Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Justice : Pascale Haiti et Gaston Flosse rattrapés par l'affaire de la vaisselle



La valeur de la vaisselle présidentielle retrouvée au domicile de Gaston Flosse et Pascale Haiti avait été estimée à 6 millions de Fcfp.
La valeur de la vaisselle présidentielle retrouvée au domicile de Gaston Flosse et Pascale Haiti avait été estimée à 6 millions de Fcfp.
PAPEETE, le 9 mars 2016 - La cour de cassation a rejeté, il y a quelques jours, le pourvoi formé en novembre 2015 par la compagne du vieux lion après le rejet, par la chambre de l'instruction, de ses requêtes en nullité de procédure. Il s'agissait du dernier obstacle à un renvoi du couple, tel que requis en juin 2015 par le parquet, devant le tribunal correctionnel.


Plus rien ne s'oppose au renvoi devant le tribunal correctionnel de Gaston Flosse et de sa compagne, Pascale Haiti, dans l'affaire de la vaisselle de la présidence. Selon nos informations, le juge de la chambre criminelle de la cour de cassation, à Paris, a rendu le 26 février dernier une ordonnance rejetant "sur la forme" le pourvoi formé par la compagne du vieux lion, en novembre 2015, contre la décision de la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Papeete de rejeter ses requêtes en nullité de la procédure.

Par la voix de son avocat, Me Vincent Dubois, Pascale Haiti contestait sa mise en examen pour détournement de fonds publics dans ce dossier, ainsi que le réquisitoire définitif du parquet de juin 2015 demandant son renvoi, et celui de Gaston Flosse, devant le tribunal correctionnel. Gaston Flosse, lui, est mis en examen dans cette affaire pour le recel de l'infraction de détournement de fonds publics.

Un service à 6 millions de Fcfp

Le couple avait été inquiété en décembre 2014 après la découverte, à son domicile de Erima, d'un luxueux service en porcelaine de Limoges aux armoiries de la Polynésie française appartenant à la présidence. Il est reproché à Pascale Haiti, considérée comme l'auteur principal du délit, d'avoir emporté avec elle un service complet de 40 couverts comprenant des assiettes, de l'argenterie et un ensemble de verres en cristal, après la perte des mandats de Gaston Flosse, puis son départ de la présidence en septembre 2014.

La valeur de ce service de luxe avait été estimée à 6 millions de francs par le parquet. Des perquisitions avaient été menées au domicile du couple ainsi que dans le bureau que Gaston Flosse occupait toujours à l'assemblée de la Polynésie française, comme "conseiller spécial du groupe Tahoeraa Huiraatira" à Tarahoi. Une plainte avait été déposée au parquet quant à la légitimité de l'occupation de ce bureau par un Gaston Flosse déchu de tout mandat, et c'est à la faveur des éléments recueillis au cours de cette enquête de police que l'affaire de la vaisselle avait vu le jour.

Le dossier chez le juge pour l'ordonnance de clôture de l'instruction

Gaston Flosse s'était présenté au commissariat de police de Papeete, avant d'être entendu sous le régime de la garde à vue, en possession d'une série de documents qu'il assurait être des factures justifiant de l'acquisition à titre personnel de ce service de table.

Le rejet par la cour de cassation du pourvoi formé par Pascale Haiti renvoie donc le dossier pour règlement sur le bureau du juge d'instruction Laurent Mayer. Le magistrat rendra ensuite son ordonnance de clôture pour constater l'achèvement de l'instruction et décider, in fine, s'il y a lieu de renvoyer les deux protagonistes du dossier devant le tribunal correctionnel comme l'a requis le procureur de la république José Thorel. Une décision qui pourrait intervenir d'ici quelques semaines.


Rédigé par Raphaël Pierre le Mercredi 9 Mars 2016 à 18:00 | Lu 5220 fois







1.Posté par honugirl le 09/03/2016 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas jolies ces assiettes! Quel mauvais gout! Et en plus je suis sure que ça ne passe pas au lave-vaisselle! LOL

2.Posté par paku le 10/03/2016 07:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

encore ces autonmistes voleurs

3.Posté par sylvaine maamaatuaiahutapu le 10/03/2016 08:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

6 millions d'accord ça fait trois ans et demi de smic, mais ça fait seulement 3 mois de salaire si on est payé deux millions. Il faut comparer ce qui est comparable, pour ces gens-là c'est rien, ils ne se rendent pas compte, pas besoin de les mettre en prison. Me Dubois réveillez-vous, il faut défendre cette Dame.

4.Posté par OTIA le 10/03/2016 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un voleur,

une méthode de petit voyou!

qui vole un œuf vole un bœuf!

contrairement a ce que le Kinkis a oser dire,

il a été condamné, mais c'est pour des broutilles !!!

délirant !

va dire ça aux petits délinquants, condamnés qui logent à NUUTania!

la Justice passe et passera !




5.Posté par Mathius le 10/03/2016 09:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Franchement infligeante cette histoire ã l'africaine, qui consiste à croire lorsque nous avons été au pouvoir que le mobilier nous appartient. Mais ce qui m'interpelle c'est que personne a expliqué à Pascale qu'il ne faut jamais prendre un avocat dans sa famille pour une affaire au pénal. d'ailleurs Dubois lui-même aurait dû refusér de défendre sa balle mère.
Un bon juriste lui aurait plaidé devant le procureur l'ignorance de Pascale qui a pensé avec son affectif et non avec de lacupidité. Aujourd'hui, cela risque d'être difficile au beau fils( son avocat) de faire comprendre au tribunal l'ignorance que sa belle mere et qu'elle aurait dû être averti des risques pénaux en prenant de la vaisselle à la présidence pour manger chez elle.
Histoire stupide de par les égos surdimentionnės de cette famille, en justice cela ne pardonne pas.

6.Posté par liberté2 le 10/03/2016 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le vieux lion perd sa crinière , faudrait faire un montage avec la personne derriére lui . MDR . Il est fort ce lion Blanc

7.Posté par emere cunning le 10/03/2016 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA FRANCE CONTINUE SA CHASSE A L’HOMME. HONTEUX !
Dieu merci, P Haiti a conservé les factures de cette vaisselle qui a servi aux plus hauts dignitaires tels ceux de Chine que G Flosse a pris la peine (comme aucun autre) de recevoir chez lui avec le retour que l’on sait aujourd’hui et qui profite au seul pays. Oui, rien à voir avec Sarko qui a reçu en grande pompe à l’Elysée Kadhafi pour se faire payer sa campagne comme dénoncé par son fils avant qu'il soit abattu par… les services français.
Cette affaire rappelle celle que Thoto et sa flicaille ont mis sur pied pour se payer la tête, non plus de sa compagne, mais de ses enfants pour des travaux de leur maison familiale.

8.Posté par emere cunning le 10/03/2016 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Tels des poux avides de sang frais, les meneurs étaient planqués derrière une porte ouverte à dicter chaque question, excités d’enfoncer toute sa famille et compléter leur tableau de chasse (quel dommage de ne pouvoir enregistrer ces interrogatoires juste dignes de l’Inquisition !) Mais ô rage, ô désespoir, les enfants Flosse avaient conservé jusqu’à la plus petite facture de clous. Encore que ce fut peine perdue, leur maison a été livrée à des incendiaires, et je comprends qu'ils soient persuadés que Thoto les protège du jour où il a viré à la poubelle leur requête et celle de leur assureur pour que la vérité éclate au grand jour. HONTE à cette France là !

9.Posté par lolo98719 le 10/03/2016 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Heureusement qu'ils n'ont pas organisé un balltrap avec.

10.Posté par TuladiBouffi le 10/03/2016 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand la meute est lâchée, le renard n'a aucune chance surtout si il s'obstine à refuser d'entrer dans son terrier.

11.Posté par Mathius le 10/03/2016 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@emere, il serait surtout temps que gastounet change ses juristes, dur dur les changements de magistrats qui ne sont plus ã ses ordres.... Cela s'appelle la roue de la fortune....

12.Posté par la folie des grandeurs le 10/03/2016 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est l'or, monseign'or !

13.Posté par Fiu!!! le 10/03/2016 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et la série continue.
Il a fallu près de trente ans pour que la Justice s'intéresse aux cadavres dans les placards oranges.

Combien de temps pour qu'elle fasse de même le nettoyage dans les placards bleus ?

Ce qui est choquant, ce n'est pas que les crimes et délits soient jugés et punis, mais qu'ils soient restés impunis si longtemps. L’exercice du pouvoir s’accompagne chez certains élus de tous bords, d’une confusion permanente entre l’intérêt personnel et l’intérêt public, au détriment de ce dernier. Si la Justice avait fait son boulot en temps utile, elle nous aurait épargné bien des problèmes dont nous souffrons encore et dont nous n’avons pas fini de payer la note.

Au Pays comme au Péï, mêmes dérives et mêmes errements.

14.Posté par Pahua Fenua le 10/03/2016 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous ne cessez pas de l'appeler "lion". Je crois que le mot "lion" ne signifie pas ce que vous croyez qu'il signifie...

15.Posté par paku le 11/03/2016 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la femme qui s"y met aussi décidément ces autonomistes voler c"est dans le sang

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Septembre 2017 - 08:53 Le foyer Bon Pasteur de la Mission fête ses 50 ans

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance