TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd
Lundi 1 Septembre
Mon espace perso

FENUACOMMUNICATION, Rue Charles Viénot BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel: 43 49 49

La CGPME se positionne sur l'assurance chômage: "le remède ne doit pas tuer le malade"




La CGPME se positionne sur l'assurance chômage: "le remède ne doit pas tuer le malade"
Dans une lettre adressée à ses adhérents, la CGPME revient sur les conditions de mise en place d'une caisse d'assurance chômage, se montrant soucieuse de la surcharge financière que cela représenterait pour les entreprises :

"Comme vous le savez, et comme vous avez pu le voir ou l’entendre dans les médias, le gouvernement, soutenu par le syndicat CSTP-FO, a proposé un projet de loi relatif à la création d’une caisse d’assurance chômage dont l’admission serait contrôlée par la Caisse de Prévoyance Sociale.

Il est vrai que dans un contexte économique défavorable, nombreux sont les salariés qui perdent leurs emplois via des licenciements économiques et qui se retrouvent dans une situation que nous pouvons définir de « précaire ».

C’est dans ce cadre, que le Ministre de l’économie a demandé aux partenaires sociaux de s’interroger sur ce projet.
Par conséquent, l’ensemble des membres du bureau Confédéral de la CGPME ont travaillé sur le sujet en étayant les points et arguments suivants :

1/ En période de crise économique, telle que la Polynésie Française la subit, la création d’une telle caisse serait inopportune et nuisible au développement de l’emploi salarié.

2/ La création d’une caisse d’assurance chômage serait l’objet d’une taxation supplémentaire sur les entreprises alors que celles-ci sont le moteur de l’activité économique et des emplois. Les entreprises seront à la fois soumises, aux paiements des salariés actifs et des personnes inactives faisant ainsi de la caisse d’assurance chômage, un curseur supplémentaire au coût du travail salarié.

3/ L’allocation chômage serait contrôlée et versée par la Caisse de Prévoyance Sociale alors que celle-ci a déjà du mal à prioriser ses actions sur la maladie, la retraite et la gestion de la couverture sociale.

4/ La création d’une caisse de chômage en Polynésie ne peut s’apparenter au modèle métropolitain tel qu’il est défini dans le projet de loi.

5/ Au regard des avis projetés par les membres du bureau confédéral, la création d’une caisse de chômage va totalement à l’encontre de l’idéologie Polynésienne. Une réflexion supplémentaire avec les syndicats de salariés est à privilégier.

6/ La CGPME propose que seul le licenciement économique soit le préambule de toute discussion avec les syndicats. La création d’une telle caisse doit être davantage encadrée par des mesures spécifiques. L’idée de la création d’un fonds unique est proposée… L’élément de base étant que cette caisse n’affecte pas plus qu’il n’est, le coût du travail.


En effet, quelques pistes de réflexion peuvent nous rapprocher des choix retenus par certains pays étrangers, notamment scandinaves qui ont fait le choix de confier la gestion de la caisse chômage ( dont l'adhésion est facultative) à des structures de proximité, de statut privé, agréées par le pays , ou d'autres dont le fonds de chômage est financer par les cotisations des assurés et des subventions du pays .

En outre, concernant les choix exprimés, relatifs à la gestion conditionnelle d'une caisse de chômage, la CGPME exprime son inquiétude quant à l’élargissement du champ de compétence de la CPS qui au-delà des missions qu’elle assure, devra également supporter la charge importante de la gestion d’une caisse de chômage.

Si la CGPME défend depuis toujours les intérêts des petites et moyennes entreprises, elle reste sensible à l'augmentation inquiétante des pertes d'emplois en Polynésie française et les conséquences dramatiques vécues par les salariés et les familles touchés de plein fouet par cette réalité.

C’est la raison pour laquelle, elle appelle chacun à s'interroger sur les choix économiques des dernières années, dont les conséquences ont eu pour effet d'augmenter les charges des entreprises, alourdir le coût du travail, multiplier les taxes pour finir par étouffer le marché de l'emploi.

De ce fait, la CGPME souhaite privilégier toute proposition dont la finalité passerait par la relance économique, créatrice d’activité et génératrices d’emplois, préservant ainsi l'espoir de tous et la fierté de chacun à vivre de son travail.

En conclusion, La CGPME appelle les acteurs sociaux à s’ouvrir à d'autres pistes de réflexion et peut-être, prendre en compte les modèles adoptés avec succès par certains pays, au lieu de s’inspirer d’un modèle métropolitain dont on sait pertinemment qu’il alourdit le coût du travail, réduit la compétitivité des entreprises et pour finir détruit des emplois, créant ainsi l'effet inverse de celui escompté : « le remède ne doit pas tuer le malade »



Le Président
Christophe PLEE

Rédigé par communiqué CGPME le Jeudi 23 Février 2012 à 15:15 | Lu 1166 fois

Tags : CGPME-SOCIAL


Notez


Commentaires

1.Posté par mcgiver le 23/02/2012 16:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Se cacher derrière "l'idéologie Polynésienne" pour éviter de mettre en place une caisse de chômage qui ne concernerait que les personnes qui sont licenciées ou dont on ne renouvelle pas le contrat est un peu facile.
Si on ne prends en considération que les licenciés économiques, toutes les personnes qui ont des contrats précaires (saisonniers ou CDD répétés et hors la loi, ce qui n'est pas rares ici...) se verront exclus de cette aide, ce qui est anormal.
Mesdames et Messieurs les patrons (Medef, CGPME et autres), étudiez les recommandations de l'OMT (Organisation Mondiale du Travail) et vous comprendrez les raisons pour lesquelles il est nécessaire d'aider "tous" ceux qui perdent leur emploi. On ne parle pas, bien sûr, d'indemniser des personnes qui ne travaillent pas ou qui quittent leur travail volontairement. Tout le monde sera gagnant et vous en priorité car ce que vous donnerez d'un côté vous sera rendu au centuple de l'autre; il n'y a que ceux qui ont de l'argent qui consomment et pour que vos entreprises tournent,il faut des clients qui achètent. Plus il y aura de chômeurs non indemnisés, plus vous aurez du mal à maintenir la consommation et donc la bonne marche de vos entreprises. A méditer....

2.Posté par heremoana le 24/02/2012 01:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

avec une caisse d'assurance chômage en Polynésie, la route serait ouverte vers un accroissement du chômage pour arriver entre 20 et 25 % comme a la Reunion ou dans les Caraïbes.. La bas il vaut mieux toucher le chômage ou le RMI additionne de la prime "braguette" et l'on vie mieux que si l'on travaille...

3.Posté par SANDRISTE le 24/02/2012 07:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MCGIVER Tu es un comique, dans le style la voix de son maître.... Vas à la pêche!

4.Posté par hans le 24/02/2012 07:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des profiteurs...! Pourquoi dédommager la population Ma'ohi condamné à léguer leurs biens/terres au banquier à qui ils ont fait un crédit pour construire mais qu'ils ne pourront rembourser par perte d'emploi? C'est ++ facil ainsi, voyons...!

5.Posté par JEANMY le 24/02/2012 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la caisse de chomage existe déjà,elle s'appelle fonction publique territoriale et communale.Le seul problème ce sont les salariés du privé et les accidentés de la vie qui n'ont droit à rien.Il y a assez d'argent pour créer cette caisse:baisser les salaires du public et le cout de la vie(les 2 étant liés) avec un impot sur le revenu"a minima".La fonction publique passe aux 35 heures payées 35 heures(ça va être dur comme disait DSK lors de l'instauration des 35 h en métropole-25,26...),rassurez vous ,on ne verra pas la différence.

6.Posté par mcgiver le 24/02/2012 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si je te fais rigoler sandriste c'est que tu as un gros problème de compréhension, mais tant mieux pour toi, il vaut mieux rire que pleurer n'est ce pas ?? :-))
Et elles sont ou tes idées et tes solutions concrètes à l'augmentation du chômage à part la critique systématique ? Occupe toi plutôt d'essayer de parler intelligemment et de donner des pistes parce que la critique est facile lorsqu'on ne propose rien et qu'on se fout des gens qui perdent leur emploi. Tu dois être un bon petit retraité avec une grosse retraite indexée n'est ce pas ??
Continuez à oublier et vous foutre des gens qui galèrent et il vous arrivera la même chose qu'à La Réunion....

7.Posté par mcgiver le 24/02/2012 11:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Jeanmy, bien sûr qu'il faut instaurer un impôt sur le revenu (et un impôt sur la fortune) ici, mais crois tu que les nantis vont accepter cela ?? Ils feront tout pour rester sur ce modèle qui les avantage à fond.
J'espère que la Gauche va gagner ces élections et nous ferons tout pour mettre en place ces impôts !!

8.Posté par JEANMY le 24/02/2012 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ mcgiver,bien sur que les nantis vont l'accepter,puisqu'il y ira de leur survie.D'où l'idée d'un impot"a minima" qui s'accompagne et de la mise en place d'une caisse de chomage et d'une réforme(réduction) des services administratifs du Pays.Quant à Hollande,désolé,c'est un socialiste des beaux quartiers.Ne rêves pas.

9.Posté par mcgiver le 24/02/2012 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Jeanmy, tu sais, je ne soutiens pas Hollande mais Mélenchon, par contre, je ferais tout pour que le petit dictateur ne repasse pas, donc au second tour, je voterai pour le mieux placé même si c'est Bayrou.
Sinon, je ne serais pas aussi sûr que toi que la population accepte les impôts sur le revenu sans broncher....
Bon WE !

10.Posté par uncle sam le 24/02/2012 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pfff ... mc giver tu me fais rire ... si ton candidat grand-torchon ne passe pas ... tu devrais voter blanc ... ou t'abstenir ...
s'il passe pas au deuxième tour (ce qui est tres probable) garde au moins ton honneur ...

11.Posté par mcgiver le 24/02/2012 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Toi aussi je te fais rire, ben c'est trés bien, rigolez les gars, on verra qui rigolera le dernier; rendez vous en mai prochain....Mon honneur , mon gars, je le défends justement avec un gars comme Mélenchon qui défends mes idées. Tu veux savoir uncle sam, je ferai tout mon possible pour que sarko ne soit pas réélu ! Ce mec est une honte pour la France ! Il n'a rien fait de positif et a donné une image minable de notre pays, sans compter les affaires qui l'obligent à tout faire pour être réélu; s'il ne passe pas, il sera mis en examen trés rapidement et ça il le sait, c'est pour cette raison qu'il est capable de tout sur cette campagne. Son avenir politique et personnel est en jeu. Tiens un petit article d'un vrai Gaulliste qui reconnait son erreur;
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/332430-presidentielle-militant-ump-je-ne-voterai-pas-pour-nicolas-sarkozy.html
Ces mecs là, tu vois, je les respecte parce qu'ils soutiennent une idéologie qui reste démocratique; sarko n'a rien d'un démocrate, c'est un dictateur en puissance et un amoureux du fric avant tout.

12.Posté par Siko TEAGAI le 25/02/2012 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Siko
Aaaaahahahahahahaahahahahahhahahahahahahahahhhhhh!!!!!
@mcgiver des concours des flagrants des Imposteurs!!!
Tes fraises pourries ne passeront jamais même si l'emballage est impec!!!
Aaaahahahahahahahahahahahahahahahahaahahahahhhhhh!!!!
Tu vois que moi Je rigole bien quelques soit le résultat de ces élections!!! Je t'ordonnes d'en faire autant tête de cochon!!!!
Aaaahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahhhhh!!!
A Oui!!! Ne t'inquiètes pas pour la suite, Tu verras, Je serai le dernier qui rigolera!!!
Aahahahaahahahhaahahahahahahahahhahahaahahahahahahahhh!!!
Blablabla!!! Patati et patata!!! Bing!!! Beng!!! Boum!!! et Badao!!!!
Ahahahahahahahahahahahahahahahaahahahahahahahahahhhh!!!
Ahahahahahahahhaahahahahahahahahahaahahahahahahahhhh!!!

13.Posté par Tehei le 25/02/2012 10:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@mcgiver, je suis d'acc avec les autres, tu es vraiment drôle, et je te suggère de changer ton pseudo, américain de mcgiver par : mc groin.

14.Posté par JeVotedoncJe Juge le 25/02/2012 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mc Giver a en partie raison : laisser sur le bord du dépotoir (qu'il soit de Faa'a ou d'ailleurs) une partie grandissante de la population qui n'a pas choisi de perdre son emploi c'est non seulement nocif pour l'économie (sauf pour la souterraine) mais socialement très dangereux. On a longtemps planqué une caisse de chômage à coups de contrat dans la fonction publique, SEM et autre EPIC, se disant que pour un fonctionnaire embauché, 25 membres de la famille mangerait mais il y a longtemps que ce système ne fonctionne plus.
Refuser la mise en place d'un tel amortisseur social dont la caisse fonctionne de façon tripartite (salarié, employeur, gouvernement) c'est retirer toute dignité à des travailleurs en les obligeant à aller dans les services sociaux mendier un bon alimentaire (évalué à 100Fcfp/jour).
Là où je suis dubitatif, c'est sur le financement de cette caisse. Depuis des années, on fragilise les entreprises du privé à coups de taxes pour financer un service public improductif (parfois même concurrent du privé) et je doute qu'on puisse en remettre une couche ; il faudra que la fonction publique, bien qu'exclue du système de caisse de chômage, cotise par solidarité (vu le nombre d'années où les travailleurs du privé les ont engraissés, ils leur doivent bien ça)
Limiter les indemnités aux seuls licenciés économiques justifiant d'1 année CONSECUTIVE de travail et définir le montant de l'indemnisation non pas au prorata des cotisations mais à un taux fixe de 80% du SMIG est stupide ; dire que les chômeurs indemnisés vont pouvoir aller travailler comme "stagiaires" dans les services publics qui en auront besoin, à temps plein et oublier le volet obligatoire de la formation et de l'accompagnement (on se demande à quel moment ces personnes vont pouvoir soit se recycler, soit rechercher du travail) est une autre ânerie de ce texte (y'en a d'autres) complétement pompé sur ce qui se fait de plus mauvais en métropole mais c'est une première pierre et il me semble urgent que tous les acteurs concernés se penchent sérieusement sur la question avant que les ventres vides ne se réveillent !

15.Posté par mcgiver le 26/02/2012 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Fais gaffe "JeVotedoncJeJuge", tu vas te faire incendier si t'es pas d'accord avec certains "JesaistoutJairaison" !! :-))
Siko le barge est de retour ! Ou t'avaient ils interné ? Je m'inquiétais car tu ne donnais plus de nouvelles.... MDR !!
Tehei, quelle intelligence le faf ! Toi, il faudrait que tu changes de pseudo pour éviter d'insulter le peuple Polynésien en soutenant les thèses du FN. Tu ne mérites pas ce nom et devrais plutôt t'appeler Marinette ou Jeannette, c'est plus dans le style FN.
A+ l'ami et RDV dans quelques semaines pour faire le point. N'oublie pas de commander ton carton de Kleenex...... :-))

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité People | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | PRESIDENTIELLES 2012