Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le golf de Moorea repris par des investisseurs mexicains



PAPEETE, le 21 mai 2015 - Le groupe mexicain Aquakita a signé ce jeudi un protocole d'accord pour devenir majoritaire dans le golf de Temae, à Moorea. Il compte y construire un hôtel et un parc aquatique, pour un investissement atteignant les 4,7 milliards Fcfp.


La société Paradise Parks, filiale polynésienne du groupe mexicain Aquakita, semble croire en l'avenir du tourisme en Polynésie et avoir de nombreux milliards à investir. L'entreprise qui reprend le golf de Moorea a aussi un gros projet de parc aquatique à Tahiti, qui avance bien. Un terrain à Mahina a ainsi été trouvé, ce que nous vous dévoilerons en détails demain.

De plus, Aquakita se dit toujours prêt à participer au projet Tahiti Mahana Beach, en particulier pour le village polynésien. Il faut dire qu'Aquakita est le leader mondial des parcs aquatiques, mais a aussi des investissements dans des agences de voyage, des compagnies aériennes, des parcs et hôtels à thème…

Un hôtel de luxe et un petit parc aquatique prêt du golf

C'est donc ce groupe mexicain qui devrait sauver le golf de Moorea. Javier Perez, P-dg d'Aquakita, a signé ce jeudi 21 mai un protocole d'accord avec Jean-Louis Grégori, gérant de l'entreprise propriétaire du Golf de Temae. Paradise Parks reprend 51% des parts de South Pacific Golf and Resorts Development (propriétaire du golf et des terrains). En pratique, les Mexicains ne vont pas verser d'argent, mais construire un hôtel et un petit parc aquatique, pour 4,7 milliards Fcfp, en échange de leur participation à l'entreprise. L'hôtel pourrait être financé en partie par défiscalisation.

Le golf est en redressement judiciaire depuis deux ans. Son gérant a toujours proclamé que la construction de cet hôtel était tout ce qui manque pour remettre son entreprise sur les rails. Le groupe repreneur devra encore sortir le golf de son redressement, et assure que les dettes resteront honorées.

Le gouvernement doit encore donner son accord pour ce changement de propriétaire, puisque les nouveaux actionnaires majoritaires sont étrangers. Les investisseurs mexicains rencontrent le président Édouard Fritch ce jeudi à 17h.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 21 Mai 2015 à 16:05 | Lu 2044 fois







1.Posté par tortue verte le 21/05/2015 17:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une très bonne nouvelle !
A la fois parce que ce golf qui risquait de fermer est repris avec un projet qui prévoit son développement, mais aussi parce que la nationalité des repreneurs diversifie la nationalité des gros investisseurs en Polynésie et peut amener un surplus de touristes d'Amérique centrale / et Latine, soit via Los Angeles, soit via le Chili.

2.Posté par TevaTamahine le 21/05/2015 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une bonne nouvelle, cette fois le Gouvernement n'est pas encore intervenue et ça semble fonctionner. Faut espérer que nos cerveaux musclés ne monte pas encore un comité d'études. Le courageux propriétaire du Golf s'est débrouillé tout seul, chapeau bas pour sa détermination. Ce groupe spécialisé mexicain Aquatika à l'air de vouloir absolument s'installer en Polynésie, arrêtons de mettre des barrières réglementaires, le principal gagnant ce doit être l'investisseur, le pays sera inévitablement gagnant en bout de ligne. Il faut arrêter le copier-coller de la législation métropolitaine, un peu d'imagination c'est trop demandé ? C'est pas la fonction publique qui crée de la richesse.

3.Posté par circonspect le 24/05/2015 05:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un miracle ? cela existe ! ? Moorea en a vraiment besoins !
Investisseurs notre économie va très mal,
créons avec vous, des emploies pour nos " pauvres " retraités de la fonction publique des années CEP ou les salaires étaient très très élevés.
Mais dépêchez vous, il y a urgence,

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance