Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

L'élu de Taha'a avait giflé un gendarme : 5 mois avec sursis pour Verdon Tefaatau



Verdon Tefaatau s'est excusé à la barre pour son comportement et affirme qu'il a dû rendre des comptes à sa population, choquée par son "dérapage" avec les gendarmes.
Verdon Tefaatau s'est excusé à la barre pour son comportement et affirme qu'il a dû rendre des comptes à sa population, choquée par son "dérapage" avec les gendarmes.
PAPEETE, le 7 décembre 2015 - Le conseiller municipal et maire délégué de Taha'a a été condamné ce lundi pour avoir giflé et outragé deux gendarmes lors d'une bagarre, le 5 novembre dernier en marge de la deuxième étape de la Hawaiki Nui Va'a à Taha'a. Il était ivre… malgré l'arrêté municipal interdisant la consommation d'alcool ce jour-là.


L'élu de 48 ans a écopé de 5 mois de prison avec sursis, 100 000 Fcfp d'amende et il devra en outre dédommager à hauteur de 30 000 et 80 000 Fcfp les deux gendarmes qu'il avait frappé pour l'un, insulté pour l'autre, le 5 novembre dernier à Patio. Le tribunal n'a en revanche pas retenu la récidive légale un temps visée, suite à une précédente mais trop ancienne condamnation pour outrage envers personnes dépositaires de l'autorité publique : Verdon Tefaatau avait écopé de 4 mois de prison avec sursis pour cela en novembre 2009 devant le tribunal forain.

"Je n'ai pas été très bon", reconnaît l'élu

Le 5 novembre dernier, Verdon Tefaatau était ivre en marge de la course de pirogue Hawaiki Nui Va'a, quand il s'en est pris aux forces de l'ordre. Selon son avocat Me Cerran-Jerusalemy, l'élu s'était emporté sous l'effet de l'alcool et aurait giflé un gendarme qui intervenait sur une bagarre impliquant son propre fils, dans l'ambiance "fin de course" qui régnait sur l'île vanille : "Le quai de Patio était un bar à ciel ouvert".

"Je n'ai pas été très bon", a reconnu l'élu municipal ce lundi après-midi devant le tribunal. "J'ai été froidement accueilli par ma population après cela, j'ai dû leur demander pardon à tous". "Vous auriez dû être exemplaire, vous avez été minable", a fait remarquer le représentant du ministère public.
Verdon Tefaatau avait été placé en garde à vue le surlendemain des faits et le parquet, à l'époque, avait même requis, sans être suivi, son placement en détention provisoire. "Vous occupez une fonction importante, votre attitude est choquante vu votre qualité de maire, vous avez agi en public, sous les yeux des gens, vous réalisez l'image que vous renvoyez ? ", a sermonné le président du tribunal, rappelant au passage que l'élu qui avait bu avait par la même occasion enfreint l'arrêté municipal interdisant la consommation de boissons alcoolisées sur le site de la course.



Rédigé par Raphaël Pierre le Lundi 7 Décembre 2015 à 17:02 | Lu 1941 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par circonspect le 08/12/2015 04:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les minables comme lui doivent être rayés des conseils municipaux. Place aux gens bien ! pas aux alcooliques !

2.Posté par CITRUS le 08/12/2015 06:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour

justice a deux vitesse ,...une HONTE
en osmose avec poste 1

3.Posté par rori hua le 08/12/2015 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut interdire la vente de cette drogue pendant toute la durée de la Hawaiki Nui Va'a et apprendre au gendarme a se défendre

4.Posté par Eric le 08/12/2015 15:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

DÉMISSION. C''est ce qu''il lui reste à faire .
Un tel comportement ne doit pas exister , surtout pour un élu municipal.
Il n''est plus CRÉDIBLE aux yeux de la Population de TAHAA. Et j''en suis UN.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance