Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Kamakea Bambridge vend de l’énergie en noni



Kamakea Bambridge vend de l’énergie en noni
PAPEETE, le 28/08/2017 - La société Teipora Noni Tahiti qui produit les compotes de Noni Energy est une histoire de famille et aussi de guérison. Kamakea Bambridge en est la directrice générale.

Depuis 7h du matin, la famille Bambridge s’active dans l’usine de production des pochons de Noni Energy. C’est le jour de la production de la compote Noni Energy. Cette société est née en 2006 d’une idée du paternel, Phineas Bambridge. Elle est devenue le souci de toute la famille, rapidement emportée dans l’aventure. Dans les années 90, la maman, aujourd’hui décédée, de Phineas, souffrait d’une luxation du bassin. Son soulagement viendra d’une boisson à base de noni trouvée à Hawaii. Voyant les effets positifs sur la santé de sa mère, Phineas et son épouse construisent un laboratoire dans les dépendances de leur maison et inventent la recette des compotes de Noni Energy.

Ce fruit est bourré de vertus : des propriétés régénératrices qui renforcent les défenses immunitaires, antihistaminique, anti-inflammatoire, antimycosique, analgésique et antibactérien, il contient des acides aminées, possède de l’acide ursolique qui est anti-inflammatoire, anti-élastase, antimicrobien, immunomodulant et antiviral et contient aussi de l’oxyde nitrique qui prévient les maladies cardiovasculaires, améliore le fonctionnement du cerveau et augmente les performances masculines. Bref, un fruit hors du commun dont le jus est utilisé en cure dans les ra’au Tahiti. Ce fruit guérisseur va également permettre à Kamakea Bambridge, la fille de Phineas, de surmonter un grand chagrin.

En 2006, à la naissance de la société, elle perd son compagnon qui décède dans un accident de surf. Elle va alors se raccrocher à Teipora Noni Tahiti et en devenir la directrice générale. Plus de dix ans plus tard, la jeune femme a le sourire et raconte qu’elle a dû tout apprendre sur le tas. Elle qui avait arrêté l’école en cinquième, ne se doutait pas qu’un jour elle deviendrait la directrice d’une société ! "Ce n’était pas du tout mon plan de vie ! Je voulais être prof de yoga", rigole-t-elle.

Après les saveurs banane-noni et banane-noni-cassis, la société va sortir deux nouveaux parfums : pomme-noni et noni-miel. "C’est tout un truc ! La réflexion autour de ces produits, de leur recette au packaging, c’est devenu obsessionnel. Ce sont beaucoup de nuits blanches !" Surtout que Kamakea ambitionne désormais de développer l’exportation de ses produits. La Nouvelle-Zélande et l’Australie sont ses cibles prioritaires.

La société va d’ailleurs participer à une mission en Nouvelle-Zélande grâce à la CCISM et à une rencontre avec Business France Australie pour mieux comprendre les attentes des consommateurs étrangers et obtenir des conseils et des contacts. Son produit Noni Energy intéresse de nombreux sportifs et des personnes qui cherchent une alimentation bien-être. Le goût en rebute certains mais Kamakea assure que les pochons Noni Energy "ne sont pas un caprice mais une philosophie de vie".

Le produit est sans conservateur, sans colorant et fabriqué à base de produits naturels. Une étude est d’ailleurs menée avec les enfants de deux écoles secondaires pour mesurer l’impact d’une consommation quotidienne de Noni Energy.

La société sponsorise aussi de nombreux sportifs dont des rameurs. Un équipage a participé à la Faati Moorea avec de l’eau et des pochons de Noni Energy comme ravitaillement et ils en étaient plutôt satisfaits ! "J’ai construit une grande confiance en moi. Il faut sans cesse se remettre en question, faire des recherches, sortir de ces blocages, dépasser son appréhension. Cela demande beaucoup de travail sur soi. Avant je pensais qu’il fallait prendre la vie comme elle venait, maintenant je pense qu’il faut savoir ce que l’on veut et se battre pour l’obtenir !"




Les soutiens de la CCISM pour exporter

La CCISM prévoit plusieurs événements pour soutenir les entreprises dans leur développement vers l’export. Le 30 août, une visio-conférence avec François Cotier, directeur de Business France Australie et Nouvelle-Zélande est organisée dans l’amphithéâtre de la CCISM. L’Australie, 12ème économie mondiale, représente un territoire d’opportunités pour les entreprises polynésiennes. De nombreux secteurs d’activités permettent la création d’échanges économiques. François Cotier présentera justement les marchés d'opportunité pour ce pays.

En outre, il sera présent au fenua le lundi 11 septembre et le mardi 12 septembre prochain pour rencontrer les entreprises qui souhaitent se développer sur ces marchés. Les rencontres se feront en rendez-vous individuels à la CCISM ou dans votre entreprise. Pour solliciter un rendez-vous ou pour obtenir des informations sur ces deux journées, n’hésitez pas à contacter international@ccism.pf ou appeler le 40 47 27 46.


• Visio-conférence avec Business France Australie et Nouvelle-Zélande, le 30 août, de 16h30 à 19h, dans l’amphithéâtre de la CCISM. Info : international@ccism.pf.
• Rencontre avec François Cotier les 11 et 12 septembre. Info : international@ccism.pf



Rédigé par Lucie Rabréaud le Lundi 28 Août 2017 à 09:47 | Lu 1086 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits