Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La société Teva Farms obtient la défisc' nationale pour son projet de Papeari



La société Teva Farms, gérée par Alain Sangue, le maire délégué de Papeari, prévoit la construction de quatre bâtiments pour son entreprise avicole sur les hauteurs de Papeari.
La société Teva Farms, gérée par Alain Sangue, le maire délégué de Papeari, prévoit la construction de quatre bâtiments pour son entreprise avicole sur les hauteurs de Papeari.
PAPEETE, 24 juillet 2017 - La société Teva Farms a obtenu le bénéfice du dispositif national d’aide fiscale à l’investissement outre-mer pour l’acquisition son projet de ferme avicole de production d’œufs de consommation, sur les hauteurs de Papeari.

L'information a été transmise lundi par un communiqué du Haut-commissariat de la République en Polynésie française. La société Teva Farms a obtenu le bénéfice du dispositif national d’aide fiscale à l’investissement outre-mer pour l’acquisition de bâtiments dédiés à une ferme avicole de production d’œufs de consommation. Le montant de la base éligible de la réduction d’impôt est fixé à 147,5 millions Fcfp (1 235 753 €).

La ferme avicole de Teva Farms prévoit envisage la construction de quatre bâtiments pour les besoins d'une nouvelle entreprise avicole implantée sur les hauteurs de Papeari, à Tahiti. Cette société a pour gérant Alain Sangue, maire délégué de Papeari et frère de Jean-Pierre Sangue, détenteur des sociétés Sangue, SCA Hotu Rau et SCA Hea Tau Arii déjà implantées sur le marché de la production d’œufs de consommation à Tahiti. Contacté lundi au sujet du projet industriel de la société Teva Farms, Alain Sangue n'a pas souhaité faire de commentaire.

Le projet de Teva Farms "s’inscrit dans une politique d’amélioration des exploitations avicoles, tant au niveau environnemental qu’au niveau de l’hygiène et de la sécurité. Il permettra d’optimiser les conditions sanitaires de production des œufs de consommation. De ce fait, le projet répond à l’objectif de la Polynésie française consistant à sécuriser l’approvisionnement en matière première des collectivités et de l’ensemble de la population", justifie le communiqué du Haut-commissariat que signe René Bidal.

Rédigé par JPV le Lundi 24 Juillet 2017 à 14:11 | Lu 2391 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 15:28 Ohana Tahiti, c’est reparti !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance