Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'esprit scientifique récompensé aux olympiades de Géosciences



Les parents ont mitraillé de photos leurs petits génies à la remise des prix.
Les parents ont mitraillé de photos leurs petits génies à la remise des prix.
PAPEETE, le 11 mai 2017 - Ce mercredi après-midi, les 41 lycéens lauréats de l'olympiade de Géosciences 2017 recevaient leurs prix. Un billet vers la France, des stages d'une semaine dans les installations scientifiques de Tetiaroa, tablette, imprimantes, microscope, bons internet… Une pluie de cadeaux a récompensé les jeunes esprits scientifiques.

C'était la quatrième édition des olympiades de Géosciences organisées par la Société de géologie de France et l'inspection générale de SVT. 300 lycéens de Première S venant de sept lycées de Tahiti y ont participé en avril, lors d'épreuves de quatre heures. Ils ont dû analyser des documents traitant de la gestion de l'eau avec l'exemple de la lentille d'eau douce d'un atoll ; de la tectonique des plaques ; et enfin de l'exploitation des gaz de schiste qui provoque des tremblements de terre en Oklahoma.

À ce jeu c'est l'esprit analytique et scientifique qui primait, aucune connaissance préalable n'étant nécessaire. Et les élèves Polynésiens se sont illustrés : les 40 gagnants seront finalement 41 à cause d'une égalité qu'il a été trop difficile à départager. Ces lauréats remportent tous de nombreux lots offerts par les sponsors de l'événement. La gagnante (voir encadré) part avec un sac de goodies, un billet d'avion pour la métropole et un vrai microscope ! Son billet va lui permettre de partir à Paris lors des prochaines vacances scolaires pour la suite de ce concours : les meilleures copies de chaque département ou collectivités sont envoyées à l'organisation nationale et sont à nouveau évaluées pour faire émerger un gagnant national. L'organisation locale espère que notre jeune lauréate atteindra un nouveau podium…

Cinq autres élèves remportent un stage d'une semaine dans les installations scientifiques de la Tetiaroa Society lors des vacances de septembre prochain pour découvrir cette île paradisiaque, les efforts de conservation qui y sont menés et les recherches innovantes en cours. Les autres lots restent séduisants, entre une tablette, des imprimantes, des bons internet mobile, des plongées sous-marines, des repas dans un fast-food du centre-ville…

Pour Patrick Schneider, chargé de mission et d'inspection en SVTT pour le vice-rectorat, organisateur des olympiades polynésiennes, ce concours a une influence très positive sur les lycéens qui participent : "les épreuves sont d'un bon niveau scientifique, et ça les oblige à travailler sur des sujets qui sont liés en général au développement durable ou des sujets très scientifiques. Le but est de leur prouver qu'ils peuvent réussir. On a parfois des élèves qui sont très surpris de leur classement car ils ne se voyaient pas arriver aussi haut. Par exemple il y a deux ans, une élève qui a été lauréate ne se voyait pas faire des études scientifiques. J'ai revu sa maman récemment, sa fille est actuellement en prépa ingénieur et c'est ce concours qui lui a prouvé qu'elle avait l'esprit scientifique ! D'ailleurs le concours brise les clichés, puisque depuis la première édition, tous les gagnants ont été des filles. Malheureusement, beaucoup de filles douées en sciences au secondaire arrêtent au supérieur, et le but est aussi de promouvoir le passage de ces jeunes qui ont la fibre vers les filières scientifiques."

Juliette Olivereau, gagnante des olympiades de Géosciences
"J'ai été très surprise de finir première. J'ai bien travaillé pendant les quatre heures de l'épreuve, mais quand on m'a dit le classement, j'ai fait… Ouaou ! Généralement en classe ça va, mais je ne suis pas première. Là, concernant le sujet, je ne connaissais pas du tout les lentilles d'eau ou le fracking. J'ai regardé les documents et analysé, donc c'était plus facile, je trouve que c'est intéressant d'utiliser des documents pour répondre aux questions, et j'ai appris beaucoup de choses en passant. Et ce résultat, c'est sûr que c'est encourageant pour la suite, surtout que je veux faire médecine ! Maintenant j'ai une semaine pour me préparer à partir en France, je suis contente, c'est incroyable ! On va aller au ministère de l'éducation à Paris pour les prix nationaux, et j'en profiterai pour aller à Brest voir ma famille. Il va aussi falloir que je révise pour le bac de français là-bas !"


Eeva Alain, troisième des olympiades de Géosciences
"Franchement je pensais être dans les 40 lauréats après le concours parce que ça c'était bien passé, mais je ne m'attendais pas à une troisième place, et première de La Mennais en plus, alors que plein de gens de ma classe ont de meilleures notes ! Là c'était de l'analyse de document, et on ne pouvait pas réviser avant. Ce classement, ça m'a fait réfléchir, est-ce que je pourrais m'intéresser à une carrière plus scientifique ? C'est un domaine que j'aime bien... Mais franchement, ce qui me plait le plus c'est l'art. Par contre le voyage à Tetiaroa en septembre ça va être très bien, je suis impatiente de découvrir cette île et les travaux qui y sont menés !"

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 11 Mai 2017 à 16:29 | Lu 2229 fois






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Septembre 2017 - 15:31 Concert de la Paix : la solidarité au service des arts

Vendredi 22 Septembre 2017 - 15:09 Marathon numérique pour Jean-Christophe Bouissou

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance