Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La décolonisation de la Polynésie française en discussion mardi à l'ONU



Edouard Fritch en debriefing avec François Diebolt de l'ambassade de France à New-York avant l'ouverture de la commission
Edouard Fritch en debriefing avec François Diebolt de l'ambassade de France à New-York avant l'ouverture de la commission
New-York, France | USA | lundi 02/10/2016 - Les Nations unies se pencheront mardi sur la décolonisation de la Polynésie française et écouteront deux des principaux acteurs politiques de cette collectivité d'outre-mer, le président autonomiste Edouard Fritch et le leader indépendantiste Oscar Temaru.

La quatrième commission des Nations unies, chargée des questions de décolonisation, prépare une résolution qui "réaffirme le droit inaliénable du peuple de Polynésie française à l'autodétermination".

Ce projet de résolution devrait être soumis au vote de l'Assemblée générale des Nations Unies en décembre. Il demande à la France de "coopérer sans réserve aux travaux du Comité spécial" chargé des questions de décolonisation. Il "déplore" que la France n'ait pour le moment pas fourni les renseignements demandés.

Les indépendantistes, habitués au lobbying onusien, se sont rendus en nombre à New York: Oscar Temaru est entouré d'une quinzaine de "petitioners", issus de son parti ou d'associations.

Mais cette fois, l'ONU entendra aussi la voix des autonomistes, favorables au maintien de la Polynésie dans la République française. L'actuel président, Edouard Fritch, devrait souligner que la Polynésie dispose d'une très large autonomie et s'est largement émancipée du colonialisme. Il rappelle souvent que les autonomistes ont remporté toutes les élections depuis dix ans et que les Polynésiens ne sont donc pas majoritairement favorables à l'indépendance.

- Superficie maritime de la taille de l'Europe -

Pour ses adversaires, l'autodétermination n'est pas l'indépendance: c'est un choix que doivent faire les Polynésiens sur leur avenir, par référendum, au terme d'un processus d'information sur leurs droits et sur leur histoire. Ils pourraient par exemple se prononcer sur le maintien de l'autonomie actuelle, sur son renforcement à travers la départementalisation, sur l'indépendance ou encore sur un statut d'Etat associé.

Avec le soutien d'associations antinucléaires et écologiques, Oscar Temaru cherchera à démontrer mardi que l'action de la France a nui à la population polynésienne. Chacun des "petitioners" disposera de trois minutes, soit trois quarts d'heure environ de temps de parole en tout, après les dix minutes accordées au président Fritch, qui sera le seul autonomiste à s'exprimer.

Les indépendantistes veulent avant tout pousser la France à s'asseoir à la table des négociations sur l'autodétermination. "Je pense que la France, en tant que membre du Conseil de sécurité de l'ONU, ne peut pas rester absente de ce débat", a déclaré dimanche à l'AFP Oscar Temaru, déjà présent à New York.

Mais ce n'est pas tout: le projet de résolution, que les indépendantistes ont largement inspiré, "exhorte la puissance administrante (la France, ndlr) à garantir la souveraineté permanente du peuple de Polynésie française sur ses ressources naturelles, y compris les ressources marines et les matériaux sous-marins".

La Polynésie française dispose d'une surface maritime comparable à la superficie de l'Europe, dans le sud de l'océan Pacifique. Ses ressources sous-marines ne sont pour le moment pas exploitées, mais les indépendantistes craignent que la France n'en prive la Polynésie, comme elle en a la possibilité si elle juge ces matériaux stratégiques.

Fin novembre 2013, l'ex-ministre des Outre-Mer Victorin Lurel, avait refusé "de s'inscrire dans un processus international de décolonisation" de cette collectivité, engagé par l'ONU.

ml/frd/ch/kp



Rédigé par AFP le Lundi 3 Octobre 2016 à 05:25 | Lu 3275 fois







1.Posté par simone grand le 03/10/2016 07:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si c'est pour faire comme les autres pays du Pacifique qui expulsent les plus doués de leurs enfants pour les parasiter à distance, ça n'est pas la peine.

2.Posté par Hans Van Barneveld le 03/10/2016 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si sur un "malentendu" la Polynésie accédait à son indépendance, le futur Président Oscar pourra enfin nous donner son projet de société du pays en terme de création d'emplois, de logements, de sécurité, de formations, de santé, de justice, fiu j'arrête là... pfff

Et si ça marche pas c'est pas grave ce sera forcément la faute à la France criera Oscar en argumentant qu'elle nous a laissé tomber... en gros oui à la Polynésie non-française mais toujours avec les quelques 180 milliards du "partenaire" français ! c'est moins risqué pei ...

3.Posté par tutua le 03/10/2016 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les colonisés trouillards de l'outre mer français ne veulent pas de la décolonisation ! Mon Dieu, sans la France, nous sommes fichus...
Pov types !!!

4.Posté par N''''est pas onusien qui veut le 03/10/2016 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que fait l'ONU pour la Palestine, pour la Syrie, pour l'afrique...
L'ONU est au service des grandes puissances mondiales...
L'ONU ne nous aidera jamais !!!

5.Posté par Pito le 03/10/2016 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je souhaiterais savoir qui sont tous ces guignols qui ont accompagné Temaru à l'ONU. Qui représentent ils sinon une minorité. Je suppose que le groupe 93 et son curé son du déplacement et peut être aussi des pasteurs de l'église protestante, ainsi que verts......enfin toute cette faune qui détruit petit à petit notre fenua. Heuresusement que le peuple a compris depuis longtemps où se trouve son intérêt. Mais une question : qui paye ces vacances onusienne de cette quinzaine de touristes ?

6.Posté par pat le 03/10/2016 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les associations écologiques soutiennent Oscar Temaru, maire de la ville la plus polluée de Polynésie et dont le lagon est devenu un dépotoir !! Go figure!

7.Posté par beaulieu jean pierre le 03/10/2016 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De grand malades ces indépendantistes, si il devait un jour y avoir indépendance, ce serait bien sur au détriment des populations, pendant que les dirigeants (comme partout ou cela a été) se gaveront des aides internationales.

8.Posté par Roro LEBO le 03/10/2016 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Oscar et ses avantages "grâce" à un peuple français ne peut être négatif...
Sa famille est aussi "étrangère" dans son sang.

9.Posté par Corbeau le 03/10/2016 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous ne sommes pas des français et nous ne sommes pas en France en Polynésie, réveillez vous, vive l'indépendance, nous ne voulons plus de l'occupation française en Polynésie.
Notre valeur aux yeux des blancs augmentera, cette hypocrisie de la France de vouloir le bien du peuple Polynésien disparaîtra.
N'oubliez jamais que la France n'a pas d'amis, mais que des intérêts.
La Polynésie elle a été abusé du fait de sa tradition de l'accueil, c'est fini !

10.Posté par Le Vieux le 03/10/2016 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Autrement, j'ai la recette du fafaru !!!

11.Posté par tutua le 03/10/2016 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

serrez les fesses, ouvrez bien vos oreilles, on peut l'avoir en direct, Oscar est à New York !!!

12.Posté par tikinui le 03/10/2016 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oscar ne représente rien ici et personne ne veut d'une Polynésie à l'image de FAA'a

13.Posté par Koolootamam FIUROA le 03/10/2016 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

balese le le vieux de 10

14.Posté par Fab. le 03/10/2016 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense que Monsieur Edouard FRITCH fait un bon président de la POLYNESIE FRANCAISE si il y a un choix à faire entre Monsieur FRITCH, Monsieur FLOSSE, Monsieur TEMARU , des trois c'est Monsieur FRITCH qui est le plus solvable pour se faire entendre à l'ONU et cela sans préférence politique.

15.Posté par paku le 04/10/2016 06:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pat menteuse

16.Posté par One love le 04/10/2016 07:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@9
je suis d'accord avec le début de ton post...la Polynésie mérite son indépendance cela est sur....
par contre ton analyse "notre valeur aux des blancs augmentera" sic!! no comment!!!
de plus il faut sortir du fantasme du peuple parfait qui vivaient avant l'arriver des européens
La Polynésie a été abusé par l'avidité des rois, des rennes et de leurs cours ainsi que l'appetit des nouveaux arrivants c'est tout...

17.Posté par tutua le 04/10/2016 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P12
tu as raison, personne ne veut d'une Polynésie qui ressemble à Faa'a mais d'abord, tu devrais mieux t'informer. Faa'a a perdu son bord de mer, c'est un drame quand on habite à Tahiti, les familles n'ont pas accès à la mer, à moins d'avoir une pirogue...C'est aussi la seule commune dont plus du tiers des habitants vivent très chichement, dans des lotissements sociaux et Oscar a beaucoup fait pour améliorer leur environnement.

l'Onu c'est un autre monde, nous en attendons beaucoup. Ce n'est pas votre cas, vous avez la trouille sans même savoir ce qu'est la décolonisation, vous ne voulez surtout pas savoir, ça vous stresse ! D'ici la fin de l'année, les choses devraient commencer à se préciser, nous aurons une meilleure vision de ce qui va suivre.
Et bonne chance à Edouard bien sûr.

18.Posté par tutua le 04/10/2016 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P7
c'est vous les grands malades, la trouille d'être souverains, de conduire notre pays pour un avenir meilleurs, en toute liberté et avec la France en plus. Vous avez peur de la liberté ? cessez de gémir, c'est pas digne.

19.Posté par tutua le 04/10/2016 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

P5 pito
ces "guignols" comme tu dis, ce sont des souverainistes, des hommes épris de liberté. Chacun ses choix. Il y en a qui ne veulent pas de leur liberté, qui préfèrent être sous la coupe d'un autre pays, la grande France qui nous a empoisonnés et vous ne dites rien !!! c'est normal ?
Pov de vous

20.Posté par Roro LEBO le 04/10/2016 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juste pour rappeler que les canons de Sainte-Amélie durant la première guerre mondiale, ce ne sont pas les Polynésiens qui les ont créé... Merci les Farāni. ♥

21.Posté par paku le 05/10/2016 06:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vive l'autonomie avec un président collabo condamné pour défendre la France a l'onu sinon direct nuutania ils doivent se marer
président autonomistes condamné
ministres condamnés
représentants condamnés
maires condamnés
député condamné

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance