Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'association Échanges himalayens fête ses 20 ans



PAPEETE, le 1er juin 2017 - Une exposition marque l'anniversaire de l'Organisation non gouvernementale polynésienne Échanges himalayens. Elle est organisée du 6 au 11 juin à la mairie de Papeete. L'occasion de revenir sur vingt années d'engagement. Échanges himalayens qui compte une centaine de membres polynésiens mène des actions qui touchent désormais 30 000 personnes dans le sud du Népal et en Inde.

Voilà 20 ans que l'association Échanges himalayens a vu le jour. Une association née d'une rencontre entre un kinésithérapeute de Polynésie tombé sous le charme du Tibet, un médecin et un moine népalais portant un projet de clinique pour leur région. "J'ai toujours été attiré par le Népal et la culture himalayenne", indique le kinésithérapeute Daniel Montconduit, fondateur de l'association Échanges himalayens. "Lorsque j'y suis allé la première fois dans le milieu des années 1980 je suis tombé sous le charme de la beauté des gens et de leur sagesse, par les paysages, majestueux. J'ai découvert aussi la pauvreté des lieux."

Daniel Montconduit a pris du temps pour rencontrer le pays et ses habitants, pour s'imprégner de la culture et de la spiritualité des lieux. Et puis un jour le déclic. "On met toujours un peu de magie dans nos vies", glisse le médecin qui ajoute : "une rencontre a été décisive".

Il raconte : "J'étais à Lumbini, la ville qui a vu naître Buddha. Une amie anthropologue m'a présenté à un moine, Bikkhu Maitrai et un médecin, le docteur Mallick. Ils cherchaient à monter une clinique sur place. La demande venait d'eux qui vivent là-bas. Nous avons apporté les fonds, participé à l'élaboration de stratégies pour répondre à leurs attentes." L'association était née.

Un trio fidèle

Vingt ans plus tard, le trio reste fidèle, répondant aux problématiques et besoin locaux. Les projets comme le parrainage d'enfants, l'installation de puits, le suivi de femmes enceintes, l'éducation sanitaire touchent désormais 30 000 personnes. Échanges himalayens intervient à Lumibini et sa région, dans la région touchée par le tremblement de terre en 2015 et en Inde, auprès d'enfants réfugiés. Elle emploie, sur place, six personnes, un médecin, deux sages-femmes, deux infirmières et un chauffeur d'ambulance.

Chaque année, des missions sont organisées sur place. Les membres de l'association polynésienne se déplacent "à leurs frais", précise Daniel Montconduit. "C'est la philosophie, nous réduisons au maximum les coûts. Ce qui limite aussi nos actions."

La dernière mission a eu lieu en février 2017. L'un des objectifs principal du déplacement était, dans la période de reconstruction suite au tremblement de terre de 2015, "de mettre en place un microcrédit. Nous avons pris le temps de vérifier sur place la viabilité de chaque projet proposé. Finalement ce sont les projets d’achats de chèvres qui ont été sélectionnés dans un premier temps." Ce microcrédit de 12 000 euros (1,4 million de Fcfp) concernera une cinquante de femmes.

Un programme de formation sur la gestion d’un projet est programmé avant de commencer. Un vétérinaire va renforcer les connaissances sur l'animal car il s’agira surtout de revendre les chevreaux. Patricia Yu, femme d'affaires polynésienne, a pris la responsabilité de ce projet. D’autres seront étudiés et sélectionnés l’an prochain afin que toutes les victimes reçoivent en final une aide.

Des nouvelles problématiques

L’autre temps fort de la mission a été la prise de conscience du réchauffement climatique. "Il faisait un temps de printemps en montagne alors qu’il fait usuellement froid. La conséquence sur Lumbini sera majeur car il va manquer d‘eau dans une zone essentiellement agricole." Il y a de l’eau dans les sous-sols. Un vaste plan d’irrigation a donc été décidé. "Après avoir donné de l’eau aux hommes nous allons donner de l’eau à la terre." Un plan de microcrédit pour des pompes agricoles collectives va être mis en place pour 2018.

En plus des rencontres, succès, échanges et moments forts de ces 20 années d'échanges, Daniel Montconduit retient la générosité des Polynésiens. "Nous récoltons des fonds depuis toujours, les gens ici se sentent concernés même si l'action est loin."

L'association Échanges himalayens fête ses 20 ans
Les dates clés

1996 : envoi de médicaments à la clinique créée à Lumbini.
1997 : parrainage de jeunes médecins tibétains. Achat d'une ambulance et mission pour la région du Changthang au Nord Est de l’Inde frontière Tibet. Programme de vaccination et d’éducation sanitaire dans 6 villages de Lumbini au Sud Népal.
1998 : mise en place des puits. 12 puits d’eau profonde.
2000: extension du programme sanitaire à 18 villages du Népal. Achat d’une seconde ambulance pour le Changthang.
2001: opération de la jeune tibétaine de son fémur polyfracturé et infecté depuis 1 an.
2002 : seconde opération Tenzin qui retourne dans son village sur ses 2 jambes avec John Gabilou. Parrainages d'enfants tibétains avec le Tibetan Children Village.
2004 : mise en place d’un programme de suivi des femmes enceintes dans 50 villages du Népal.
2005 : intervention d’urgence pour le tsunami qui frappe le sud de l’Inde. Aide à un orphelinat du Népal
2006 : achat d’une ambulance pour les urgences de 50 villages au Népal.
2007 : seconde mission pour l’aide des victimes du Tsunami. Crédit agricole pour les paysans de Lumbini. Achat de pompes à eau.
2010: ouverture d’un centre anti douleur pour les nonnes torturées en prison.
2015 : mission d’urgence au Népal pour le tremblement de terre.
2017 : seconde mission tremblement terre. Mise en place d’un micro crédit pour les victimes du tremblement de terre.

Pratique

L'exposition aura lieu du 6 au 11 juin 2017 à la mairie de Papeete. La vente d'objets artisanaux rapportés permettra de récolter des fonds et payer les salaires de l'association sur place. Une vidéo présentera la dernière mission de l'ONG qui a eu lieu en février dernier. Un stand de parrainage sera ouvert pour les visiteurs qui souhaitent s'investir.


Comment aider?

Participer au projet de microcrédits "Élevage de chèvres" avec Patricia Yu. Contact : 87 79 95 01 ou 40 42 43 95.
Parrainer un enfant, contact Monique Meriaux mamonie9@gmail.com.
En offrant un puits au village avec Daniel Montconduit dmonconduit@yahoo.fr

Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 1 Juin 2017 à 21:26 | Lu 1685 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance