLE il est temps que l'ONU FASSE SON BOULOT COMME CELA on aura le coeur net ...
Parahi et maururu te taioraa mai

16.Posté par simone grand le 07/11/2016 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Selon mes infos, tout ce mic mac relèverait de rivalités familiales, politiciennes et professionnelles.

17.Posté par coyote le 07/11/2016 17:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Barillot a dit hier que ces gravats avaient été testés par un labo indépendant.....

18.Posté par REY Ethode le 07/11/2016 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le maire de Rikitea vient de prendre une bonne décision conservatoire
Ne pas utiliser ces gravats dans l'immédiat
Malheureusement cette première bonne décision ne règle pas le problème de leur stockage sur le quai, sans protection contre la pluie et les eaux de ruissellement (lessivage et contamination du lagon)
Par ailleurs, ces gravats doivent-ils rester à Rikitéa, être jetés à la mer, retourner à Hao pour y être enfouis, être décontaminés ou encore être rapatriés en France !!!
La réponse ne pourra venir que des résultats d'une analyse indépendante sur leur éventuelle contamination
Donc à suivre ...

19.Posté par Mathius le 08/11/2016 06:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Conclusion il faut virer Barillot qui doit raconter que des sottises alors? Au fait qu'en pense l'évêque des gambiers?
Temaru c'est tout de même le premier archipel véritablement colonisé de la polynesie et contrairement aux archipels des iles du vent et sous le vent qui aujourd'hui colonisé cet archipel par leur demande d'indépendance à l'ONU par les colon du tavini.

20.Posté par Chaval le 08/11/2016 08:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a en ce moment un démantèlement à l'ancien hôpital Mamao, ils sont en train d 'abattre les bâtiments annexes et il y a la de quoi récupérer des gravats, alors pourquoi pas ? Que va-t-on en faire sinon ?

21.Posté par population - 15 le 09/11/2016 21:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour info la population de rikitea est pour ces gravier.... ils sont à peine une quinzaine sur rikitea à continuer leur démarche qui n'ont plus de sens suite au analyses.... y'en a marre de cette route actuel...ce ne sont même pas des nids de poules mais des trous d'hippopotame que l'on a....voila des années que l'on attend ces travaux.... Au début des travaux cri de joie + un regard vers le ciel en disant merci seigneur cela prouve qu'il ne faut jamais perdre espoir puis voila qu'une semaine + tard la polémique 193 fait son apparition...ouf les travaux continue...heureusement ils m'ont l'air ridicule ces personnes vétus de rouge manifestant a la mairie (toujours une quinzaine de personne)....et voila que 3 semaines + tard que vois-je sur le chantier?....Rien....personne a l'horizon...désert....hummm étrange c'est pas normal tout sa...ah c'est peut-etre 193 qui a eu le dernier mot hahahaha lol je ne le crois pas...arriver au village BOUM parau api de la journée chantier de la route suspendue....c'est quoi cette blague pour 15 personnes.... 2 jours + tard arrêt définitif du chantier.... Vous êtes quand même fort l'ASS.193 pour dire et faire n'importe quoi au média...gravier conta...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 17:22 Une nouvelle ère à Polynésie 1ère radio

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance