Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La nouvelle sculpture de Teva Victor trône devant la Maison de la Culture



Teva Victor, le petit-fils de l'explorateur Paul-Émile, est un sculpteur réputé au fenua.
Teva Victor, le petit-fils de l'explorateur Paul-Émile, est un sculpteur réputé au fenua.
PAPEETE, le 22 janvier 2016 - L'œuvre de Teva Victor, réalisée en décembre dernier, trône majestueusement dans le hall du Grand Théâtre de la Maison de la Culture. Installée hier matin, en présence de l'artiste, la pièce en basalte mesure environ 1,50 m et son poids est estimé à 800 kilos. Teva revient sur cette performance inédite.


Il aura fallu pas moins d'une heure, hier matin, pour installer dans le hall du Grand Théâtre la sculpture réalisée par Teva Victor en décembre dernier. Les équipes de Te Fare Tauhiti Nui ont en effet dû rivaliser d'ingéniosité pour hisser l'œuvre d'art, puis la positionner sur un tube en acier et enfin la placer sur son socle. Et pour cause, elle est haute d'environ 1,50 m et pèse 800 kilos ! La pièce en pierre de basalte représente un tiki d'inspiration marquisienne avec une touche contemporaine. En bas à droite, une petite nacre en cercle avec l'inscription de son nom forment sa signature. C'est le fruit d'un travail de longue haleine qui aura duré trois semaines et qu'il offre aujourd'hui à la Maison de la Culture dans le cadre d’un échange avec l'établissement qui accueille ses expositions chaque année, la première semaine de décembre. Un don qui est estimé à "environ deux millions de Fcfp" selon le petit-fils de Paul-Émile Victor.

Présent pour veiller à l'installation de sa nouvelle réalisation, l'artiste rapporte : "C'est une pierre de la Presqu'île que j'ai récupéré sur un chantier. Elle était destinée à faire un enrochement et elle m'a interpellé d'emblée. Elle est dense, et ce qui est intéressant c'est qu'elle a une croûte extérieure de couleur marron-beige, tandis que l'intérieur est plus gris foncé, en fonction de la densité du polissage, de l'affinement. La sculpture a un côté effilé et longiligne. Je m'inspire de la tradition marquisienne mais j'apporte également une note plus moderne, avec notamment cette bouche plutôt réaliste. Le mouvement de vagues représente justement cette ondulation entre l'ancien et le nouveau, et j'essaie de me faufiler entre ces deux tendances pour accomplir une œuvre originale."

Les équipes de Te Fare Tauhiti Nui ont dû rivaliser d'ingéniosité pour hisser sur son socle cette pièce en basalte mesurant 1m50 et pesant environ 800 kilos.
Les équipes de Te Fare Tauhiti Nui ont dû rivaliser d'ingéniosité pour hisser sur son socle cette pièce en basalte mesurant 1m50 et pesant environ 800 kilos.
"LA SCULPTURE EST UNE PASSION QUE J'AIME PARTAGER"

Soucieux de conserver un aspect brut, Teva Victor considère qu'il est "important de garder l'état originel et authentique de la pierre, parce que la nature est belle et il faut l'honorer telle qu'elle est". Quant à son rapport à la pierre, il est essentiel : "Il y a plusieurs critères qui font que je choisis telle ou telle pierre. D'abord, je regarde le visuel : sa forme, son homogénéité et sa couleur doivent m'interpeller. Et ensuite, je fais attention à l'énergie qu'elle dégage, car je suis assez animiste et je considère que certaines pierres ont leur propre vécu. Elles sont passées par la cheminée du volcan, elles viennent directement du centre de la Terre et sont donc chargées de l'énergie créatrice de base. Par imposition de main ou mon ressenti, je vois si elles sont ouvertes et si on peut travailler ensemble. Il m'est parfois arrivé que je ressente qu'une pierre ne souhaite pas être déplacée, qu'elle ne soit pas positive. Cette pierre sculptée est pour sa part très chargée, en positif bien sûr."

Après avoir habité de nombreuses années à Bora Bora, Teva habite désormais à Punaauia. Cette performance au cours de laquelle le public pouvait suivre l'évolution de son œuvre était une première, mais en "appelle de nouvelles afin de créer, peut-être, des vocations. Lorsque les gens voient les différentes étapes, ils se rendent davantage compte du travail que cela nécessite". Et d'ajouter : "La sculpture est une passion que j'aime partager, je le fais avec amour." Dans ses projets, il cherche un grand terrain et profite de nos colonnes pour lancer un appel : "Je dois impérativement trouver un endroit, sur Faa'a idéalement, qui me permettra de faire des œuvres de cette taille-là, c'est-à-dire assez monumentales. J'ai envie de réaliser de grandes œuvres comme celle-ci, tout en continuant mes réalisations de taille normale d'une cinquantaine de kilos pour mes prochaines expositions."


Cette œuvre d'art est un tiki d'inspiration marquisienne avec une touche contemporaine.
Cette œuvre d'art est un tiki d'inspiration marquisienne avec une touche contemporaine.

Rédigé par Dominique Schmitt le Vendredi 22 Janvier 2016 à 08:24 | Lu 2612 fois






1.Posté par umara le 22/01/2016 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est un mixe entre un alien et Shrek ?

2.Posté par POTI le 22/01/2016 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Teva est le fils de Paul-Emile Victor, et non son petit-fils comme mentionné dans l'article.

3.Posté par poko lala le 22/01/2016 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi j'aurai dis un mutant maohi .

4.Posté par touriste le 22/01/2016 21:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous ont bien sur porte leurs chaussures de securite pour faire le levage de cette piece de 800 kg !

5.Posté par Hirinake le 23/01/2016 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

6.Posté par Hirinake le 24/01/2016 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Votre commentaire a été modéré, merci de votre compréhension. La rédaction

7.Posté par emere cunning le 26/01/2016 23:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est sûr qu'il fait une drôle de tête, not the one to welcome people in. On devrait le mettre à la sortie plutôt qu'à l'entrée.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 11:44 Le 17 ème salon du livre de Tahiti approche

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance