TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La mairie de Faa'a lève son blocage mais poursuit le sit-in




FAA'A, le 19 avril 2017. Depuis mardi soir, la mairie de Faa'a "manifeste". Après avoir bloqué la route entre Pamatai et le centre commercial Carrefour, la circulation a été rouverte mercredi matin. La mairie demande "des actions concrètes" pour les riverains du canal, situé à côté de l'aéroport, la hausse du Fonds intercommunal de péréquation et la mise en place d'une taxe aéroportuaire au bénéfice de la commune. Le conseil municipal organise une réunion d'information ce jeudi soir à Outuaraea.

Ce mercredi matin, les agents de la commune de Faa'a étaient en sit-in au flamboyant. Certains d'entre eux sont venus après avoir assuré le matin le ramassage des ordures. "Le service minimum est assuré", insiste-t-on.
Les muto'i ont été placés sur la RT1 en bas de Pamatai et au niveau du centre commercial Carrefour. Seuls les scooters qui ne peuvent pas circuler sur la RDO et les riverains pouvaient passer. Depuis mardi soir, la route était bloquée. Ce mercredi matin, vers 9 h 30, la circulation a été rouverte "temporairement pour que les automobilistes puissent lire les banderoles". Le maire de Faa’a a expliqué jeudi soir devant la presse les raisons de ce mouvement. « En usant d’autres moyens que la discussion, peut-être que ça réveillera les consciences et que chacun assumera ses responsabilités », a souligné Oscar Temaru.

Le tavana et les agents de la commune dénoncent quatre points : "l'absence d'actions concrètes et durables face à la situation désastreuse des familles sinistrées lors des intempéries, face à la colère des usagers des routes détériorées, des propriétaires désespérés vivants aux abord des ruisseaux et rivières, l'insuffisance de la dotation du FIP (Fonds intercommunal de péréquation), l'irresponsabilité de l'Etat dans l'application du CGCT (Code général des collectivités territoriales), le manque à gagner au budget communal constaté depuis 1975 suite au mépris de l'Etat et du Pays d'examiner sérieusement la mise en place d'une taxe aéroportuaire".

Le conseil municipal organise une réunion d'information sur ces questions ce jeudi 20 avril à 18 heures à l'esplanade de Outuaraea. En fonction de la réaction de la population, le maire de Faa’a décidera de la manière de poursuivre le mouvement.

En premier point d'inquiétude, Jimmy Panie, conseiller à la mairie de Faa'a, évoque la question de "la gestion du canal qui se trouve entre l'aéroport et l'ensemble des maisons qui se situent en contrebas". "Quand il y a une intempérie, ces foyers se retrouvent dans l'eau", souligne-t-il. "Aujourd'hui, la population ne comprend pas que le maire ne puisse pas intervenir mais ce n'est pas de sa compétence. C'est de la compétence du Pays et de l'Etat. A travers cette action, on a voulu dire à la population de Faa'a que la commune est solidaire même si elle n'est pas compétente dans ce domaine."

Sur cette question des sinistrés, le porte-parole du gouvernement, Jean-Christophe Bouissou, a répondu : "il s’agit d’un mauvais procès fait au Pays". "La critique est injuste : on n’a jamais été aussi rapide", a-t-il commenté. "Sur les 42 dossiers transmis par la commune de Faa’a et traités, 32 familles ont reçu leur aide. Les dix autres sont programmés à la prochaine commission. Toutes ces interventions ont été faites sur la base de déclarations faites auprès de la municipalité."


Pour une hausse du FIP
La hausse du FIP continue à être une revendication importante des maires et était sur les lèvres des manifestants ce mercredi.
Pour rappel, l'article 52 du statut de 2004 prévoit que le fonds intercommunal de péréquation (FIP) reçoive au moins 15 % des impôts, droits et taxes perçus au profit du budget général de la Polynésie française (ce pourcentage est actuellement à 17%). Depuis des années, les maires demandent la mise en place d’une véritable fiscalité communale. Le président du Pays avait rappelé lors du congrès des communes en août que ce souhait était "irréaliste en l’état actuel de l’économie et de la situation financière de la Polynésie française". Suivant cette même ligne, Jean-Christophe Bouissou a précisé que "Pour aller dans le sens d’un meilleur soutien financier des communes (…), il faudrait que l’Etat accepte de relever sa participation. Aujourd’hui, le Pays prend 17 % de ses recettes pour reverser au FIP ; je pense que l’Etat doit être en mesure de constater aujourd’hui qu’il y a un certain rattrapage à faire ».

Pour Jimmy Panie, "les communes ont beaucoup de mal à assurer leurs compétences". "Pour assurer ces compétences, il faut des moyens financiers. C'est le nerf de la guerre. Si vous voulez qu'on assume : 'rehaussez ce pourcentage pour soutenir les communes, qu'elles soient petites ou grandes'". En troisième point, c'est donc le Code général des collectivités territoriales qui coince du côté de la mairie de Faa'a : "Les objectifs sont impossibles à tenir", souligne Jimmy Panie.

Enfin, la mairie de Faa'a continue à réclamer une taxe aéroportuaire en faveur de la commune. En juillet 2015, le conseiller de François Hollande, Marc Vizy, avait indiqué, au micro de Radio 1 qu'il y avait "un débat juridique sur qui a le pouvoir d'instituer cette taxe. Pour l'instant, il y a une étude sur cet aspect juridique". "Il faut aussi qu'il y ait un consensus local sur le niveau de taxation", précise-t-il. "Le conseil municipal demande qu'une taxe soit mise en place pour permettre le développement de la commune en compensation des effets négatifs que l'aéroport a porté sur la commune", justifie Jimmy Panie.

Début avril, la Cour administrative d'appel de Paris a annulé la concession accordée à Aéroport de Tahiti qui s'occupe de la gestion de l'aéroport de Tahiti Faa'a au motif que l'appel d'offres n'avait pas été effectué de manière régulière. « Nous rencontrons des sociétés intéressées par la gestion de cet aéroport », a précisé Oscar Temaru. « Nous ne souhaitons pas qu’une société étrangère ou métropolitaine vienne. Là-dessus, on n’est pas d’accord avec l’État et on ne pourra jamais l’être. »

De son côté, Jean-Christophe Bouissou a indiqué ce mercredi : "Nous sommes favorables à ce que la commune puisse être indemnisée des nuisances liées à cet aéroport (…). Nous irons même plus loin au gouvernement puisque nous souhaitons l’intégration de la commune de Faa’a au sein de la société qui gère l’aéroport ou qui gérera, en fonction des décisions de justice à venir. (…) Notre volonté est de permettre à Faa’a d’intégrer la capitalisation de la future société qui devra gérer notre aéroport."
Le haut-commissaire ne peut pas s’exprimer publiquement sur ce dossier en raison de la période de réserve électorale liée au scrutin présidentiel.

La mairie de Faa'a lève son blocage mais poursuit le sit-in
Le maire de la commune de Faa’a et son conseil municipal invitent toute la population de Faa’a, les riverains du littoral (de Fanatea à Auae) à participer à la réunion d’information publique dans le but de vous informer sur la manifestation communale de ce mercredi 19 avril. Cette rencontre se tiendra ce jeudi 20 avril à 18 heures à l'esplanade de Outuaraea.
Pour toute information, veuillez joindre le standard de la mairie au 40 80 09 60.

La mairie de Faa'a lève son blocage mais poursuit le sit-in
Circulation sur la RDO : le rappel des règles
Pendant quelques heures, les poids lourds n'ont pas pu emprunter la route de ceinture à cause du blocage au niveau du flamboyant. Le ministre de l’Equipement et des transports intérieurs a rappelé dans un communiqué la règlementation pour la circulation sur la RDO des véhicules de transport en commun ou de transport de marchandises. "Pour des raisons impérieuses de sécurité et de solidité du réseau routier et des ouvrages d’art, la circulation des véhicules de transport en commun de personnes et de marchandises, sur la RDO, est strictement réglementée, et le non-respect des dispositions en vigueur exposent les contrevenants à des sanctions pénales et administratives", rappelle le communiqué. "Seules les demandes dûment justifiées peuvent faire l’objet d’une dérogation exceptionnelle et individuelle délivrée par le ministère chargé des transports intérieurs."

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 19 Avril 2017 à 09:39 | Lu 9971 fois

Tags : CIRCULATION, FAAA





Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

36.Posté par Muxu le 21/04/2017 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et sa décharge à ciel ouvert, que doit-on en penser ? Des Plastiques et autres batteries qui mettront des siècles à disparaître.... il aura laisser son empreinte le gentil et opprimé Oscar. Une honte.

35.Posté par Chaval 2 le 21/04/2017 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tous ces commentaires scandalisés par le comportement de ce maire à vie, devraient normalement lui faire comprendre qu'il n'est pas aimé, ni soutenu par les gens intelligents qui vivent dans ce "pei". Seuls les bas du front, ceux qui ne comprennent rien à rien, ceux qui lui érigent un piédestal, ceux qui en font leur "dieu", ceux qui ne jurent que par lui, seuls ces pauvres gens sont victimes de la démagogie de ce "prince" de l'illusion qui leur fait prendre leurs désirs pour des réalités, mais qu'est ce qu'il s'en fiche, si ce gens là s'en rendaient compte peut-être se réveilleraient-ils de leur rêve de bisounours. Lui n'a qu'un objectif être le "libérateur" du "joug colonialiste", ce mec est Machiavel qui se moque du peuple.

34.Posté par tips le 20/04/2017 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel bouffon ce mec, comment peut il encore être maire? comment les administrés peuvent encore vivre dans cette ville pourrie, dégueulasse, pas entretenue? Il faut virer ces vieux cons, Oscar, Flosse et Cie qui pourrissent l'économie et l'image de ce pays qui mérite bien mieux que ces profiteurs, qui crachent sur l'état qui leur a permis de s'enrichir sans état d'âmes, pauvres types, vous êtes une honte... Les employés communaux bien payés à foutre pourraient aussi peut être profiter du blocage pour nettoyer cette ville dégueulasse, et bosser un peu pour une fois !!! A vomir ...

33.Posté par Zembla le 20/04/2017 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le "fait d'entraver ou de gêner la circulation (...) est puni de deux ans d'emprisonnement et de 4 500 euros d'amende" par le Code de la route.
Pourquoi laisse t-on faire Oscar commettre des infractions, sans qu'il ait a subir la moindre peine ? Nous quand on fait une bêtise sur la route, ben on se fait mettre un PV et on doit payer pour l'infraction commise. Pourquoi pas lui ?

32.Posté par raerae hétéro le 20/04/2017 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alloooo la gendarmerie !!

Il y a atteinte a la libre circulation des personnes !!!

Finis la sieste !!

Go action !!

31.Posté par Lebo RORO le 20/04/2017 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Oscaramel depuis le nombre d'années qu'il est maire...
Il aime surtout voyager, à l'étranger et jouer son sport de "pôvre".
Une honte de le laisser perdre les sous de Faa'a.

30.Posté par proQ le 20/04/2017 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ou est la gendarmerie ???
Pourquoi elle reste a la clim ??
Faut bosser les gars !!!

29.Posté par HM le 20/04/2017 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oscar Temaru : « Nous ne souhaitons pas qu’une société étrangère ou métropolitaine vienne. Là-dessus, on n’est pas d’accord avec l’État et on ne pourra jamais l’être. » Alors si on comprend bien, pour Oscar le capital et les énormes investissements qui doivent obligatoirement être fait pour maintenir notre aéroport dans les normes, devraient reposer exclusivement sur les épaules des habitants de Faa'a ??? Parce que la taxe, heuuuu, c'est loin, très loin d'être suffisante. Faudra qu'il fasse cracher ses administrés au bassinet et même de beaucoup pour espérer pouvoir rester a l'équilibre !!! Bref, encore une lubie irréfléchie économiquement et basée sur une idéologie aussi idiote que dépassée.

28.Posté par Jean pierre Beaulieu le 20/04/2017 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel pauvre type ! OSCAR c'est de par sa commune en ruine et vouée à la racaille, la honte de la Polynésie, c'est une image (en mieux grâce aux sous Français) de ce que serait une Polynésie indépendante.
Parfois je me demande si ceux qui le suivent ont toute leur raison (j'en doute)

27.Posté par Yuma le 20/04/2017 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si je m'amusait a bloquer la route, j'irai directe en tôle. Pourquoi pas lui ?

26.Posté par Mike le 20/04/2017 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faa'a a déjà la réputation d'être l'un des aéroports parmi les plus chers au monde. Beaucoup de compagnies ne viennent pas a cause de ça, beaucoup de compagnies nous ont déjà quitté, préférant d'aller voir ailleurs vers des cieux plus intéressants et plus profitables et les quelques unes qui restent, en dehors d'ATN, menacent constamment de partir, tant l'exercice ne tient qu'a un fil. Oscar n'a jamais voulu comprendre que le monde ne tourne pas autour de Faa'a. Les compagnies aériennes, les passagers et les touristes du monde entier ont le choix et ce sont eux qui décident où aller suivant le rapport de qualité/prix d'une destination. Oscar a tout faux s'il pense qu'une taxe supplémentaire rendrait service a Faa'a. Ce sera l'inverse.

25.Posté par legalizz fafaru le 20/04/2017 08:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le hausaire doit faire respecter l'ordre et la loi de la république colonial, pourquoi il se planque?

Il faut envoyer les CRS pour karshériser les Maohi

24.Posté par Chaval 2 le 20/04/2017 06:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et voilà Mr Oscarito ne sait plus quoi faire pour attirer les feux de l'actualité sur sa petite personne insignifiante." La faute du pays, la faute de l'Etat" mais bien sur on veut mettre en cause ceux que l'on déteste et sur qui on crache sa xénophobie, il ne manque pas d'air ce clown qui a fait quoi exactement quand il a eu les rênes du pouvoir ? Sa commune est pourri et dangereuse, mais il s'en tamponne le "coquillard," il veut pas de la France, alors qu'il se débrouille avec sa grande bouche. Il devrait dégager du paysage car il n'apporte que rancoeur et haine et les "malheureux" qui glandent toute la journée le suivent sans réfléchir.

23.Posté par DIKé le 19/04/2017 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le plus grave c'est que des "pauvres gars" de Faa'a, dans tous les sens du terme, sont pré-chauffés à la "place du flamboyant" contre dixit "la France". texto entendu: "l'aéroport ne paie aucune taxe à la commune, si les routes et les canalisations d'évacuation des eaux sont en mauvais état c'est pour ça, et l'aéroport c'est la France"" S'il le faut on va bruler l'aéroport" . On ne peut pas faire plus simple comme démonstration pour des gars au QI de ???, sans emplois, sans revenus, sans avenir. . Comment cela a-t-il commencé en Guyane il y a 2 mois? Je suis certain à 100% que nos cocos rêvent d'un " pou Tahiti décollé". Si jamais il y en a un au Haussariat qui s'intéresse à la vie de la colonie, il serait temps de se remuer. A bon entendeur salut.

22.Posté par Teva le 19/04/2017 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et sa taxe aéroportuaire, qui croyez vous qui va la payer en fin de compte ? Les passsagers biensûr, comme si le prix du billet d'avion n'était pas assez cher !!!

21.Posté par Citoyen le 19/04/2017 22:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jimmy Panié, voila encore un autre guignol ! Il ose venir défendre une commune alors qu''il y a pas si longtemps il les foutaient bien dans la merde avec sa société de vidéosurveillance en empochant le pognon sans jamais livrer le matos ! Chaplin !

20.Posté par tute veoveo le 19/04/2017 20:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je paye des impôts a la commune de Faa'a , et c'est pour sa !!!!!

pour voir ces agents de la mairie se gratter le pito

19.Posté par Kriss le 19/04/2017 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est illégal de bloquer une route (et entraver la libre circulation des gens) sauf raison valable : dangerosité pour la circulation, événement particulier. Qu'attend le haussaire pour les virer de là et foutre en taule le débile en chef !

18.Posté par TAAHOA le 19/04/2017 19:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vu sur Polynésie 1re, Mr Vincent DUBOIS, candidat Tahoeraa aux législatives et Mr Jean TEMAURI aux côté des manifestants. Mais que faisaient-ils là ? Mr DUBOIS, vous avez perdu 5 voix ainsi que Marine LE PEN. Vous m'avez déçu. TCHAO le Tahoeraa.

17.Posté par ici et ailleurs le 19/04/2017 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils font comme en Guyane :
1- d'abord bloquer la route.
2- ensuite bloquer les commerces.
3- enfin bloquer le centre spatial.

16.Posté par Lou le 19/04/2017 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Pour rappel, l'article 52 du statut de 2004 prévoit que le fonds intercommunal de péréquation (FIP) reçoive au moins 15 % des impôts, droits et taxes perçus au profit du budget général de la Polynésie française (ce pourcentage est actuellement à 17%)."
Il faut aussi rappeler que cette part des impôts pour le FIP était à l'origine de 25% et a été réduite par Gaston Flosse.
Mais pourquoi Oscar Temaru, lorsqu'il était président et disposait d'une majorité à l'assemblée, ne l'a-t-il pas fait remonter à 25%, comme il le réclamait pourtant avant 2004?

15.Posté par Arsenik le 19/04/2017 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Une semaine d'élections il en profite pour faire ch... tout le monde voir favoriser l'abstention. Totalement anti-républicain et irresponsable pour un maire. En taule Oscarito !!!

14.Posté par Tamatoa le 19/04/2017 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le bidonville de l'aéroport à Hotuarea, est un squat installé illégalement dans une zone à risque à coté de l'aéroport !!
Oscar a laissé s'installer et les entretiens dans la misère pour occuper le terrain et mieux dénoncer l'état pour sa propagande.

13.Posté par bande de blaireau ! le 19/04/2017 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On a payer ces banderoles avec l'argent des habitants de Faa'a

12.Posté par chacalus le 19/04/2017 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jimmy Panie ne parle pas au nom des communes , tu n’ai rien mec.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance