Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La Nouvelle-Zélande accueillera un sommet océanien de l’énergie en 2013



La Nouvelle-Zélande accueillera un sommet océanien de l’énergie en 2013
RAROTONGA, jeudi 30 août 2012 (Flash d’Océanie) – Murray McCully, ministre néo-zélandais des affaires étrangères, a annoncé mercredi que son pays accueillerait, en avril 2013, un sommet régional consacré à l’énergie, avec en toile de fonds la promotion des énergies renouvelables et la réduction de la dépendance des petits États océaniens aux énergies fossiles.

En faisant cette annonce, lors de sa participation au 43ème sommet des dirigeants du Forum des Îles du Pacifique, à Rarotonga (îles Cook), M. McCully a aussi rappelé que ces derniers mois, la Nouvelle-Zélande avait lancé et parfois inauguré d’importants projets visant à mettre en place des moyens de productions d’électricité photovoltaïque, notamment à Tonga, à Tokelau et aux îles Cook.

Le sommet régional de 2013, selon lui, s’inscrira dans cette continuité et sera organisé en partenariat avec l’Union Européenne.
L’objectif, selon M. McCully, est d’impulser un nouvel élan en matière de mise en œuvre concrète de ces moyens de production d’énergies renouvelables.
« Lors du sommet du Forum de l’année dernière, à Auckland, les dirigeants s’étaient engagés à promouvoir des énergies propres et renouvelables (…) Au cours des douze derniers mois, les pays du Pacifique ont fait des progrès considérables en matière d’indépendance énergétique. Pour maintenir cet élan et créer des opportunités de nouveaux investissements énergétiques efficaces, la Nouvelle-Zélande et l’Union Européenne organiseront ce sommet énergétique du Pacifique (début 2013) », a précisé le chef de la diplomatie néo-zélandaise.
Il devrait aussi s’agir de « mettre en relation les partenaires de développement, les investisseurs du secteur privé et les pays du Pacifique pour accélérer un mouvement de mutation régionale vers des énergies renouvelables ».

Ce sommet bénéficiera aussi de l’appui de la Banque Mondiale, de la Banque Asiatique de Développement et de l’Australie.
« Nous sommes aussi en pourparlers avec d’autres partenaires, comme les États-Unis, les Émirats Arabes Unis et le Japon », a ajouté M. McCully.
Dans le cadre des projets menés par la Nouvelle-Zélande, sa petite dépendance de Tokelau devrait d’ici fin 2012 entrer dans l’histoire en devenant le premier pays au monde à générer près de cent pour cent de son électricité à partir du solaire.

À Tonga, un projet photovoltaïque, le plus grand du Pacifique insulaire, vient d’être inauguré.
Pour les iles Cook, un projet de fourniture de moyens de productions d’énergies renouvelables est en cours, sur financement néo-zélandais à hauteur d’une dizaine de millions de dollars néo-zélandais (6,4 millions d’euros).
D’autres projets, dans la région, ont aussi été récemment financés par la France et son Fonds Pacifique (à Fidji) et par le Fonds japonais (PEC) pour l’environnement dans le Pacifique.

pad

Rédigé par PAD le Mercredi 29 Août 2012 à 21:56 | Lu 660 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies