Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La CLCV salue l'interdiction de la vente du Roundup dans les jardineries



Paris, France | AFP | lundi 15/06/2015 - L'association de consommateurs CLCV a salué lundi l'interdiction de la vente en libre service, dans les jardineries, du désherbant vedette de Monsanto, le Roundup, décidée dimanche par la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal.

"La CLCV avait demandé que cette mesure soit prise et accueille très positivement cette décision", selon un communiqué.

"La France doit être à l'offensive sur l'arrêt des pesticides", avait déclaré la ministre dimanche sur France 3, en demandant l'arrêt de la mise en vente libre dans les jardineries, du Roundup de Monsanto, le géant américain des semences et de l'agrochimie.

L'association se dit "favorable à l'interdiction de la vente en libre-service de l'ensemble des produits contenant du glyphosate : en jardinerie mais également dans les supermarchés et les magasins de bricolage".

Elle estime "indispensable" que les jardiniers amateurs soient conseillés lorsqu'ils achètent ces désherbants et "soient informés des alternatives existantes" du glyphosate (désherbage manuel, paillage après un bon binage, etc.).

Le Roundup avait été remis au centre de l'actualité après le classement en mars du glyphosate, son principe actif, comme cancérogène "probable chez l'homme", même si les "preuves sont limitées", par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

Dans un communiqué transmis à l'AFP dimanche, le groupe Monsanto expliquait ne pas avoir à ce stade "d'information réglementaire concernant une évolution de l'autorisation de mise sur le marché du désherbant Roundup".

Rédigé par () le Lundi 15 Juin 2015 à 03:41 | Lu 216 fois






1.Posté par Alain Uguen le 16/06/2015 03:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Interdire le seul Roundup ne servirait à rien : il y a de nombreux autres produits sur le marché qui font le même travail ! Et les agris et vitis en seront vite informés par les vendeurs de mort !

Plutôt que nous arcbouter sur un interdiction totale dont ne veut pas le Ministre plaidons pour l’interdiction de TOUS les désherbants totaux à 6 mètres des cultures destinées à l’homme et aux animaux et des cours d'eau. Là, les principales applications du Roundup et autres herbicides totaux seraient touchées et une majorité de consommateurs nous suivrait. Et les décideurs auraient un gros caillou dans leur chaussure !

La Loi sur l’eau a prévu une bande enherbée non traitée de 5 m le long des cours d’eau mais la Directive Nitrates a décidé d’un éloignement de 6 m pour les engrais. Comme nous assimilons engrais et pesticides à la pollution des nappes, nous proposons 6 m.

Mais comme il s'agit d'une cyber @ction, chacun peut personnaliser le message envoyé avant de le faire partir.

Cette cyber @ction est signable en ligne
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/ecophyto-972.html

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies