TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le Va'a de l'usage traditionnel aux courses




Le Va'a de l'usage traditionnel aux courses
PAPEETE, le 31 octobre 2016 - Avec environ 4000 licenciés et près de 200 clubs, le Va'a est le sport polynésien par excellence. Ces dernières années, ce sport a subi de nombreux changements, le va'a a lui aussi changé pour s'adapter à son usage contemporain.

Le Va’a est un sport typiquement polynésien qui est devenu depuis la fin des années 1980 le sport polynésien par excellence. Cependant le va'a n'a pas toujours été un sport. Pendant des siècles ces petites embarcations n’avaient qu’un usage utilitaire, elles ne servaient qu'à se déplacer dans lagon ou aller pêcher.

UN PEU D’HISTOIRE

Les grands déplacements étaient réservés à la pirogue à voile. Petit à petit, la pirogue à voile a disparu des îles pour être remplacée par le va’a. Au 19e siècle, avec l'arrivée des Européens en Polynésie, les grandes pirogues disparaissent, elles sont remplacées par les bateaux des Occidentaux. Les Polynésiens n'utilisent plus que les petits va'a pour pêcher dans le lagon. À l’époque le va’a était taillé directement dans un tronc. Les anciens partaient dans les vallées pour trouver le tronc parfait, ils le coupaient et le taillaient sur place, puis une fois le va’a terminé, ils descendaient la pirogue sur le bord de mer pour la faire sécher et finir sa fabrication.

À Tahiti, pendant les fêtes du Tiurai, les va'a servaient pour les parades et pour les courses institutionnalisées par l'administration française du 14 juillet. Ce n'est qu'en 1950 avec l’influence des courses Hawaïennes que d'autres courses de pirogues se développent.

En effet, vers 1976, des amateurs du sport tentent une traversée de pacifique avec une double pirogue de 19 m, Hokule'a. Les navigateurs traversent 5 370 km en 32 jours en navigant à vue, à l’ancienne c’est à dire en fonction des vents, des oiseaux et des étoiles. Cette traversée redonne un coup de boost à la réputation du Va’a localement.

L’engouement local pour le va’a ne cesse d’augmenter, sous l’influence de la Molokai et d’autres courses hawaïennes auxquels participent les rameurs polynésiens. Ainsi au début des années 1990, une question se pose, pour quoi ne pas créer notre propre course de pirogue polynésienne ? C’est ainsi que naissent le Te Aito et la grande course Hawaiki Nui Va’a.

En 1992, la création de la grande course Hawaiki Nui fait référence à ce retour aux sources. La pirogue est le symbole de la Polynésie, c’est l’exemple par excellence du rapport qu’entretiennent les Polynésiens entre la tradition et la modernité.

DE LA TECHNIQUE

La va’a est une activité, culturelle, traditionnelle emprunte des ces rites et codes, mais la discipline a évolué en passant de l’usage utilitaire à un usage sportif. De pirogue en bois taillé directement dans des troncs à des pirogues en matériaux composites.

"Quand j'étais jeune, le va'a était le sport du pauvre, aujourd'hui ça a vraiment changé, c'est limite si les jeunes aujourd'hui refusent de monter sur le va'a s'ils n'ont pas le rame en carbone et leur uniforme" lâche Lemmy Lambert, de Va'a Factory comme exemple de la transformation de la discipline.
Le plus grand changement qu’ont connu les pirogues est dû aux courses. À la base le va’a est fait pour naviguer en lagon, donc très plat, il glisse parfaitement sur une eau calme. Cependant les courses ont mis en place des courses mixtes, en mer et en lagon. Ainsi pour gagner en vitesse et en « surf », les va’a sont devenus plus « bananés ». « Notre défi principal aujourd’hui est de faire la meilleure pirogue possible tant pour le lagon que pour la mer. C’est toute une histoire de compromis » assure M. Puigsarde de l’entreprise Monboo Va’a.

Lemmy Lambert de Va’a Factory ajoute « c’est compliqué parce que nous devons allier du plat pour que ça glisse bien sur le lagon et de la courbe pour que ça surfe bien sur le clapot de la mer. Si on joue sur un des deux éléments cela change l’usage de la pirogue. En soit je vois une pirogue différente pour les conditions de la mer, comme pour le surf. »

Les pratiques et compétitions de va'a :

Le Va'a de l'usage traditionnel aux courses
Le va'a est le sport national. La Polynésie compte plus de 4000 licenciés. Les gens rament soit par loisir le matin ou le soir soit comme défi sportif en participant aux différentes compétitions.

Il existe deux types d'épreuves :

- les épreuves de vitesse en lagon sur 500 mètres, 1 000 mètres ou 1 500 mètres.

- les marathons en haute mer, qui font entre 30 et 150 km, avec ou sans changement d'équipes.

La Polynésie accueille deux des principales compétitions internationales :

- la Hawaiki nui va'a qui relie les îles de Hūāhine, Rai'atea, Taha'ā et Bora-Bora.

- Tahiti Nui Va'a (tous les 2 ans) qui fait le tour de Tahiti en 3 jours.

-Te Aito course individuelle

Au contraire du canoë, les rameurs ne pagaient jamais plus de 10 fois du même côté et alternent leur bordage simultanément à un signal donné par le capitaine d’équipe à bord.
Le Va’a peut être un sport individuel, en V1, ou un sport collectif avec le V6 ou le V12. Les postes sont bien définis et sont numérotés de 1 à 6 en partant de l’avant.
L’équipe comprend toujours un cadenceur en premier, en 3 le moteur et en six le barreur. Aujourd’hui, les membres d’une équipe sont généralement choisis en fonction de leurs résultats en V1, pirogue individuelle. Chaque équipe dispose de ces critères de sélection, mais de façon générale, les meilleurs rameurs de V1 se retrouvent dans les équipes de V6.


Lexique

Le Va'a de l'usage traditionnel aux courses
Va'a : pirogue traditionnelle

Ama : le balancier (toujours à gauche)

Huhuti :Les planches ajoutées pour surélever la partie immergée

Aupo'i : le plat-bord.
Iato : Les pièces de bois qui relient pirogue et balancier

Tiatia : Les baguettes fichées dans le balancier, attachées au Iato

Tau'atea :le coté tribord

Tau'ama : le coté babord

Va'a ama ore : Pirogue sans balancier.

Va'a Hara : Pirogue de grande taille avec un bout arrondi.

Va'a Ma'ihi : Petite pirogue aux extrémités pointues.

Va'a Mo'emo'e : Pirogue sacrée.

Va'a O'oure : Pirogue ayant la forme d'un chaton de "maiore".

Va'a Oroe : Pirogue ayant la forme de l'inflorescence du cocotier.

Va'a Tahifa : Petite pirogue double.

Va'a ta'ie : Pirogue à voile.

Va'a tama'i : Pirogue de guerre.

Va'a tauama : pirogue simple ; synonyme : va'a tipaeama.

Va'a tau'ati : pirogue double.

Va'a taupiti : pirogue double ; synonyme va'a taurua.

Va'a tipae'ati : pirogue double aux extrémité relevées et munie d'une plateforme.

Va'a tira : pirogue double pour la pêche à l'appât vivant.

Va'a tuta'a : grande pirogue large, appelé anciennement "pahi".



Pour les pirogues de compétitions :

Va'a hoe : Pirogue monoplace.

Va'a toru : Pirogue trois places

Va'a ono : Pirogue six places

Peperu : barreur d'une pirogue

Faoro : cadenceur d'une pirogue.



Rédigé par Marie Caroline Carrère le Lundi 31 Octobre 2016 à 10:09 | Lu 1113 fois


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki