Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Le CESC imagine la Polynésie dans 40 ans



Le CESC fête ses 40 ans, et en profite pour imaginer la Polynésie en 2050 (Crédit photo : Ralf Maamaatuaiahutapu)
Le CESC fête ses 40 ans, et en profite pour imaginer la Polynésie en 2050 (Crédit photo : Ralf Maamaatuaiahutapu)
PAPEETE, le 3 juillet - Le CESC fête ses 40 ans, et en profite pour regarder de l'avant. Une conférence publique sera organisée le 11 juillet sur le thème "Quelle Polynésie en 2050 ?" L'avenir social, politique et économique du fenua sera évoqué avec des personnalités de la société civile et des représentants des équivalents du CESC de toute la France, dont ses Outre-mer.

Le Conseil économique et social (CES) a été créé le 12 juillet 1977, pour être déclaré troisième institution du Pays le 6 septembre 1984. Le nom définitif de cette assemblée de représentants de la société civile ne sera décidé qu'en 1996, pour devenir le Conseil économique, social et culturel (CESC).

Depuis il est devenu incontournable. Cette institution, financièrement autonome, a un rôle bien défini dans notre démocratie. Elle donne obligatoirement son avis sur toutes les lois de Pays à caractère économique ou sociale, elle peut être consultée de façon facultative pour les autres lois du Pays ou délibérations, ou sur tout autre sujet concernant la vie économie, sociale et culturelle de notre Territoire.

(Crédit photo : Ralf Maamaatuaiahutapu)
(Crédit photo : Ralf Maamaatuaiahutapu)
Le CESC produit également régulièrement des rapports et analyses sur des sujets très divers, de la gestion de notre espace maritime au développement numérique de la Polynésie. Le président de l'institution, Winiki Sage, admet que les recommandations du Conseil ne sont pas toujours suivies d'effets, mais il assure que l'influence du CESC est bénéfique dans son ensemble : "Nous traitons pratiquement tous les dossiers importants. Quand on parle de la PSG nous avions publié de nombreux articles dessus. En parlant du nucléaire, il y a 12 ans le CESC sortait déjà un dossier… On aimerait que tous nos dossiers et avis soient suivis d'effets, mais nous n'avons pas non plus l'ambition de dire que nos rapports sont les meilleurs. Mais nous essayons de toujours dire notre opinion, et ça a souvent compté. Par exemple sur tout ce qui est extraction, le gouvernement a largement utilisé les travaux du CESC."

Quand on lui dit que le CESC agit en Polynésie comme le Sénat en métropole, il assure que c'est une ambition de son institution : "J'aimerais bien que notre rôle soit plus important, on voit bien à chaque élection que des gens ne se déplacent plus, pour diverses raisons. On voit que notre système politique, notre démocratie même, a atteint des limites. J'ai pour ambition de dire qu'ici c'est le lieu parfait pour avoir une tribune large, transversale et sans étiquette, où on peut aborder les sujets de fond qui doivent nous permettre de nous projeter plus loin que le temps politique."

LA POLYNÉSIE EN 2050

Justement, pour fêter cet anniversaire un grand événement public est organisé le mardi 11 juillet à l'hôtel Méridien à Punaauia, sur le thème "Quelle Polynésie en 2050". La conférence sera constituée de trois tables rondes abordant notre avenir dans la France après la reconnaissance du fait nucléaire, notre intégration régionale, notre développement économique et enfin l'évolution de notre société dans les décennies à venir. Pour nous apporter une perspective différente, l’ensemble des présidents des Conseils économiques, sociaux et environnementaux des régions de France et d’Outre-mer a été convié pour l'anniversaire et participera à la conférence.

Ces débats et ateliers sont ouverts à tous et gratuits, il suffit de s'inscrire sur le site CESC.pf. "Nous souhaitons une Polynésie qui est capable de se réformer et d'imaginer un développement dans lequel tout le monde est inclus, où il y vraiment l'Homme en son cœur" assure Winiki Sage. "Une société basée sur nos vraies valeurs, familiales. (…) J'aimerais bien que notamment les étudiants viennent assister aux conférences, comme toutes les personnes qui s'impliquent dans la vie collective, les associations… L'idée est que l'on doit se poser les bonnes questions. Nous n'avons pas prétention en une journée d'apporter les réponses, mais au moins d'ouvrir les débats."


Le programme de la conférence "Quelle Polynésie en 2050 ?"

Le mardi 11 juillet 2017

7h30 : Accueil des invités, Hôtel Méridien, Punaauia,

8h00 : Ouverture de la conférence par Mlle Pauline SILLINGER (animatrice / modérateur),

8h10 : Allocutions protocolaires :

9h15 : Table ronde 1 : "Le fait nucléaire : de la reconnaissance de à l’acceptation"

Réalités historiques, impacts et enjeux : les impacts sanitaires, environnementaux, sociologiques et culturels… "On n’efface pas le passé, on le dépasse. Il faut alors poser des actes".

11h00 : Table ronde 2 : "La Polynésie française et son environnement régional : un océan d’opportunités contraintes"

Géopolitique et connectivité régionale ; comment la Polynésie française peut-elle créer les conditions d'un développement économique régional qui lui soit favorable ; les enjeux de « la route de la soie » ; les enjeux de la "connectivité" ; quel modèle de développement économique pour le Polynésie française ? ; les enjeux de l'économie bleue.

12h30 : Pause-déjeuner

14h00 : Table ronde 3 : "Quelle Polynésie, quelle société polynésienne en 2050 ?"

La société Polynésienne en 2050 : les enjeux démographiques, segmentation des classes, les métiers, les valeurs sociales et culturelles… Comment créer une société Polynésienne harmonieuse, soucieuse de ses spécificités sociales, culturelles et géographiques ?

16h30 : Restitution synthétique des travaux de la conférence

16h45 : Interventions des Présidents des CESER de France « les ressentis de la conférence »

16h45 : Allocution de clôture du Président du CESC, Winiki Sage


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Lundi 3 Juillet 2017 à 14:47 | Lu 1675 fois

Tags : CESC, CONFERENCE





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 18:35 Le salon du livre 2017 : "une réussite"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance