TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd
Lundi 20 Octobre
Mon espace perso

FENUACOMMUNICATION, Rue Charles Viénot BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel: 43 49 49

Le crâne d'Ataï, rebelle kanak décapité en 1878, va être restitué le 28 août




Le crâne d'Ataï, rebelle kanak décapité en 1878, va être restitué le 28 août
PARIS, 19 août 2014 (AFP) - Le crâne d'Ataï, rebelle kanak décapité en 1878 en Nouvelle-Calédonie, va être restitué aux siens lors d'une cérémonie le 28 août à Paris, a-t-on appris mardi auprès du ministère des Outre-mer.

Cette cérémonie doit réunir au Muséum national d'histoire naturelle (MNHN), où cette relique était conservée, la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin, la direction du Muséum ainsi que le Sénat coutumier kanak et des descendants du chef Ataï qui feront le déplacement.

Cette restitution s'inscrit dans la lignée de l'engagement de Jean-Marc Ayrault, pris lors d'un déplacement en Nouvelle-Calédonie comme Premier ministre en juillet 2013 et après une rencontre avec le Sénat coutumier qui s'était emparé de ce sujet ultra-sensible.

Effigie du combat indépendantiste, Ataï a longtemps été l'objet de dissensions locales, le meurtre ayant été commis par un supplétif kanak, engagé aux côtés de l'armée française. Un processus de réconciliation entre clans devait être entamé avant d'envisager tout retour de cette relique sur le Caillou.

En 2011, ce crâne, souvent considéré comme perdu, avait été "retrouvé" dans les réserves du Muséum, ce dernier faisant valoir qu'il n'avait "jamais disparu".

En 1878, soit 25 ans après la prise de possession de l'archipel par la France, le grand chef Ataï avait conduit, dans la région de La Foa, sur la côte ouest, une importante révolte contre l'administration coloniale, qui rognait de tous côtés les terres des tribus.

Pour mater la rébellion, qui fit plus d'un millier de morts kanak et quelque 200 chez les Européens, l'armée s'était adjointe des supplétifs kanak de Canala (Est), plus à l'aise sur le terrain.

Le 1er septembre 1878, Ataï était tué par un auxiliaire kanak dénommé Ségou puis décapité. Placée dans un bocal d'alcool phénique, sa tête fût ensuite expédiée en France.

Le crâne d'Ataï, rebelle kanak décapité en 1878, va être restitué le 28 août

Rédigé par () le Mardi 19 Août 2014 à 06:37 | Lu 564 fois


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes moeurs de quelque manière qu'il soit. Elle se reserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité People | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | PRESIDENTIELLES 2012

Publicité