Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Le dire et l’écrire" : 10 000 carnets distribués à Tahiti et dans les îles



Le but du projet "Le dire et l’écrire" est d'encourager le plus grand nombre à laisser libre cours à leur plume.
Le but du projet "Le dire et l’écrire" est d'encourager le plus grand nombre à laisser libre cours à leur plume.
PAPEETE, le 15 novembre 2016 - Initié en avril 2005 par Sylvie Couraud et l'Association des éditeurs de Tahiti et des îles, le projet "Le dire et l'écrire" a été relancé lors du Salon du livre 2016 et a connu un franc succès. En quatre jours, 5 000 carnets ont déjà été écoulés et 5 000 autres seront distribués dans les établissements scolaires et les 62 agences OPT de Polynésie. Objectif : solliciter l'écriture de tous.


Porté par Sylvie Couraud et soutenu par l'Association des éditeurs de Tahiti et des îles (AETI), le projet "Le dire et l’écrire" a été mis en place pour la première fois en 2005, il y a onze déjà. Il s'agit du premier livre d'expression populaire en Polynésie qui encourage les écrivants à laisser libre cours à leur plume. Ce "Carnet d'écriture" est rédigé par des jeunes ou moins jeunes, produit à 10 000 exemplaires et distribué en premier lieu pendant le Salon du livre.

Lors de la 16e édition, qui s'est tenue du 10 au 13 novembre derniers, dans les jardins de la Maison de la culture, le succès a été de nouveau au rendez-vous. Lucile Bambridge, chargée de l'organisation de l'événement littéraire, rapporte en effet : "Durant les quatre jours du salon, nous avons écoulé les 5 000 carnets dont nous disposions, qui sont arrivés en rupture le dimanche en début d’après-midi. Nous en avons 5 000 restants, qui partent dès maintenant vers les nombreuses agences OPT de Tahiti et des îles, ainsi que dans les établissements scolaires via la Direction générale de l'éducation et des enseignements (DGEE)." Jusqu'au 31 décembre, ils seront également disponibles à la Maison de la culture.

Les écrits rassemblés permettront ensuite l'édition d'un livre florilège en 2017.
Les écrits rassemblés permettront ensuite l'édition d'un livre florilège en 2017.
L'ÉCRITURE EST LIBRE ET ANONYME

En toute liberté et en toute intimité, pour le plaisir, sans jugement ni censure sur la qualité de l’orthographe ou le contenu des idées, tous peuvent s'exprimer à leur guise, chez eux, à l’école ou ailleurs… Les écrits seront ensuite rassemblés afin d’en faire un livre qui sera édité l’année suivante. "L’objectif est de solliciter l’écriture de tous, librement illustrée, sur la base de propositions simples et accessibles au plus grand nombre. L’écriture est anonyme, seuls le prénom et l’âge de l’écrivant figurent", précise l'AETI. Et d'ajouter : "Chacun dans le registre de son choix, humour, tendresse, nostalgie, polémique ou révolte… Chacun dans son style, du langage parlé comme du langage plus littéraire. Poésie ou prose, texte ou dessin, langue française ou reo mā’ohi…"

Un comité de lecture sera ensuite mis en place jusqu'au mois d'août, puis le livre florilège sortira donc en 2017. Sur 10 000 carnets distribués en 2005, 500 ont été retournés, permettant l’édition d’un livre de 174 pages, rassemblant donc les textes et dessins de 500 personnes, entre 3 et 83 ans, de toutes ethnies, de tous milieux socioculturels, réunies par l’envie d’écrire sur des thèmes relatifs à leur vie et au fenua.

"Le dire et l’écrire" : 10 000 carnets distribués à Tahiti et dans les îles

Rédigé par Dominique Schmitt le Mardi 15 Novembre 2016 à 16:07 | Lu 884 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance