Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La JDC sous le signe de la journée de l'Océan



Ces jeunes ont suivi leur JDC dans les locaux de l'Assemblée. La photo souvenir avec le président de l'institution était obligatoire ! Ravahere Temau, 19 ans, à la recherche d'un emploi
Ces jeunes ont suivi leur JDC dans les locaux de l'Assemblée. La photo souvenir avec le président de l'institution était obligatoire ! Ravahere Temau, 19 ans, à la recherche d'un emploi
PAPEETE, le 9 juin 2016 - Hier mercredi, une trentaine de jeunes étaient rassemblés à l'Assemblée de la Polynésie française pour y faire leur Journée défense et citoyenneté. Cette JDC était un peu spéciale, non seulement grâce au cadre parfaitement adapté pour parler des droits et des devoirs des citoyens, mais aussi parce qu'elle se plaçait sous le signe de l'océan.

La Journée défense et citoyenneté (JDC, anciennement nommée JAPD) est l'occasion de présenter aux jeunes Français de Polynésie leurs droits et devoirs en tant que citoyens, le fonctionnement et les missions de l'Armée, le RSMA… Mais aussi parfois d'aborder le sujet de la citoyenneté de manière plus vaste. Par exemple ce mercredi, à l'occasion de la Journée mondiale de l'Océan, les jeunes stagiaires ont aussi assisté à une présentation du MRCC sur la sécurité en mer et à une intervention de la direction de l'Environnement sur la protection des écosystèmes marins.

"Les jeunes étaient sincèrement intéressés. Ils nous questionné sur certaines espèces dont ils ont connaissance, notamment les taramea. On sent aussi qu'ils sont impliqués. Le jeune qui m'a questionné sur les taramea portait un T-shirt J'embellis ma commune, donc on sent que certains sont plus sensibilisés" nous explique Christophe Brocherieux, chargé d'études Milieux naturels à la direction de l'Environnement.

QU'EST-CE QU'ÊTRE CITOYEN ?

Cette JDC avait aussi la particularité d'être organisée, pour la deuxième fois, dans les locaux de l'Assemblée de la Polynésie française. Le président de cette institution, Marcel Tuihani, s'en réjouit : "il est important que les jeunes, et les Polynésiens en général, découvrent l'Assemblée et son hémicycle. C'est toujours un plaisir de rencontrer ces jeunes citoyens polynésiens, et c'est l'occasion à chaque fois de les sensibiliser à la problématique de la citoyenneté polynésienne et française, et à l'approche en matière de défense. Les choses ont évolué, il s'agit aujourd'hui de défendre aussi notre environnement, mais aussi de se préserver par notre comportement. On observe de plus en plus de comportements agressifs, la crise économique n'aidant pas."

Quand on lui demande si on se sent vraiment Français à Tahiti, l'homme politique est direct : "je ne pense pas qu'il faille opposer les choses. Au-delà d'être Français, nous sommes d'accord sur les valeurs que véhicule la République française. Liberté, Egalite, Fraternité, ce sont des valeurs fondamentales et le Polynésien se sent libre au fond de lui. La fraternité, le respect de l'autre, les Droit de l'Homme font partie de la culture polynésienne. Nous nous sommes approprié les valeurs de la citoyenneté française, et à ce titre-là, oui, nous nous sentons français."

Le lieutenant-colonel Allano
Le lieutenant-colonel Allano
Une vision partagée par le lieutenant-colonel Allano, directeur du centre du service nationale de Polynésie française. "La JDC est un moment privilégié où nous voyons passer toute une génération, et nous pouvons leur faire passer des messages. Ce message, c'est qu'ils sont devenus des citoyens à part entière, et à ce titre ont des droits et des devoirs. Qu'ils appartiennent à une communauté, et qu'en tant que citoyens ils peuvent être amenés collectivement ou individuelle à défendre leur pays. Ça peut être par les armes, dans l'armée, mais ça peut prendre d'autres formes, comme la protection civile, le service volontaire… Mais aussi la défense sur le plan économique et naturel, écologique. L'esprit citoyen, c'est le sacrifice de sa personne en faveur de tous. Ça peut être de sacrifier de son temps pour l'environnement. On voit ces associations qui mobilisent pour nettoyer les plages, et ça c'est une action civique."



Ravahere, 19 ans, à la recherche d'un emploi

"J'ai appris beaucoup de choses aujourd'hui, sur l'armée par exemple. Avant, quand on me disait 'armée' je pensais combat, tenue militaire et physique. Là aujourd'hui, je viens d'apprendre qu'il y a autre chose, qu'on n'est pas obligé de porter les tenues, qu'il y a les instituts… On nous a aussi parlé de l'océan et de l'environnement, je ne m'y attendais pas mais ça change. Il y avait d'abord le MRCC qui nous a parlé de leurs missions de sauvetage, de ce qu'ils font. Ensuite il y a eu l'environnement, c'était assez intéressant, et ça change le rythme. Il y avait aussi le test, je ne m'étais pas préparée même si je m'y attendais ! (rire)

J'ai aussi rencontré Marcel Tuihani. J'entendais parler de lui, mais c'est la première fois que je le vois. Et aussi la première fois que je visite l'Assemblée. On la voit tout le temps à la télé, et là j'y suis, c'est intéressant ! Je peux voter, mais il n'y a pas eu d'élections depuis ma majorité, ce sera l'année prochaine. C'est assez important quand même, j'entre dans la vie active, et je vote pour la première fois… C'est ça être une adulte !"


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 9 Juin 2016 à 17:39 | Lu 1108 fois







1.Posté par Rava le 10/06/2016 22:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hahaha j''adore!! C''était super👍

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 17:22 Une nouvelle ère à Polynésie 1ère radio

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance