Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La lenteur du panda explique qu'il s'accommode du bambou



Miami, Etats-Unis | AFP | jeudi 09/07/2015 - Il est prouvé que l'estomac des pandas géants n'est pas adapté à la consommation de bambou, mais l'animal menacé de disparition s'accommode de ce régime alimentaire en raison de son rythme de vie particulièrement lent, explique une étude publiée jeudi.

L'étude, réalisée en Chine sur trois pandas sauvages et cinq en captivité et publiée dans la revue Science, montre que les pandas sont bien moins actifs que leurs cousins les ours.

Les dépenses énergétiques des pandas géants se révèlent "bien moins élevées que celles des koalas et semblables à celles des paresseux tridactyles", explique cette étude, précisant que les dépenses énergétiques des pandas représentent 38% de celles d'un animal terrestre au gabarit équivalent.

Et leur taux d'hormones thyroïdiennes --qui sont importantes pour la régulation de l'énergie et du poids-- est aussi anormalement bas comparé au reste des mammifères.

Ces données expliquent comment les pandas sont capables de survivre en mangeant du bambou, alors que leur estomac n'est pas adapté à cette nourriture selon de précédentes recherches.

La lenteur du grand mammifère induisant peu de dépenses énergétiques, ils sont en mesure d'ingérer de grandes quantités de cette plante abondante dans leur habitat naturel du sud-ouest de la Chine.

Quelque 1.600 pandas vivent en liberté en Chine, et 300 autres en captivité.

Rédigé par () le Vendredi 10 Juillet 2015 à 06:08 | Lu 182 fois





Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies