Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'écolière avait chuté d'un bus scolaire en marche, le procès renvoyé



"Le dossier devra mettre en lumière cette pratique qu'ont la plupart des chauffeurs de bus de rouler la porte ouverte" juge un proche de l'affaire.
"Le dossier devra mettre en lumière cette pratique qu'ont la plupart des chauffeurs de bus de rouler la porte ouverte" juge un proche de l'affaire.
PAPEETE, le 8 octobre 2015 - Un chauffeur de truck et la mairie de Hitia'a O Te Ra devaient répondre ce matin devant le tribunal de leur responsabilité dans l'accident d'une fillette tombée d'un bus de ramassage scolaire, en février 2014 à Papenoo.

C'est un dossier symbole des mauvaises habitudes qui se sont installées chez certains chauffeurs de bus du fenua qui devait être jugé ce jeudi matin au tribunal correctionnel. Le 13 février 2014, à Papenoo, alors que le plancher du bus avait été rendu glissant par le temps pluvieux, une fillette avait été éjectée de l'engin en marche, sur la route, par la porte du conducteur restée ouverte. Le procès a finalement été renvoyé à une date ultérieure pour raisons techniques, le temps pour la mairie de mettre en cause les assurances.

Le chauffeur et la municipalité avaient été renvoyés devant le tribunal pour des blessures involontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail (ITT) inférieure à 3 mois. L'écolière avait été éjectée du bus scolaire lors du ramassage matinal sur la route de la vallée de la Papenoo. Gravement blessée, elle avait été évacuée d'urgence vers l'hôpital du Taaone.

Le chauffeur évoque un problème de clim'

Si l'affaire n'a pas été prise par le président du tribunal pour les raisons évoquées ci-dessus, le chauffeur s'est depuis expliqué sur l'accident. De bonne foi, il a soutenu que la climatisation du bus était en panne et qu'il n'avait pas eu d'autre choix que de ventiler le véhicule en laissant la porte ouverte pour évacuer la buée. La fillette ne serait par ailleurs pas tombée hors du bus en raison d'une mauvaise manœuvre mais parce que le sol était glissant.

La mairie, de son côté, affirme pour sa défense tenir un registre ou sont consignées les doléances des chauffeurs scolaires et ne pas avoir eu vent du problème de clim' relevé par le conducteur. Le père de la victime est partie civile dans cette affaire qui reviendra au tribunal dans quelques semaines.

Rédigé par Raphaël Pierre le Jeudi 8 Octobre 2015 à 13:45 | Lu 1205 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par Popoti le 08/10/2015 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le laxisme encore et toujours, c'est la vrai plaie de notre cher "Fenua".

Vélo à contre sens, camion de livraison roulant à fond la caisse et spécialiste des queues de poisson, cargaison mal ou pas attachée, non respect des stops, feux brûlés, dépassement de lignes continues, blocage des carrefours, stationnement de personnes valides sur des places réservées aux handicapés, arrêt sur la route pour discuter avec une connaissance, jet de détritus par les fenêtres, ect, ect..... voilà une des explications de la détérioration de notre cadre de vie.

2.Posté par Kriss le 08/10/2015 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas seulement du laxisme, Popoti, un manque de savoir vivre également !

3.Posté par Vaio le 09/10/2015 08:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les chauffeurs de bus roulent bien trop souvent avec les portieres ouvertes , vu de mes yeux vu!!! Aucun souci de la securité chez certains

4.Posté par tom83 le 09/10/2015 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour le conducteur de bus scolaire,,,
1, la sécurité avant tout des passagers
2, responsabilité de l'outil de travail ,, ect,,,,,,,, !
Revenant les faits de l'accident !!
La clim,,,, en panne,, n'est pas l'excuse valable pour ventiler l'intérieur du bus ,,
Porte ouverte et en marche,,, impossible un signal sonne ,
L'entrée du bus ( marche anti-dérapant),, pas d'excuse,,
Le conducteur du bus est responsable de la sécurité des passagers ,,,,,,

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance