Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Le collège de Teva i Uta prêt à accueillir ses élèves et son personnel



Ce nouvel établissement baptisé Tinomana Ebb, qui s'étend sur 6 000 m², pourra accueillir jusqu'à 600 élèves
Ce nouvel établissement baptisé Tinomana Ebb, qui s'étend sur 6 000 m², pourra accueillir jusqu'à 600 élèves
TEVA I UTA, le 02/08/2016 - La ministre de l'éducation, Nicole Sanquer, accompagnée du maire de la commune, Tearii Alpha, a visité le nouvel établissement scolaire de Teva i Uta, ce mardi. Baptisé Tinomana Ebb, ancien tavana de la commune, ce collège pourra accueillir jusqu'à 600 élèves de la 6ème à la 3ème. Près d'1,8 milliard de Fcfp investi en grande partie par le Pays, a été nécessaire pour la construction et l'équipement de ce nouvel établissement scolaire. Dès mercredi prochain, les élèves en classe de 6ème seront les premiers à s'investir des lieux.

Le collège de Teva i Uta, était très attendu par les populations allant de Papara à la Presqu'île. Avec son ouverture, cela permettra de désengorger les collèges de Papara et de Taravao, qui étaient depuis plusieurs années en sureffectif. Aujourd'hui, les collégiens de Teva i Uta n'auront plus besoin de se lever tôt pour se rendre dans les communes voisines, ce qui satisfait bien entendu, le maire et la ministre de l'éducation. "Pour le collège de Taravao, on est à moins 250 élèves et pour le collège de Papara, nous serions peut-être à moins 300 élèves", déclare Nicole Sanquer. "C'est une longue attente pour la commune de Teva i Uta, cela fait plus de 15 ans qu'on parle de ce collège, et je tenais encore à remercier le gouvernement d'Édouard Fritch et sa ministre Nicole Sanquer pour l'engagement qu'ils ont mis dans ce dossier", assure Tearii Alpha.

Ce nouvel établissement baptisé Tinomana Ebb, qui s'étend sur 6 000 m², pourra accueillir jusqu'à 600 élèves, "mais pour la rentrée, nous avons un effectif de 529 élèves", prévient la ministre de l'éducation. Une trentaine de professeurs ainsi que du personnel d'entretien sera également mis à la disposition du collège.

Avec une vingtaine de salles, dont quatre salles de science, une salle d'informatique, deux salles de technologie polyvalente et une quinzaine de salles de classes, le collège de Teva i Uta répond aux nouvelles normes environnementales, en ce qui concerne la ventilation et les énergies. Il est également doté d'un complexe sportif entièrement couvert, les collégiens pourront aussi s'adonner à l'athlétisme puisque qu'une piste a également été réalisée à l'arrière du collège. Deux logements de fonction ont été construits pour la principale du collège, Christine Guillot et le gestionnaire, Golaz Kautai.

La construction a été financée à 100 % par le Pays à hauteur d'1,6 milliards et les travaux ont duré 18 mois. En ce qui concerne cette fois-ci l'équipement de ce nouvel établissement, il a fallu rajouter 220 millions de Fcfp, dont 190 millions de Fcfp sont pris en charge par le Pays et 30 millions par l'État.

L'établissement sera entre les mains de Christine Guillot, principal du collège et son budget de fonctionnement s'élèvera à 11 millions de Fcfp. Les parents pourront d'ailleurs s'y rendre ce jeudi, et la rentrée des élèves démarrera mercredi prochain avec les classes de 6ème, comme dans tous les autres établissements scolaires.

Enfin pour prévenir les maux de délinquance ou de drogue, des réunions se tiendront avec la gendarmerie et les services municipaux pour tenter d'éradiquer ces fléaux.

L'inauguration du collège Tinomana Ebb se fera fin août début septembre, un événement organisé par la commune de Teva i Uta.

Nicole Sanquer
Ministre de l'Éducation


Le collège est enfin prêt à ouvrir ses portes, la semaine prochaine ?

"La commission de sécurité est passée, il y a dix jours et nous avons obtenu l'avis favorable pour pouvoir ouvrir l'établissement. Donc une impression de satisfaction puisque nous avons tenu les délais parce que ce collège était très attendu depuis des années. Et lorsque nous avons été au gouvernement, c'était un des premiers dossiers que nous avons traité pour régler le problème foncier. Ce collège était une urgence parce que nous avions deux collèges (Taravao et Papara), qui étaient en sureffectif scolaire et vous connaissez les problèmes d'incivilité, du climat scolaire qui existe et la surpopulation scolaire était un des facteurs majeurs."

Y'a-t-il des emplois qui ont été créés ?
"Nous avons 30 à 35 enseignants mis à la disposition de l'État. Et ensuite au niveau des agents d'entretien pareil, une dotation de l'État. Par contre le Pays est venu soutenir l'ouverture de cet établissement en créant des postes d'adjoints d'éducation (surveillants) et il y en a eu quatre de créé au budget de 2017 et deux autres au collectif budgétaire."

Est-ce que ce collège sera équipé en panneaux photovoltaïques ?

"Il y a la possibilité de le faire, mais sur d'autres fonds. Ce serait bien que tous les établissements en soient équipés parce que quand vous regardez les budgets de fonctionnement des établissements, on voit qu'une grosse partie est concentrée aux charges fixes, comme l'électricité. Et il y a des établissements qui utilisent à peu près 60 % de leur subvention de fonctionnement pour ces charges-là. Donc si on pouvait alléger ces charges au niveau des établissements par l'installation des panneaux photovoltaïques, en tous les cas, nous au niveau du ministère de l'éducation, cela nous intéresse."

Quand est-ce que ce collège sera inauguré ?

"Nous travaillons sur cela avec la commune de Teva i Uta et ça devrait se faire vers fin août début septembre afin d'impliquer les élèves de ce collège, les équipes mais aussi les écoles aux alentours. Ce sera une sorte de présentation de l'établissement aux élèves de CM 2 qui viendront à ce collège l'année prochaine."

Y'a-t-il des rénovations qui sont prévues aux collèges de Taravao et Papara ?
"À Papara sur la dotation globale 2014-2015, nous avons réalisé des blocs sanitaires en plus, nous avons réalisé aussi un préau et là, nous avons encore un planning de rénovation de classes. À Taravao, il y avait cinq classes en attente, et on les a terminées. D'ailleurs la semaine prochaine, je vais les réceptionner."


Tearii Alpha
Maire de Teva i Uta


Quel est votre sentiment ?
"Nous sommes très heureux et nous le manifesterons le jour de l'inauguration, nous sommes également heureux pour les enfants qui vont gagner beaucoup de temps le matin, ils pourront rester un peu plus longtemps à la maison avant de venir à l'école. Je remercie aussi toutes les entreprises qui ont travaillé et qui ont réussi à tenir le délai pour que dans 15 jours, la rentrée des élèves soit effective. Nous allons bien sûr, chercher à nous connecter sur ce collège, au niveau d'abord de l'organisation communale, nos muto'i, nos pompiers devront assimiler et s'approprier les lieux et toutes les associations, notamment sportives de la communes chercheront certainement à venir par convention, utiliser ce beau gymnase. Je tenais encore à remercier le gouvernement pour avoir accepté le nom proposé par le conseil municipal, mais c'est aussi une reconnaissance pour tous les anciens qui ont pensé qu'un jour un collège existerait à Teva i Uta, même si les turpitudes politiques et de la vie locale ont fait que ce collège s'est baladé sur plusieurs lieux. Aujourd'hui, on est à Atimaono, nous sommes à Teva i Uta et c'est une chance pour une commune de 10 000 habitants d'avoir enfin son collège."

Ce collège portera le nom de Tinomana Ebb, qui est ce Monsieur ?
"C'est le tavana qui est resté 24 ans à la tête de la commune et c'est pendant ses mandats de maire que ce projet à germer dans le conseil municipal de l'époque. Donc ça date de plus de 30 ans maintenant, en tout cas plus de 20 ans. Donc, nous avons souhaité à l'unanimité au sein du conseil municipal proposé que ce tavana soit le réceptacle de tous les conseils municipaux qui ont travaillé avec lui et que ce nom, soit un nom pour que les générations futures n'oublient pas l’œuvre de ce maire dans notre commune."

Beaucoup d'emplois seront également créés sur la commune ?
"Il y aura beaucoup d'effets induits, des locations de maisons dans la commune pour les professeurs qui viennent de loin, les activités de roulotte et de vente autour du collège. Et puis deuxième chose, il y a l'effet de la création d'un petit centre commercial autour du collège, et là j'invite les propriétaires fonciers en face du collège ou le lotissement Vahoata avec sa propriétaire de s'intéresser à la création de ce centre commercial futur, puisque le collège sera un peu une zone de vie dans la commune. Mais je sais que les propriétaires fonciers sur le côté mer du collège et Maire Adams, pour ne pas la citer ou Tila Bréaud qui ont des terrains juste à côté du collège pourraient s'intéresser à la création de ce petit centre commercial qui permettrait de canaliser un peu les activités autour du collège."

La drogue, la délinquance, ce sera votre cheval de bataille ?
"Nous allons veiller à ce que toute la délinquance qui se créée autour d'un établissement public soit évitée ici. On pense au petit vendeur de cannabis et tous ceux qui veulent se greffer sur ce collège. Nous resterons très vigilants puisqu'avec la gendarmerie et la police municipale, nous allons éradiquer cela dès le premier jour. Dès qu'on se rendra compte qu'il y aura deux ou trois dealers autour de ce collège, nous allons sévir tout de suite."


La bibliothèque en plein aménagement
La bibliothèque en plein aménagement

Les élèves pourront également s'initier à l'informatique
Les élèves pourront également s'initier à l'informatique

La piste dédiée à l'athlétisme a été installée à l'arrière du collège.
La piste dédiée à l'athlétisme a été installée à l'arrière du collège.

Le complexe sportif, entièrement couvert
Le complexe sportif, entièrement couvert

Le réfectoire, prêt à accueillir les élèves
Le réfectoire, prêt à accueillir les élèves

Inaugurations à venir

- La semaine prochaine, la ministre de l'Éducation inaugurera l'espace pour les élèves à mobilité réduite du lycée de Taravao.
- Le 10 août, Nicole Sanquer inaugurera en présence du haut-commissaire, René Bidal et du président Edouard Fritch, la nouvelle école d'Anaa, dans l'archipel des Tuamotu.


Rédigé par Corinne Tehetia le Mardi 2 Août 2016 à 17:18 | Lu 4069 fois

Tags : TEVA I UTA






1.Posté par emere cunning le 02/08/2016 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils en ont mis du temps pour l'accoucher ce collège ! Une très bonne idée, par contre, de l'avoir baptisé "Tinomana Ebb". Voilà un maire et son épouse, Paquerette, qui étaient plus que dévoués à leur population de Mataiea, tous étaient pour ainsi dire leur famille.
1,8 MILLIARD !!! Aouchhh, that's much money !!! Encore des entreprises qui se sont remplis les poches ? Et l'Etat a mis combien ? 30 MILLIONS !!! Il s'est pas foulé le pote Hollande à mea ma. J'espère seulement qu'ils n'attendent pas la miss Vallaud-Belkacem pour l'inaugurer ; il parait qu'elle débarque chez nous. Alors là, des coups de pied qui se perdent. Too bad, je plaisante, hélas.

2.Posté par Gatien le 03/08/2016 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec toi Emere. La construction de ce collège a été lancée en décembre 2013 par Michel Leboucher. Une décision du gouvernement de Gaston Flosse. Tearii Alpha le sait très bien. mais surtout ne rie noire, ne rien rappeler, surtout ne pas prononcer le nom de Gaston Flosse. Etaient aussi décidé le collège de Bora Bora et le lycée de Moorea enterrés depuis ! Une fois de plus ils retirent gloire de quelque chose qu'ils n'ont pas décidé. D'ailleurs ils ne font qu'inaugurer les projets de Gaston, quand il ne les enterre pas comme le mahana beach ! Vivement les élections.

3.Posté par Faut pas pousser! le 03/08/2016 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désespérant. Aucune mesure relevant de la transition énergétique et des économies d'énergie : encore une structure digne de l'architecture soviétique, énergivore, sans panneaux solaires, avec du béton et du bitume partout, de la tôle ondulée en pagaille, mal isolé, pas d’aération naturelle des salles de classe (la clim devra sans doute prochainement être installée partout)....
Comment peut-on de nos jours investir 1.8 milliards sans prendre en compte ces nécessités ? et bien oui on peut, notre gvt nous le prouve!

4.Posté par emere cunning le 04/08/2016 22:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Gatien,
Pire que ça, ils laissent entendre qu'ils sont à l'origine du projet, c'est du moins ce que l'on m'a répété, et c'est dire si beaucoup de polynésiens ne sont plus si dupes.
ET la france dans tout ça, e hoho'a PARTENAIRE, e blabla noa alors qu'ils ne loupent pas une occasion de s'en vanter. Ne parlons même pas de leurs réformes, ça va être la cata. Enfin, on ne va se plaindre, plutôt que de construire des collèges et de quoi éduquer comme il le faudrait nos enfants, ils auront droit à une belle prison à Papeari. E aha atu hoi te parau.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance