Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Lancement officiel pour les Assises de l'Outre-mer



PARIS, le 4 octobre 2017. Le lancement officiel des Assises de l'Outre-mer a finalement été un instant très "people" au ministère des Outre-mer, ce mercredi.

Les journalistes de télévision Audrey Pulvar et Memonna Hintermann, le célèbre acteur d'origine antillaise Pascal Légitimus, des chefs d'entreprise et des présidents d'instituts : une liste de 17 personnes "choisie pour leur parcours, leurs compétences et leur sensibilités" a été rendue publique. Ils sont tous membres de "l'Équipe projets ultramarins".

Dans cet aréopage qui sera chargé de retenir des projets innovants issus de la grande consultation qui s'annonce, on trouve des représentants de tous les territoires et même de l'Hexagone... mais aucun de Polynésie. "Il faudra attendre un peu pour cela, mais deux personnalités de Polynésie seront désignées et le territoire ainsi que les élus sont déjà très impliqués", a tenu à rassurer la ministre des Outre-mer, Annick Girardin.

A part les personnalités mises en avant dans "l'Équipe projets ultramarins", le lancement officiel des Assises de l'Outre-mer n'a pas comporté d'annonce radicale. Le budget alloué à la réalisation d'éventuels projets qui auraient émergé de la consultation n'est toujours pas connu, pas plus que les dates précises des "Ateliers" qui associeront la société civile aux acteurs institutionnels dans le grand débat.

"C'est un temps de mobilisation inédit, a répété Annick Girardin. L'idée est que chacun prenne la parole, surtout ceux qui ont perdu confiance en l'action publique et sont résignés à se taire". Ce jeudi, la ministre a participé à son tout premier atelier réunissant plusieurs parties au sein des Assises de l'Outre-mer. Ce sera sur l'île de La Réunion, à la préfecture. Le thème en sera "la mobilité".

Un site internet concrétisant la promesse d'Emmanuel Macron d'organiser ces Assises est également en ligne depuis hier, il s'intitule assisesdesoutremer.fr. Au-delà de la consultation et des grandes idées qui pourraient surgir du débat public, les Assises seront également l'occasion de mettre en place les fameux "plans de convergence" prévus dans la loi Egalité réelle outre-mer. Ces documents, qui lieront l'État aux collectivités territoriale sur plusieurs décennies afin de rattraper les écarts de développement doivent être signés avant juillet 2018. "Le diagnostic qui sera posé servira aussi bien au 'Livre bleu des Outre-mer' qu'à établir les plans de convergence", a tenu à expliquer la ministre.

Pour ce qui est de la rédaction de ce 'Livre bleu", c'est un Réunionnais qui est à la manœuvre. Le neveu de Raymond Barre, Thierry Bert, est chargé de le finaliser avant "le printemps 2018". Lui aussi a promis que tout le monde aurait la parole et que le débat serait "décentralisé".

Les citoyens intéressés par l'idée de promouvoir un projet à l'échelle nationale peuvent d'ores et déjà se faire connaître sur le site assisesdesoutremer.fr. La consultation proprement dite dure jusqu'en novembre mais les porteurs d'une idée innovante ont jusqu'en janvier pour candidater au "label bleu Outre-mer".

Rédigé par Julien Sartre, à Paris le Jeudi 5 Octobre 2017 à 14:49 | Lu 957 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance