TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La SEO fête ses 100 ans, elle promet un certain nombre de festivités




PAPEETE, le 12 avril 2017 - La Société des études océaniennes (SEO) est née en janvier 1917. Elle a été fondée par le gouverneur Julien pour étudier toutes les questions allant de l'anthropologie aux mœurs en passant par l'histoire et les traditions. Les résultats des travaux devant être publiés dans un bulletin qui vit toujours, le BSEO. L'actuel président de la société, Jean Kape, fait le point sur les festivités qui vont marquer l'année.

Dans l'article 1er de l'arrêté de création de la Société d'études océaniennes (SEO) est précisé : "Il est fondé, à Papeete, chef-lieu des Établissements français de l'Océanie, un groupement dit Société d'Études Océaniennes ayant pour but l'étude sur place de toutes les questions se rattachant à l'anthropologie, l'ethnographie, la philologie, l'archéologie, l'histoire et les institutions, mœurs, coutumes et traditions des maoris de la Polynésie orientale". Cet arrêté signé par le gouverneur Julien le 1er janvier 1917, formalise la naissance de la SEO.

Une raison officieuse

Jean Kape, le président actuel de la société, nuance : "officieusement, je pense que la SEO a été fondée pour freiner l'activité des beachcombers, de ces personnes qui étaient à la recherche d'objets exotiques qu'ils ramassaient pour leur compte. En sensibilisant les habitants polynésiens à la valeur de leur patrimoine, la SEO pensait pouvoir protéger ce patrimoine. Ce qu'elle a réussi à faire."

Cette sensibilisation passait par la publication d'un bulletin. Le fameux BSEO qui existe toujours et continue de paraître régulièrement. "En moyenne, trois fois par an", précise Jean Kape. L'article 2 de l'arrêté du 1er janvier 1917 indique : "la Société d’Études Océaniennes affirmera son existence et fera connaître ses travaux par le moyen d'un organe périodique appelé Bulletin de la Société d'Études océaniennes, et portant en sous-titre la rubrique Polynésie Orientale, afin de bien situer l'aire géographique de son action principale". Auteurs, administrateurs, président et comité de lecture travaillent actuellement sur le numéro 339 du BSEO. "Sa sortie a pris un peu de retard", reconnaît Jean Kape qui rappelle que les membres sont bénévoles et surtout occupés à d'autres activités au quotidien.

Le BSEO est un recueil d'articles sélectionnés et relus par un comité. "On a cette image d'une société savante qui publie des textes de chercheurs", rapporte Jean Kape, "mais ce n'est pas que ça. Nous acceptons et encourageons tous ceux qui le souhaitent à proposer des articles, tous ceux qui peuvent apporter un éclairage sur la culture, l'histoire, le patrimoine..." Les articles passent ensuite par le filtre du comité qui garantit et pérennise le sérieux du bulletin.

Pendant son siècle d'existence la SEO a assuré la publication des BSEO mais aussi géré le fonds du Musée de Papeete né en 1917 lui aussi et resté ouvert jusqu'à la fin des années 1960. "Jusqu'à ce que ce fonds soit rétrocédé au Pays", explique Jean Kape. La SEO a par ailleurs et jusqu'en 1998 édité un catalogue de ses publications, une sorte d'index de tous les articles proposés dans les BSEO, elle a organisé des conférences, elle a été en lien avec la pause de la stèle Pierre Loti, les tiki de Raivavae, la restauration du marae Arahurahu de Paea.

Les articles numérisés

La SEO est désormais une centenaire qui entend poursuivre ses objectifs premiers tout en s'inscrivant dans l'ère numérique. Une convention a été signée en ce sens avec l'Université de Polynésie française pour numériser tous les numéros des bulletins. "Nous y pensions depuis un moment mais n'avions pas de fonds, l'université nous l'a proposé il y a peu, nous avons saisi l'opportunité. C'est un geste fort, en particulier en cette année anniversaire." Les articles seront mis gratuitement en ligne sur le site de l'université et sur le site de la société.

Pour fêter le centenaire, d'autres rendez-vous sont annoncés comme la parution d'un bulletin spécial centenaire, des conférences, une possible exposition au Musée de Tahiti et des îles. Les dates, lieu et horaires seront précisés ultérieurement.

Les membres de la SEO

La société compte huit administrateurs : Olivier Babin, Michel Bailleul, Jean-François Butaud, Marie-Noëlle Fremy, Robert Koenig, Daniel Margueron, Josiane Teamotuaitau et Frédéric Torrente. Au conseil d'administration de strouve : Jean Kape (président), Philippe RAust (vice-président), Eliane Hallais Noble-Demay (secrétaire), Peter Meuel (secrétaire-adjoint), Yves Babin (trésorier), Pierre Blanchard (Trésorier-adjoint). Raymond Vanaga Pietri est membre d'honneur.

Contacts

Au service du patrimoine archivistique et audiovisuel à Tipaerui
Site
Mail : seo@archives.gov.pf
Facebook : Société des Etudes Océaniennes

Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 12 Avril 2017 à 11:41 | Lu 1516 fois

Tags : bseo, jean kape, seo





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance