TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

La CODIM en séminaire : mieux comprendre les rouages des services de l’Etat




PAPEETE, le 16 juillet 214 - A l’initiative du Chef de la subidivision administrative d’Etat des îles Marquises Guyslaine Charier, le premier séminaire des maires des îles Marquises s’est tenue à Taiohaè. Des agents de divers services se sont rendus sur place pour informer les hakaiki de leur rôle de conseiller et d’accompagnateur lors de démarches liées aux actions des communes.

Cette première session d’information et de sensibilisation à l’égard des maires marquisiens leur a permis de mieux connaître les divers mécanismes des services de l’Etat. Si le maire est le premier magistrat de sa commune, il se doit parcontre d’être soutenu et accompagné dans ses projets et démarches administratives. Certes, les services communaux remplissent leurs tâches mais parfois le traitement de dossiers complexes requiert l’assistance de services plus compétents, ceux de l’Etat donc. C’était là l’un des objectifs de ce séminaire.

Dans son communiqué, le haut-commissariat a expliqué que : « L’Etat était représenté par plusieurs services du Haut-Commissariat (la Direction des Interventions de l’Etat, la Direction de la Réglementation et des Affaires Juridiques, la Direction de l’ingénierie publique et la Direction de la défense et de la protection civile) auxquels s’étaient joints la Gendarmerie nationale ainsi que le Ministère de la Justice représenté par la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse. »


Des thèmes variés

L’un des premiers points abordés a été celui de la fonction publique suivis des dotations auxquels les communes ont droit. Il a aussi été question de la protection civile, de la sécurité, de la jeunesse ainsi que des services publics environnementaux. Comme l’a souligné le même communiqué : « La diversité, l’importance des sujets abordés ont donné lieu à des échanges de qualité, positifs et constructifs, les maires des Marquises ayant déjà tous l’expérience d’un premier mandat. Les informations et précisions échangées ont permis aux participants d’enrichir mutuellement leurs connaissances. »

Le dernier point lequel tient beaucoup à cœur aux tāvana marquisiens : l’inscription des îles Marquises au patrimoine mondial de l’Unesco dont la présentation a été effectuée par Pascal Ehrel, chef du projet . A l’issue de cette rencontre, les premiers magistrats ont regagné leurs îles respectives avec une nouvelle vision de leur statut et missions au service des ènana.

TP

Rédigé par TP le Mercredi 16 Juillet 2014 à 13:41 | Lu 504 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 31 Octobre 2016 - 10:09 Le Va'a de l'usage traditionnel aux courses

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki