Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La route du Belvédère polluée par des déchets



Les deux collectes hebdomadaires effectuées par la mairie de Pirae ne suffisent pas à contrer l'incivisme de certains promeneurs.
Les deux collectes hebdomadaires effectuées par la mairie de Pirae ne suffisent pas à contrer l'incivisme de certains promeneurs.
PAPEETE, le 22 septembre 2017 - Depuis plusieurs semaines, la route qui monte au Belvédère est l'objet de dépôts sauvages de déchets. Les deux collectes hebdomadaires effectuées par la mairie de Pirae ne suffisent pas à contrer l'incivisme de certains promeneurs.

La semaine dernière, un passionné de randonnée se rendait à notre rédaction afin de nous signaler, photos à l'appui, de nombreux tas de déchets déposés tout au long de la route qui monte vers le Belvédère. En effet, sur les clichés que nous avons pu consulter, l'on constate des amoncellements de déchets divers et variés tels que des bouteilles en verre, des cannettes de bière, des préservatifs, des emballages de fast-food.

INCIVISME

Le week-end, la route du Belvédère est envahie par les randonneurs, les jeunes souhaitant se regrouper et les couples à la recherche de tranquilité.
Le week-end, la route du Belvédère est envahie par les randonneurs, les jeunes souhaitant se regrouper et les couples à la recherche de tranquilité.
Contactée, la mairie de Pirae nous a indiqué que le service de collecte des déchets, qui coûte plus de 250 000 millions de Fcfp par an, effectuait des ramassages tous les lundis et vendredis. La municipalité, qui met des poubelles de ville à disposition sur le site, se heurte à un certain incivisme. Ainsi, les promeneurs, les amoureux à la recherche d'un coin tranquille, les jeunes souhaitant se rassembler oublient parfois de remporter leurs déchets. Par ailleurs, certains déposent leurs poubelles le lendemain des collectes. Les déchets restent donc plusieurs jours sur le bord de la route. La police municipale n'étant pas en capacité de sanctionner chaque pollueur, il en va du civisme de chacun afin que ce magnifique site de Tahiti soit préservé.

Rédigé par Garance Colbert le Vendredi 22 Septembre 2017 à 11:14 | Lu 3250 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 17:44 Le nouvel ATR d’Air Tahiti béni à Rurutu

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance